Collier Kippy EVO

Vous vous demandez où passe votre ami à fourrure ou ce qu’il fait lorsque vous n’êtes pas là ? Kippy peut peut-être répondre à cette question. Sous forme d’un petit boîtier à fixer sur le collier ou harnais de votre animal, Kippy suivra ses déplacements et son activité. Ce genre de dispositif assez robuste peut rassurer les maîtres ayant des animaux fugueurs ou qui divaguent en extérieur.

Ce test a été réalisé avec un produit fourni par le Constructeur.

Attention, Kippy nécessite un abonnement pour fonctionner.

Qu’est ce que Kippy ?

Kippy est un petit boîtier GPS connecté. Celui-ci permet de suivre via une application mobile les déplacements de nos amis à fourrure. Se présentant sous la forme d’un petit boîtier à accrocher sur un collier ou un harnais, il est assez discret.

La promesse de Kippy est de permettre à tous les propriétaires de chiens ou chats de suivre leurs compagnons à quatre pattes durant leur journée (ou nuit). Celui-ci offre en plus du suivi par un tracker GPS classique, un suivi de notre animal via l’application. L’appli dispose aussi de conseils en tous genres pour bien s’occuper de nos boules de poils.

Tout d’abord, pour pouvoir utiliser le service, il faudra souscrire à un des packs de services. Au nombre de 4, chacun embarque un certain nombre d’avantages. L’abonnement de base est le seul pouvant être payé par mensualités. Il requiert 4 mois d’utilisation minimum avant de pouvoir le stopper sans frais de résiliation.

Les autres formules se basent sur un paiement pour un; deux ou cinq ans. Bien évidemment, au-delà de plus d’avantages sur l’appli, payer sur une longue période apporte des avantages sur les tarifs. En effet, la formule de cinq ans revient à 3.33€/mois contre 10.99€/mois pour la basique. Bien que cette possibilité soit très intéressante et permette de ne plus se soucier des paiements pendant une longue période, cela requiert de sortir la somme en une seule fois, ce qui peut être compliqué.

L’application

Première chose à faire une fois notre Kippy ouvert, c’est de récupérer l’application pour l’activer. Celle-ci se trouve sans souci sur le play store de google pour Android. Une fois installé et lancé, on enregistre notre Kippy et on l’active. L’activation se fait en prenant l’une des formules proposées par l’appareil. Si on suit les tarifs, il est néanmoins nettement plus avantageux de prendre l’abonnement premium plutôt que le mensuel.

Tracage GPS

Commençons par la fonction principale de notre petit Kippy. Une fois bien installé sur notre téléphone, on arrive immédiatement sur la carte. Tant que celui-ci est connecté au bluetooth, il apparaît comme “Live” et indique que notre animal est près de nous. Lorsque déconnecté, il passe alors en mode traçage. L’application nous indiquant la dernière position de notre boule de poils préférée.

Si on souhaite rafraîchir cette position pour retrouver votre compagnon. Il suffira alors d’activer le mode Live. Néanmoins il est fortement conseillé de l’activer pour rafraîchir la position puis de le désactiver. Malheureusement, il consomme énormément de batterie mais, une fois proche de la position de votre chien ou chat, on pourra activer une lumière clignotante pour nous aider, en particulier le soir ou de nuit.

Il est aussi possible sur cette carte d’accéder à d’autres options comme l’affichage satellite de la carte, d’activer la geofence ou encore la laisse virtuelle (bien que je n’aie pas saisi complètement l’utilité de cette dernière). C’est aussi via ce menu qu’on accède à l’historique des déplacements de notre animal.

Geofence et laisse virtuel

Ces deux fonctions ont pour but de nous prévenir selon certaines conditions. Tout d’abord la Geofence. Celle-ci demande à ce qu’on définisse une zone. Cet espace doit être d’au moins 30m. Cette valeur semble être le diamètre de la zone. Bien qu’elle manque de précision, elle permet tout de même de définir une zone restreinte.

Lorsque notre animal sort de cette zone, une alerte nous est envoyée sur notre téléphone. Cela peut être intéressant pour les personnes laissant leur chien dans leur jardin lors de leur absence (Rappelons tout de même qu’un animal de compagnie ne doit pas être laissé dehors la nuit ou en divagation en accord avec la loi).

Deuxième fonction d’alerte, la laisse virtuelle. Utile pour les chiens détachés, elle est néanmoins un peu moins intéressante. Elle envoie une alerte lors de la connexion bluetooth avec le Kippy à cause de la distance. L’application estimant judicieux de prévenir à compter d’une distance de 40m environ.

Suivis de déplacement

En cliquant sur la petite icône de calendrier, on accède au suivi de déplacement du Kippy. Celui-ci montre les points où notre monstre à poils est allé à chaque fois que le Kippy a envoyé sa position. Il montre aussi sous forme de map de chaleur les endroits où il reste le plus.

Bien qu’amusant de voir les habitudes de notre animal, ce mode est un peu limité. Il ne semble pas faire un tracé précis même lors de l’utilisation connectée au bluetooth. Au final, ce mode est peut-être intéressant pour les personnes qui laissent leur chat vagabonder ou ayant un terrain de plusieurs hectares.

Suivis d’activité

Peut-être l’une des fonctionnalités les plus intéressantes avec l’historique de déplacement. Cette option permet d’avoir un suivi des différentes activités de notre compagnon à quatre pattes. Divisée en 6 catégories, elle retrace le temps que passe notre animal dans ses différentes activités comme le jeu, ou encore le sommeil.

Il est assez compliqué d’estimer la précision de cette partie mais, elle donne une bonne estimation du nombre de pas, et de l’activité en promenade dans l’ensemble. Cela peut être un bon indicateur pour améliorer le train de vie de notre compagnon.

Lors d’une utilisation journalière, Kippy pourra enregistrer les phases de sommeil ou encore les phases de jeu et autres mouvements de notre compagnon au cours de sa journée. Elle permet ensuite de comparer son activité suivant tous ces points avec d’autres animaux similaires utilisant Kippy en se comparant à la moyenne.

Cet écran est de loin celui qui m’a le plus intéressé. En effet, il est un bon moyen de mesurer l’activité de son chien (dans mon cas) afin de pouvoir s’améliorer. Néanmoins, il est dommage qu’il n’envoie pas des données de façon plus régulière en Bluetooth pour savoir si on a besoin ou non de continuer l’activité.

Social et conseil

En plus de toutes les fonctionnalités énoncées plus haut, Kippy propose un réseau social pour maîtres d’animaux. Dans mon cas, ce sont majoritairement des propriétaires de chiens qui étaient mis en avant, je suppose que l’application fait un choix en fonction du ou des animaux enregistrés.

Ce réseau permet de poster des Stories à l’instar d’Instagram, mais aussi de discuter avec d’autres propriétaires. L’idée est plutôt bonne, et peut aider à trouver des gens pour faire des promenades de groupe, ou encore découvrir des activités.

Pour finir, ce même panneau propose de petits conseils réguliers au travers de messages de style bloqué. Chacun d’entre eux parle d’un thème et donne des conseils pour améliorer un comportement que ce soit pour l’animal ou son maître, mais aussi faire découvrir et promouvoir des pratiques saines pour notre compagnon à 4 pattes.

Apparence et résistances

Le Kippy, à première vue, ne paie pas de mine. Dans un design assez simple, il est sous la forme d’un petit boîtier rectangulaire de quelques centimètres. Le contour de l’appareil est composé d’une espèce de caoutchouc ou plastique souple donnant une impression antichoc. La partie supérieure de Kippy étant parée d’une plaque en plastique coloré rugueuse. Dans notre cas, un vert kaki très discret. Dans l’ensemble il fait propre, soigné, et surtout résistant.

Pour ce qui est de l’attache, on retrouve à l’arrière deux petits passants pour y passer le scratch fourni. L’attache en elle-même semble être un point faible car assez fine. Mais à l’usage cela semble bien tenir même après des roulades. On regrette tout de même que le scratch soit très court. Sur un harnais il passe tout juste. Pour ma part, je ne suis pas forcément rassuré sur la solidité de l’attache via un scratch. En effet, cela ne m’étonnerais pas qu’après un passage dans des buissons par exemple il se décroche.

Pour ce qui est du poids ou de la taille, celui-ci est très léger et assez discret. Sur de petits compagnons de moins de 4 kilogrammes, Kippy sera en effet un peu gros mais, au-delà de cette taille, il est tout à fait adapté. Il reste tout de même plus adapté à des chiens ou un chat de bon gabarit. Mais, Kippy propose une version pour chat plus adaptée aux animaux plus petits à première vue.

Pour conclure…

Kippy se place sur un marché encore assez discret. Il propose un ensemble de fonctions le rendant très polyvalent que ce soit pour un chat ou un chien. De plus, sa taille et son poids le rendent quasi invisible (en tout cas pour un chien de 30 kilos). On regrettera tout de même le manque de réactivité pour certaines fonctions. En particulier pour le suivi d’activité qui pourrait être un peu plus instantané lorsque le bluetooth est connecté. La promesse de 7 jours d’autonomie quant à elle est vraie pour une utilisation économique. Mais on compte tout de même plusieurs jours d’autonomie, environ 4-5 jours en bidouillant un peu avec l’application.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Abonnement avantageux

De bonne qualité

Résistant

Léger et discret

Application propre et détaillée

Comparaison avec d’autres chiens

Les points négatifs

Attache scratch semble fragile

Parcours par point peu précis

Pas de temps réel

Pas de tracés de parcours

Vous devriez Lire aussi
Écouteurs Gaming RIG 200HS de chez Nacon

Dans le même genre

Laisser un commentaire