Killing Floor 2

Killing Floor 2 est un FPS multijoueurs se déroulant dans un univers post-apocalyptique. Édité par Deep Silver et développé par Tripwire Interactive, le jeu nous plonge dans un monde gore et violent dans lequel il faudra survivre. Sa date de sortie est programmée pour le 18 novembre 2016 sur PC et Playstation 4.

Highway to Hell

Pour les personnes ne connaissant pas Killing Floor premier du nom, voici un petit rattrapage. Suite à un clonage humain qui a échoué, l’Europe est envahie par les Zeds, créatures à mi-chemin entre les zombies et les monstres. Quand je parle de zombies, je ne parle pas d’humanoïdes, écervelés, très lents, mais plutôt de créatures avides de sang qui vous pourchassent jusqu’à leur mort. Vous et votre équipe avez pour mission d’éradiquer la menace tout au long de différentes vagues (paramétrables dans les options du serveur) et croyez-moi, le challenge sera de taille. Plusieurs Zeds différents seront de la partie : certains possédant des lames, d’autres des foreuses, certains sont des sirènes essayant de pousser des cris stridents qui ignorent votre amure, et bien d’autres encore. Chaque Zeds tué vous rapportera une somme d’argent et d’expérience, ce qui vous permettra de vous équiper entre chaque vague au magasin.

Killing Floor 2

The Surge

Une équipe du tonnerre

Votre équipe sera composée de plusieurs classes différentes apportant chacune leur spécialité : le médecin pourra soigner ses petits camarades, le démolisseur est un expert en explosifs et pourra partager ses grenades et ainsi de suite. Vous aurez le choix entre 10 d’entre elles et pourrez jouer à travers 12 maps. Bien que Killing Floor 2 soit un FPS, il diffère des autres titres du genre par bien des points. Il vous est possible de donner de l’argent à vos frères d’armes afin d’élaborer une stratégie et surtout de ne pas avoir un coéquipier loin derrière en matière de puissance de feu, qui sera plus un boulet à votre progression qu’autre chose. La coopération est un aspect de gameplay qui a vraiment été mis en avant dans Killing Floor 2. C’est la clé du succès, car à la fin de la dernière vague, un boss fera son apparition et seulement votre puissance de feu combinée en viendra à bout, sans parler du fait qu’il faudra attirer l’ennemi sur soi pour permettre au médecin de soigner tout le monde. À noter que si vous êtes amateurs de trophées ou succès, différents objets (savons, poupées, amulettes, ect …) seront dissimulés à travers chaque map. Votre but sera donc de les retrouver et de les détruire. Lorsque vous personnalisez votre avatar (couleur de cheveux, modèle de vêtements, etc …) vous avez le choix entre 14 personnages différents qui ont chacun une petite biographie. Des accessoires pourront être loot dans vos parties ou achetés sur la boutique en ligne. Celle-ci propose aussi des clés qui ouvrent les caisses horzine que vous lootez afin de débloquer de nouveaux skins d’armes, vêtements, etc …

Killing Floor 2

Un arsenal qui fait le travail

La classe que vous utilisez monte de niveau au fil de vos parties et cela débloque des compétences que vous devrez départager qui lui sont propre, ce qui le rend de plus en plus puissant. Il faut prendre en considération que vous n’êtes pas bloqué à un type d’arme, vous pouvez prendre ce que vous voulez : un démolisseur peut jouer avec un fusil d’assaut ou un médecin avec un lance-flammes, vous êtes totalement libre dans l’utilisation de vos armes. Mais là où il faudra être attentif, c’est dans le fait que certains Zeds sont sensibles à certains types de dégâts : feu, explosif, balistique…. De plus, utiliser un type d’arme augmentera la classe qui lui est affiliée. Par exemple, utiliser un fusil mitrailleur fera augmenter la classe SWAT.

Pour conclure…

Killing Floor 2 est un très bon jeu coopératif qui nous fait passer de longues heures manette en mains sans jamais s’ennuyer. Malgré que le jeu soit répétitif dans l’idée, il apporte une plus-value au fil des parties, nos personnages évoluent, on débloque des « skins » pour nos armes et nos personnages. Le titre nous fait vraiment ressentir le sentiment d’oppression quand nous sommes au milieu d’une horde de créatures et c’est là que le côté coopératif prend tout son sens, les héros ou les loups solitaires ne survivront pas dans Killing Floor 2. Si vous aimez l’hémoglobine, les créatures bizarres issues d’expériences et que vous aimez vous éclater avec vos amis, Killing Floor 2 est fait pour vous.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Gore à souhait

Vrai coopération nécessaire

Donne un vrai challenge

Pleins d’armes

Le sentiment d’oppression ressenti

Une bande son qui déchire

Les points négatifs

Peut être le cash shop des skins

Des petits bugs

Dans le même genre

Laisser un commentaire