Articles a la une

Derniers commentaires
test

Ghost Recon: Breakpoint

Ghost Recon: Breakpoint est un jeu d’action disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Ubisoft.

Les fantômes du passé

L’opération menée lors de Ghost Recon: Wildland est un total succès, mais cette dernière a eu des répercussions inattendues. Le lieutenant Cole D.Walker est en total désaccord avec sa hiérarchie et quitte les Ghosts afin de fonder un groupe militaire destiné à protéger les installations de haute technologie de Skell Technology, sur un archipel du Pacifique du nom d’Aurora. Suite à un silence radio inquiétant et le naufrage du USS Seay, la mission Greenstone fut lancée. Un groupe de 32 Ghosts partirent sur l’île afin de comprendre ce qu’il s’est passé. Arrivés près du point de largage, les hélicoptères se firent abattre les uns après les autres par une arme mystérieuse. Faisant parti des quelques survivants, Nomad (vous) part à la recherche de ses compagnons et compte bien venger ses frères d’armes.

Ghost Recon: Breakpoint est un jeu d'action disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Ubisoft.

Ghost Recon: Breakpoint nous place tout de suite dans l’action. Contrairement à son prédécesseur Wildland, ici l’action est immédiate grâce à un scénario haletant muni de multiples rebondissements. Le sujet abordé par le jeu est la montée en puissance des intelligences artificielles et l’élaboration des armes autonomes, sujet légèrement anticipateur, mais très plausible dans un futur proche. Le véritable point fort du jeu est sans aucun doute le lieutenant-colonel Cole D.Walker, incarné par le talentueux Jon Bernthal. Pour les personnes ne le connaissant pas, c’est l’acteur qui joue le rôle du Punisher dans la série Netflix ou encore le personnage de Shane dans The Walking Dead.

Ghost Recon: Breakpoint est un jeu d'action disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Ubisoft.

Le coup de maître est d’iconiser des personnages avec des acteurs connus. Simple coquille vide sans âme, un personnage de jeu peut devenir inoubliable s’il a un visage connu. Par exemple, le méchant de Call of Duty: Infinite Warfare n’était pas des plus charismatiques, mais le fait qu’il soit incarné par Kit Harington fait que l’on se souvient de lui. Dans Ghost Recon: Breakpoint, Jon Bernthal est plus qu’un visage pour un personnage. Il colle parfaitement au rôle du soldat torturé psychologiquement, déçu par les idéaux qu’il avait, on peut ressentir les émotions qu’il nous transmet, ce qui lui donne un rendu très immersif.

Votre mission, survivre

Dans l’opus précédent, les Ghosts étaient en Bolivie afin de démanteler un cartel. Dans Ghost Recon: Breakpoint, ils se retrouvent au cœur d’une île dans le Pacifique avec 8 biomes différents. Vous traverserez des jungles, des marais, des zones montagneuses, des zones désertiques, des zones enneigés…. Le dépaysement est total et cela nous permet de voyager, mais aussi de changer de paysage afin d’avoir un peu de renouveau et de moins se lasser en ne voyant qu’un seul type de paysage. Rajouter à cela la végétation dense pour se camoufler, un cycle jour/nuit ainsi qu’une météo dynamique, vous aurez toutes les cartes entre les mains pour mener à bien vos missions.

Ghost Recon: Breakpoint est un jeu d'action disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Ubisoft.

D’ailleurs, Ubisoft vous permet pleinement de profiter de votre petite escapade car le monde est open-world, vous pouvez aller où bon vous semble. Vous n’êtes pas coincé à faire les missions principales, vous pouvez vous promener et faire les missions que vous souhaitez. Mais attention, il faudra bien se préparer afin d’attaquer une base. Il faudra prendre des vivres avec vous pour recharger votre endurance, partir de nuit afin d’être plus furtif et étudier le terrain afin de mener une approche furtive. Car oui, bien que vous soyez un Ghost et donc un soldat surentraîné, vous êtes tout de même humain et les assauts ennemis sont violents. Lorsque vous êtes blessés, vous vous videz de votre sang, il faudra donc bander votre blessure pour arrêter l’hémorragie et retrouver de la santé. De plus, les ennemis possèdent plusieurs unités spécialisées comme des tireurs d’élite, des artificiers, des soldats munis de lance-roquette ou encore des drones. La meilleure approche est donc d’utiliser son drone afin de repérer les ennemis et de les éliminer l’un après l’autre afin de créer une approche furtive.

Ghost Recon: Breakpoint est un jeu d'action disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Ubisoft.

Échafauder un plan

Ghost Recon: Breakpoint est bien plus profond qu’un simple TPS. Il n’est pas question d’identifier les méchants et de partir tout détruire armes à la main. L’approche est bien plus subtile et vous demandera de faire des recherches, trouver des indices, les regrouper afin de répondre à des questions et enfin lorsque toutes les informations sont rassemblées, établir en plan pour mettre à bien votre objectif. De plus, deux styles de jeu s’offrent à vous. Le mode « guidé » qui vous permettra d’avoir les points sur votre carte pour vous diriger ou le mode « exploration » dans lequel vous devrez regrouper des informations afin de trouver l’emplacement de l’objectif que vous devez trouver vous même.

Vous l’aurez compris, l’élaboration méticuleuse d’un plan est le maître-mot de ce jeu. Vous pourriez très bien foncer tête baissée sur le grand méchant, mais vous essuieriez alors un échec à coup sûr. La meilleure solution sera de parcourir l’île, trouver de l’équipement, faire des recherches sur la hiérarchie du groupe militaire de Cole D.Walker nommé les Wolves, vous faire des alliés, obtenir des informations sur leur armement, tout cela afin de préparer votre opération dans les meilleures conditions. La préparation est obligatoire, car les Wolves ne plaisantent pas, ils ont pour mission d’abattre tous les Ghosts présents et ils le font bien. La mort n’est jamais très loin lors d’un affrontement surtout lorsque l’on sait que la hiérarchie des Wolves est constituée d’anciens Ghosts surentraînés et disposant en plus d’armes autonomes.

Préparer son équipement

Afin d’immerger le joueur au sein du jeu, quoi de mieux que de lui permettre de créer son avatar afin qu’il se démarque des autres. Bien que l’éditeur de personnage de Ghost Recon: Breakpoint soit dans les standards des titres du genre, il permet néanmoins de vivre son aventure avec son personnage. Le monde d’Aurora regorge de multiples détails très intéressants à découvrir. Se promener permet donc de visiter les magnifiques paysages que nous offre le jeu, mais aussi de trouver des caisses de ravitaillement dans lesquelles sont cachés de l’équipement, que ce soit des tenues ou des armes. L’exploration permet donc d’avoir une puissance de feu plus élevée afin de faire face à des dangers plus conséquents, mais également de trouver des missions secondaires qui sont souvent synonymes de récompenses.

Tuer des Wolves, terminer des missions secondaires ou suivre la mission principale est signe de gain d’expérience. Grâce à la prise de niveau, vous pourrez débloquer des compétences passives comme une détection plus large ou bien des compétences actives comme un parachute. Mais ce n’est pas tout, en effet, vous pourrez sélectionner entre 4 classes (médecin, sniper, assaut ou panthère) afin de spécialiser votre agent dans un domaine (furtivité, tir de précision, assaut direct ou survie). Chaque classe possède sa capacité spéciale, des particularités qui lui sont propres ainsi que des objectifs de classe à remplir.

La « puissance » n’est pas calculée par rapport au niveau du Ghost, mais par son niveau d’armement.Vous trouverez des armes et de l’équipement de différentes couleurs selon leur niveau de rareté, mais aussi un système de crafting afin d’améliorer certaines caractéristiques. Votre puissance de feu augmente sans cesse au fur et à mesure de votre progression sur l’île. Néanmoins, il est à noter que Ghost Recon: Breakpoint possède deux monnaies. Les Skell, qui sont une crypto-monnaie que vous trouverez partout en jeu et qui vous servira à acheter arme, équipement et véhicule. Vous aurez également les Ghost Coins, qui sont une monnaie de micro-transactions. Elle permet d’acheter différents objets de cosmétique exclusifs, mais également des accélérateurs pour les joueurs voulant avoir tout, tout de suite. L’intégralité du contenu est disponible dans le jeu, les Ghost Coins ne permettent pas de faire du pay to win.

A plusieurs, c’est mieux

Ghost Recon: Breakpoint vous offre la possibilité de tester vos aptitudes de Ghost dans un mode de jeu nommé « Ghost War ». Les joueurs s’affrontent en 4 vs 4 sur des cartes réduites. La coopération, mais surtout la coordination des agents est mise en avant afin de créer une synergie entre les classes jouées pour prendre le dessus sur les agents adverses durant les différents objectifs demandés (pose/désamorçage d’une bombe, élimination de l’équipe adverse…). Bien sûr, il faudra encore une fois être tactique dans votre approche et connaitre la position de l’ennemi avant de partir à découvert. Faire appel à son drone tout en se faisant couvrir par un agent afin de trouver les positions ennemies est un prérequis. Nous sommes bien loin d’un jeu où l’on fonce tête baissée sur le front. La dimension des blessures est une chose importante à prendre en compte, vous êtes très vulnérable et vous vous videz vite de votre sang.

Le scénario du jeu est appréciable en solo, mais il prend toute son ampleur en coopération. Jouer à plusieurs permet de coordonner vos mouvements et de communiquer sur la position des ennemis tout en s’amusant tout naturellement. Du contenu a d’ailleurs été pensé pour jouer à plusieurs comme certaines missions à la difficulté relevée ou tout simplement les raids. Le jeu possédant un système de matchmaking rapide pour rejoindre la partie d’autres joueurs, il est facile de se faire de nouveaux frères d’armes.

En conclusion, Ghost Recon: Breakpoint est une véritable pépite. Avec son scénario immersif et son thème abordé très bien maîtrisé, nous sommes littéralement plongés dans le récit qui nous est présenté. Plus axé sur la survie, mais surtout pensé pour être joué tactique, on se prend vraiment au jeu d’étudier une zone avant d’attaquer. Je tiens à mettre un point d’honneur à la prestation de Jon Bernthal qui est sublime et aux graphismes du jeu qui m’en ont mis plein les yeux. Je ne peux que vous conseiller Ghost Recon: Breakpoint car le titre est un véritable régal, surtout en coopération !

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Aurora
  • Le scénario aux petits oignons
  • Jon Bernthal, Cole D.Walker
  • Le thème abordé
  • La dimension tactique du titre
  • Un gameplay accès sur la survie
  • Les animations réalistes des personnages
  • Le mode "Ghost War"
Les points negatifs
  • Les micro-transactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *