Fate/Samurai Remnant

Fate/Samurai Remnant est un jeu développé et édité par Koei Tecmo Games, sorti le 29 Septembre 2023 sur PC, Nintendo Switch, PS4 et PS5.

Ce test a été réalisé sur une version PC fournie par l’Éditeur. Le jeu n’étant pas disponible en français, le test a été réalisé en Anglais.

La série Fate : Kézaco ? 

Avant de parler de Fate/Samurai Remnant, il faut d’abord que je vous parle de l’univers Fate dans lequel prend place Fate/Samurai Remnant. Rassurez-vous, il n’y a pas besoin de connaître parfaitement l’univers pour apprécier et comprendre Fate/Samurai Remnant.

À l’origine, Fate/Stay Night (premier opus de la série) était un visual novel pour adultes sortis sur PC en 2004, et développé par le studio TYPE-MOON. Le jeu est un carton (pour un jeu pour adultes), si bien qu’une adaptation censurée en manga et en série d’animation est produite en l’espace de quelques années. S’ensuivra une trilogie de films d’animation sortie entre 2017 et 2020, et une série de light novels qui sert de préquel.

Fate/Stay Night
Fate Zero

D’autres jeux vidéo sont également sortis en ayant pour base cet univers : Fate/Zero, Fate/Hollow Ataraxia, Fate/Extra. Des jeux de combats 2D, des visuals novels, des dungeons crawlers, il y en a pour tous les goûts.

Toutes ces œuvres ont un point central commun : la quête du Graal. Mais pas à la façon des chevaliers de la Table Ronde ni d’Indiana Jones (on a les refs que l’on mérite ^^). Ici il s’agit d’un tournoi entre 7 personnes, que l’on appelle Maîtres, choisies par le destin, qui devront s’allier avec un Servant afin de terrasser leurs adversaires. Petite spécificité : les servants sont des réincarnations sous forme d’esprit saint de personnages historiques et/ou mythologiques tels que : Arthur Pendragon, Jeanne d’Arc, Lu Bu, Gauvain, …

Saber
Lu Bu

Ces duos vont devoir s’entretuer et/ou s’éliminer afin de décrocher le Graal. Ceci afin que chacun des membres du duo puisse exaucer le vœu de son choix.

Après cette petite introduction, attaquons nous finalement à Fate/Samurai Remnant 🙂.

This is your story

Le destin l’a choisi 

Fate/Samurai Remnant prend place à Edo en l’an 1651, notre héros est Miyamoto Iori qui est un jeune orphelin ayant été élevé et entraîné par le grand Miyamoto Musashi. C’est un ronin qui vit à Asakusa et qui a étudié le style Ninten Ichiryu, malheureusement son maître décédera sans pouvoir lui enseigner les secrets de ce style de combat. Cherchant toujours à se perfectionner, il met son épée au service des autres et de la ville, plaçant leur protection au-dessus de tout le reste.

Iori héros de Fate/Samurai Remnant
passé de Iori Fate/Samurai Remnant

Au cours d’une mission de pacification, il tombe nez à nez avec le duo composé de Yui et Rider qui l’attaquent directement. Au moment de succomber, une marque rouge apparaît sur sa main et sa volonté le fait invoquer une personne se présentant sous le nom de Saber. Après un intense mais bref combat, le nouveau duo prend la fuite car Saber semble être très puissante.

Saber et Iori Fate/Samurai Remnant
Ennemis - Fate/Samurai Remnant

Saber explique ensuite à Iori le pourquoi de sa présence et le fait qu’ensemble ils doivent gagner le Waxing Moon Ritual afin de réaliser leur souhait. Cependant Saber considère Iori comme une personne très faible, ce qui fait que leur relation est très tendue et peu productive

Iori et Saber vont donc devoir apprendre à s’entendre et à s’harmoniser s’ils veulent espérer réaliser leurs rêves !!

Des émotions et une histoire pertinentes

L’époque Edo choisie parlera à de nombreuses personnes fans d’histoire médiévale du Japon. C’est la première fois que la série nous emmène aussi loin dans le passé et c’est rafraîchissant

L’histoire est vraiment intéressante, les intrigues sont bien présentes et nombreuses. Les relations entre les personnages évoluent au gré de leurs rencontres et permettent de nombreux rebondissements. On sent un soin apporté à l’histoire, ce qui n’est pas tout le temps le cas dans des jeux de type hack and slash. Mais TYPE-MOON nous a habitués à ce genre d’histoire et c’est toujours un plaisir de retrouver cet univers.

Ennemis2 Fate/Samurai Remnant
reflexion Iori

Les personnages sont complexes et chacun aura une “bonne” raison de participer au Rituel même si les motivations de certains et certaines demeureront floues pendant une longue partie de l’histoire.

La relation entre Saber et Iori est vraiment le cœur du récit et il est intéressant de les voir évoluer ensemble, et se comprendre (Saber est un héros inconnu d’une période éloignée du passé). Elle découvre donc les progrès de la période Edo et s’extasie devant des choses qui semblent banales pour Iori. Ce côté “enfantin” est vraiment rafraîchissant et permet de faire retomber la pression et les enjeux car l’histoire est vraiment sombre par moment

Fate/Samurai Remnant nous propose donc une histoire haletante et riche en émotions. Mais qu’en est-il du Gameplay ?? 

Mélangeons les genres et voyons le résultat

Fate/Samurai Remnant est un hybride entre un hack and slash et un RPG. On pourrait le qualifier d’action RPG, les deux parties sont vraiment bien distinctes et aussi importantes l’une que l’autre. 

Du Musou, du Musou, mon royaume pour un Musou 

Qui dit Koei Tecmo dit Musou, les séries Samurai Warriors et Dynasty Warriors continuent encore de nous le prouver de nos jours. Les phases de combat consistent à écraser des ennemis de base tuables en un coup par dizaines et d’éliminer les “officiers” qui demanderont un peu plus de stratégie. Les combats de boss seront quant à eux beaucoup plus dantesques et demanderont des techniques précises et parfois complexes.

combat
Combat2

Iori peut utiliser deux types d’attaques : faibles et fortes, il peut les combiner pour faire des combos. Du basique pour un hack & slash… Cependant il faut noter l’utilisation de pouvoir que débloque Iori au fur et à mesure de l’aventure (Katon, soins, techniques) qui peuvent renverser le cours d’une bataille mal engagée. 

Il existe également la possibilité de ne plus contrôler Iori mais Saber de manière temporaire, et là c’est un festival de combos et de bottages de fesses, Saber étant infiniment plus forte que Iori !!!

Le RPG répond présent !!

La partie RPG du jeu est elle aussi particulièrement fournie. Iori et Saber peuvent débloquer des Skills qui augmentent leurs attributs, équiper des techniques utilisables pendant les combats, s’équiper d’objets, … 

RPG1
RPG2
Skill Fate

Des points d’expérience sont donnés en fin de combat et des récompenses sont également données si vous réalisez des objectifs secondaires (terrasser 30 ennemis, trouver des secrets, etc.), favorisant ainsi l’exploration afin de maximiser ses personnages.

Du classique mais dans un jeu Musou ce n’est pas si courant et cela a été une bonne surprise car cela renforce l’aspect stratégie du jeu, ainsi que notre implication. 

Après avoir parlé du Gameplay, voyons ce qu’il en est de l’aspect graphique et musical de Fate/Samurai Remnant.

“Le sublime touche, le beau charme”

Régal visuel

Deux points sont à différencier dans Fate/Samurai Remnant, les cinématiques et l’aspect in-game.

Concernant les cinématiques du jeu, on sent que le studio possède des années d’expérience dans ce domaine et que les animateurs sont rodés. La qualité est plus que bonne et rappellera forcément les animés et films d’animation.

Concernant l’aspect in-game, les décors et les personnages sont très soignés et l’aspect général est vraiment agréable surtout dans les phases d’exploration des grandes villes.

L’aspect visual novel des scénettes est correct et les différentes animations des personnages (colère, rire, …) sont bien rendues également. Le jeu est beau,coloré, et parfois impressionnant même si une redondance des décors de ville peut se faire ressentir.

scenette du jeu
ville départ

Régal Musical

La direction musicale nous permet de profiter d’un OST que je qualifierai de merveilleux. Le croisement des instruments traditionnels japonais et européens donne un ensemble de compositions magnifiques.

La composition est l’œuvre de Keita Haga (aka KATE) qui est le compositeur de la série depuis 2003. Il livre ici un travail remarquable, chargé d’émotions. C’est hallucinant de comparer son travail il y a 20 ans et celui d’aujourd’hui à quel point il a développé son univers et enrichi sa gamme musicale.
La musique colle presque toujours à l’action, sait se faire discrète quand il le faut et nous prendre aux tripes dans les moments importants et/ou dantesques de Fate/Samurai Remnant !!! Du tout bon je vous dis !!

Les dialogues du jeu sont entièrement doublés par des Seiyus professionnels et cela se ressent dans la qualité de leur travail qui est particulièrement inspiré et juste.

Malheureusement la réalisation technique vient un peu gâcher toute cette belle harmonie…

La réalisation bancale : car le parfait n’existe pas

Si la réalisation globale ne souffre pas de bug ni de crash, il faut quand même noter un point particulièrement gênant qui, je l’espère, ne concerne que les versions PC.

C’est lent et ça rame …

Le point vraiment négatif de la réalisation est cette lenteur incommensurable qui arrive dès que les environnements sont un peu chargés. Mon PC est pourtant capable de faire tourner des jeux AAA récents en qualité ultra sans de problème de lenteur.
Mais Fate/Samurai Remnant, non. Le jeu passe donc littéralement en mode ralenti  par moment et ce même pendant les combats !!! Un comble pour un action RPG qui se veut nerveux et dynamique. J’ai pourtant essayé de descendre tous les paramètres au minimum, cela ne change pratiquement rien. Frustrant et par moment limite injouable au point ou redémarrer le jeu permet de profiter de 10-15 minutes de jeu dans de bonnes conditions et le reste du temps cela saccade.

J’espère sincèrement que ce problème sera corrigé à la sortie car sinon cela va faire une mauvaise publicité à la version PC et si vous avez la possibilité, privilégier les versions console 🙂.

… Mais pourtant le reste est aux petits oignons

À part ce problème de lenteur, la technique du jeu est irréprochable et est même agréable tant au niveau des commandes (que ce soit clavier+souris, ou manettes) que de la caméra.

Aucun bug ni plantage à déplorer mais ce n’est pas surprenant venant de la part de Koei Tecmo qui a souvent fait des jeux à la réalisation solide et efficace. C’est vraiment dommage que cette qualité soit gâchée de la sorte 🙁

Miaou

Afin de faire plaisir à une des fondatrices du site et accessoirement notre rédactrice en chef, je me devais de souligner un dernier point qui semble hyper important pour certaines personnes (et si je ne le fais pas, qui sait ce qu’il risque de m’arriver ensuite cher lecteur ??).

Fate/Samurai Remnant permet de caresser des chats, vous voyez le concept “pet the dog” ? Hé bah ici c’est pareil mais avec des chats, qu’il faut caresser, cajoler, chouchouter tout ça pour se soigner, et faire des objectifs cachés !!! Et il y en a plein partout !!! Des heures de fun (ndr : ou pas ^^)  !!

chat
pet the cat
Pour conclure…

Fate/Samurai Remnant est un bon jeu de la série Fate et trouvera pratiquement à coup sûr son public. Le style action RPG à la sauce Musou de Koei Tecmo est précis et efficace, l’histoire est sombre et pleine de surprises. Le tout porté par une Direction Artistique excellente et une réalisation, qui sans le problème de lenteur sur PC, aurait été plus que correcte. Fan de la série ou novice, n’hésitez pas à découvrir cet opus !!!

Quant à moi, je vous laisse, Saber ronchonne quand je ne joue pas et les petits chats m’attendent 🙂 !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoire dans la lignée de la série des Fate

Direction Artistique excellente

Gameplay intéressant pour la série

Durée de vie conséquente

You can pet the Cat ^^

Les points négatifs

Le problème de ralentissement sur PC

Environnements un peu répétitifs et lassants

Vous devriez Lire aussi
Dead Space Remake

Dans le même genre

Laisser un commentaire