Articles a la une

Derniers commentaires
test

Dragon Ball Xenoverse 2

Dragon Ball Xenoverse 2 est un jeu de combat développé par Dimps et édité par Bandai Namco. Le titre est sorti le 28 octobre 2016 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Le temps est altéré, vous devez, à l’aide de Trunks, revivre les combats emblématiques de la série afin de remettre la timeline dans l’ordre.

Le nouveau héros

Au commencement, vous devrez créer votre personnage selon vos goûts parmi les 5 races disponibles (Majin, Saiyan, Terrien, Namek et Frezeer). Après une petite customisation, vous serez envoyé à Conton City, la nouvelle ville du jeu. N’ayez crainte, joueur du premier épisode, votre ancien avatar ne sera pas perdu, en premier lieu, vous pourrez reprendre votre équipement, mais je vous laisserai la surprise pour la suite.

La nouvelle TokiToki

Le scénario de Xenoverse 2 se déroule quelques années après Xenoverse 1. Le principe reste le même, des personnages malveillants modifient la timeline afin de créer une armée. Comme dans le précédent épisode, vous devez partir en mission afin de remettre le temps dans l’ordre en réparant les failles temporelles. Vous ne serez pas seul, Trunks, le Vieux Kaioh ainsi que le Kaioh du Temps seront vos alliés les plus précieux pour vous diriger dans le temps et dans les combats. Vous revivrez donc les combats des arcs Raditz, Namek, Cell et Buu, mais de manière alterés. L’esprit MMO du titre est toujours présent, une fois connecté au hub multijoueurs, nous pouvons apercevoir les autres joueurs se promener sur la carte et interagir avec eux. Pour ce second opus, nous avons le droit à une nouvelle ville du nom de Conton City, cette dernière est 7 fois plus grande que ne l’était la carte du premier épisode. En plus de cela, elle est coupée en plusieurs parties afin de mieux se repérer et de trouver tout de suite ce que l’on cherche. Si, au début, la taille de la carte peut être déroutante, par simple pression de la touche R2, vous aurez une mini-carte qui vous aidera à vous repérer en vous indiquant les points d’intérêt. De plus, un véhicule sera à votre disposition afin de vous déplacer plus vite. Vous pourrez invoquer ce dernier avec la touche carré, et par la suite, vous serez autorisé à voler afin de vous déplacer encore plus vite. Cette nouvelle carte permet plusieurs environnements qui transportent complètement le joueur dans l’univers de Dragon Ball.

L’équipe Z

Dimps à mit les petits plats dans les grands pour offrir aux joueurs énormément de contenu, vous aurez donc le droit à la trame scénaristique du jeu via le Nid du temps, les quêtes parallèles en solo ou en ligne qui ont subi aussi un petit lifting, les combats solos contre l’IA ou en ligne contre un autre joueur. Comme vous vous en doutez, la force de ce Xenoverse 2 est l’aspect communautaire que nous offre le titre, il vous suffira de monter une équipe et de partir à l’aventure au travers de plusieurs quêtes, un tchat sera d’ailleurs au rendez-vous pour communiquer avec vos alliés, les émotes seront toujours présentes et vous pourrez donc vous amuser à faire la petite danse de fusion avec l’un de vos amis. Les boutiques de techniques, d’objets (pour les capsules d’énergie, de vie, de senzu), de vêtements, d’accessoires seront également là, sans oublier la boutique d’espace-temps qui vous permettra d’envoyer ou de recevoir des cadeaux. Une nouveauté a été apportée au titre en la qualité des médailles PT et de leur boutique qui vous permettra d’acheter pleins d’objets spéciaux avec cette nouvelle monnaie que vous gagnerez via des combats contre les PNJ ou au travers de pleins d’autres activités.
Xenoverse 2 a repris les bases de son prédécesseur afin d’y apporter énormément de contenu afin que le joueur passe du bon temps derrière sa manette. Les nombreuses activités vous permettront d’avoir de l’action constamment, sans passage à vide, ce que l’on a pu reprocher à Xenoverse 1. Une mission finie d’un côté de la carte en déclenche une autre, ce qui est similaire avec les entraînements auprès des personnages de l’univers DBZ, vous avez fini une mission d’entrainement chez Krillin, vous recevez un message vous avertissant qu’une mission est disponible chez Yamcha. Des petits clins d’œil à la série ont été intégrés au jeu, par exemple, Krillin vous donnera accès à un mini-jeu vous demandant de rapporter des bouteilles de lait et vous dira que cela était l’un de ses entraînements avec SanGoku lors de leur apprentissage avec Tortue Géniale, ce qui est réellement présent dans le manga Dragon Ball. On sent donc que Dimps a pris le temps de peaufiner son titre afin d’offrir un jeu de qualité à ses joueurs fans de la licence.

Un petit plus de qualité

Les développeurs ne se sont pas contentés de seulement créer une carte de jeu et d’y mettre plein de contenu dedans. En plus de Conton City et ses nombreuses activités, vous aurez la possibilité de visiter 5 endroits appelés « Maquette du temps » et qui sont liés à une des races disponibles dans le jeu. La maison de Buu sera liée à la race des Majins, ce qui leur permettra d’obtenir des bonus en plus des autres races. Cet endroit vous permettra de donner à manger à Buu afin que ce dernier puisse fonder une famille. Capsule Corp vous permettra d’affronter Végeta afin de révéler la puissance des Sayians mais aussi de créer de nouveaux objets grâce à la machine de Bulma. La Maison du Doyen vous permettra de défendre ce grand sage Namek afin que ce dernier révèle votre puissance. La maison de Mr Satan vous fera devenir garde du corps afin de gagner des zenis mais aussi de devenir un justicier grâce à Great Saiyaman 1 et 2. Le vaisseau de Freezer vous permettra de rejoindre son armée afin d’augmenter votre puissance. Il est à noter que tous ces ajouts sont importants, car ils vous permettent d’acquérir des zenis, de l’expérience et des techniques.

Des améliorations notoires

Le premier épisode a reçu un accueil chaleureux de la part des joueurs, mais malheureusement peu de temps après beaucoup d’entre eux ont laissé le jeu de côté par manque de contenu et à cause des combats assez mous. N’ayez crainte, dans cet opus, Dimps a tout revu afin que vous passiez de bons moments. Le jeu tourne à 60 frames constamment, je n’ai décelé aucun ralentissement en combat même en lançant des attaques suivies de téléportations. Je trouve aussi que les combats sont beaucoup plus rapides déjà par la vitesse du gameplay, mais aussi par les combos qui permettent d’enchaîner un ennemi. Le jeu beaucoup plus accessible que le premier opus, les inputs timer sont beaucoup plus laxistes, ce qui permettra à tous les joueurs de s’amuser en jouant. Je ne serais plus obligée d’être familiarisée avec les versus fighting pour être capable d’enchaîner des combos. Le gameplay reste le même, les attaques spéciales se font avec la touche R2 et les attaques ultimes avec R2+L2. Cependant certains paramètres de combat ont été revus pour rendre les combats plus intéressants, les joueurs du premier Xenoverse se souviendront des affrontements à base de téléportation, cela est fini, Dimps a gommé cette feature. Cette fois la barre d’énergie joue un rôle primordial, ce qui apporte un côté tactique au titre. Le fait de rush sur votre ennemi ou de se téléporter consomme de l’endurance et si cette barre est vide, vous serez épuisé et donc à la merci de votre adversaire, vous devrez donc attendre que votre endurance se régénère pour reprendre le combat. Il faudra donc faire très attention à ne pas tomber à cours d’endurance, ce qui en jeu se traduit par des séquences de parade et des combats moins bourrins. Un problème est à soulever : le fait de matraquer la touche d’attaque fait plus de dégâts que certaines techniques supposées être puissantes, cela est problématique dans le fait que les joueurs se spécialiseront donc en combat au corps à corps délaissant les multitudes de techniques mises à notre disposition.

Des graphismes en demi-teinte

Xenoverse 2 est beau dans l’ensemble, mais certaines textures ne rendent pas hommage aux consoles next-gen ou au PC. Certains arbres dans la forêt sont mal modélisés, les ombres sont assez floues, le jeu contient un aliasing persistant, mais cela est surement fait afin d’avoir un framerate de 60 frames constantes. D’un autre côté, la beauté du jeu prend toute son ampleur durant les combats, les effets visuels de vitesse, le fait que vous touchiez le sol rapidement et que la terre éclate, les éclairs sur votre personnage et bien sûr les effets de lumière des attaques sont d’une beauté et d’une finition impressionnante. Nous sentons que les développeurs du jeu ont voulu rendre honneur à l’oeuvre d’Akira Toriyama en y restant le plus fidèle possible.

En conclusion, Dragon Ball Xenoverse 2 est une véritable réussite. De meilleurs graphismes, une meilleure liberté de mouvement, plus de contenu, Dimps a compris les erreurs du premier opus et les a corrigés afin de nous apporter un jeu où l’on prendra du plaisir, et c’est le cas. Certes le titre ressemble beaucoup à son aîné, mais une fois que l’on creuse un peu, nous découvrons un contenu immense qui nous empêche de nous ennuyer. Si vous aimez le manga ou l’anime, ce jeu est fait pour vous.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Un framerate de 60 frames constants
  • Le contenu énorme
  • Le casting des combattants
  • Les effets visuels
  • Les voix japonaises
  • La modifiation de la barre de faitgue
Les points negatifs
  • La camera qui part se promener quelque fois
  • Les chargements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *