Diablo Immortal en 2023 ?

Pour rappel, Diablo Immortal est un jeu mobile (Android, iOS) et PC (Battle.net), sorti le 2 Juin 2022, de la série du même nom “Diablo” co-développé par Blizzard Entertainment et NetEase et édité par Blizzard Entertainment (oui, oui encore).

Malgré les différentes polémiques, surtout dues à un modèle économique très critiqué avec ses nombreuses microtransactions et loot boxes, Diablo Immortal est un succès commercial. Mais 7 mois après sa sortie, le jeu est-il toujours amusant ? Y a-t-il encore des joueurs ? A-t-on vraiment besoin de dépenser tout son salaire pour progresser ? Nous allons voir ça ensemble.

Même au plus haut des cieux, les anges peuvent connaître la peur

Après un rude combat, le démon primordial Baal fut vaincu. Malheureusement, la Pierre-Monde, artéfact d’un immense pouvoir pour lequel le Paradis et les Enfers s’affrontent depuis la nuit des temps, fut corrompue par le démon lui-même. L’Archange Tyraël dut la détruire pour éviter que les enfers ne se répandent dans le monde des mortels, le laissant supposé mort. Des fragments de la Pierre corrompue se retrouvèrent alors dans le monde, pourrissant la terre, tandis que Les serviteurs de Diablo espèrent exploiter ce pouvoir pour permettre au seigneur de la terreur de revenir, et à vous Aventurier de retrouver ses morceaux pour empêcher les démons d’envahir villes et villages.

Si, comme moi, vous aimez l’intrigue de la série, cela peut être une bonne raison pour vous lancer. Car oui, le scénario est censé faire le lien entre Diablo II et III. Toutefois, vous verrez très rapidement que ce n’est cependant pas le point fort du jeu. Certes, il est cool de retrouver des personnages que nous avons pu voir dans les anciens opus, ainsi que de pouvoir visionner quelques belles cinématiques, mais rien de transcendant. Au mieux, cela nous permet d’éclaircir quelques zones d’ombres.

La puissance et la magie vont de pair… S’il vous en manque une, il vous manque l’autre

Vous allez créer votre personnage et devoir choisir entre six différentes classes qui se composent de :

  • Barbare : un nomade farouche qui utilise des attaques brutales pour détruire tout ce qui s’oppose à lui.
  • Croisé : un zélote vengeur qui domine le champ de bataille par la seule force de sa ferveur.
  • Chasseur de Démons : attaquant ses cibles à distance, frappant sans relâche jusqu’à ce que ses proies soient à sa merci.
  • Moine : un maître des arts martiaux, assaillant ses ennemis avec un éventail de coups fulgurants et une grande mobilité.
  • Sorcier : manipulant de puissantes forces arcaniques, il frappe ses ennemis à distance pour les désintégrer.
  • Nécromancien : manipulant la vie et la mort pour préserver l’équilibre du monde.

Côté gameplay, on est sur un hack ‘n’ slash traditionnel typique de la série. Vous allez d’un point A à un point B en terrassant des centaines voire des milliers d’ennemis à coup de sorts et compétences tout en ramassant des dizaines et des dizaines d’équipements, pour améliorer votre puissance au fil des différents niveaux acquis par votre personnage.

Qui dit jeu mobile, dit contenu quotidien au travers des primes, donjons, événements, bonus de connexion journalière et bien d’autres activités qui vous amèneront à souvent vous rendre dans l’univers de Diablo Immortal pour ne rien manquer. Même si vous avez la possibilité de jouer en solo, le jeu se veut communautaire, surtout pour les donjons les plus importants avec de grosses difficultés. N’hésitez donc pas à rejoindre un clan ou à parler dans le canal général du serveur pour chercher de l’aide car il y a encore beaucoup de joueurs et ce quelle que soit l’heure.

Le Diablo s’habille en Prada

Voilà le sujet qui fâche, le système économique. Free to Play oblige, on retrouve la boutique avec son lot de cosmétiques et d’avantages en jeu. Si l’on peut pardonner les différents skins pour les personnages (quoiqu’un poil chers), comptez 24 € pour une arme + armure où encore 29,99 € pour un pack complet qui comprend l’arme, l’armure et un visuel pour votre portail de téléportation qui, je le rappelle, n’apporte aucun bonus en jeu, a contrario d’autres objets vont vous donner un avantage certain en cours de partie.

Un système d’emblème qui améliore le taux de récompense sur les failles ancestrales (permettant d’obtenir des matériaux et des gemmes légendaires aléatoires) peut être achetés toujours sans garantie d’avoir la gemme recherchée pour votre build. Comprenez bien que ces gemmes peuvent être obtenues avec beaucoup de chance sans dépenser d’argent. Cela va juste vous prendre beaucoup plus de temps. En gros, Diablo Immortal n’est pas un Pay to Win, mais plutôt un Pay to Fast, comprenez “payer pour aller plus vite”. Voilà sûrement le point qui me gêne le plus. J’imagine que trouver un équilibre qui pousse les joueurs à dépenser sans donner trop d’avantages à ceux qui payent doit être difficile, d’où ce système de loot aléatoire. Personnellement, je me contenterais juste du Pass de Combat à 5,99 € qui vous pousse à faire des quêtes journalières pour obtenir différentes récompenses. Un classique qu’on retrouve dans plusieurs jeux gratuits (comme Fortnite par exemple), qui reste abordable et qui nous donne différents objectifs sur le long terme.

Pour résumer, rien ne vous oblige à dépenser votre PEL pour jouer, tout pouvant s’obtenir gratuitement en jeu (peut-être à l’exception de certains cosmétiques d’armures et d’armes). Soyez patient, jouez régulièrement et ne dépensez que si vous en avez les moyens.

Brise les os et le corps s’en remettra. Brise l’esprit et le corps en mourra…

Petit point technique, le jeu sur mobile tourne très bien et plusieurs réglages graphiques sont disponibles pour épargner la batterie de votre téléphone. Les commandes tactiles fonctionnent parfaitement, c’est ergonomique et plaisant à jouer.

Le jeu est aussi disponible sur PC via le launcher Battle.net en version Beta. Globalement, c’est identique à la version mobile, mais il est plus appréciable d’y jouer sur un grand écran et le combo clavier / souris reste un must have. Malheureusement, quand vous êtes en ville où il y a beaucoup de joueurs et de PNJ, le titre a de fortes chutes de framerate, mais cela reste tout de même jouable.

Pour conclure…

Diablo Immortal, 7 mois après sa sortie, reste un bon jeu mobile pour faire passer le temps en attendant la sortie de Diablo IV. Il y a encore une grosse communauté dessus et les différents événements organisés par Blizzard permettent un amusement constant, malgré un système économique qui pousse à la consommation pour gagner du temps.

Vous devriez Lire aussi
Do U Copy?

Dans le même genre

Laisser un commentaire