Dead by Daylight

Dead by Daylight est sorti le 14 Juin 2016 sur Windows, PlayStation 4 et Xbox One, puis le 24 septembre 2019 sur Nintendo Switch. Il s’agit d’un jeu vidéo de type survival horror qui présente l’avantage d’être multijoueur et cross-play. Il a été conçu par Dave Richard, développé par Behaviour Interactive et édité par Behaviour Interactive, Starbreeze Studios ainsi que Koch Media.

Alors qu’est-ce que Dead by Daylight ?

Certains jeux parviennent à transformer un concept simple et parfois déjà vu en succès. C’est le cas de Dead by Daylight. Sorti il y a maintenant 5 ans, il reste un jeu particulièrement apprécié, joué et diffusé. La recette ? Un gameplay qui favorise le skill avant tout. Alors, en quoi ça consiste ?

Dead by Daylight

Le gameplay de Dead by Daylight

Le principe de Dead by Daylight est simple : 4 survivants, dont l’apparence rappelle volontairement celle des personnages de films d’horreur, se retrouvent coincés sur une carte avec un tueur. Un seul moyen de s’échapper : réparer des générateurs d’électricité afin d’ouvrir une des deux portes vers leur liberté. Plus facile à dire qu’à faire.

Dead by Daylight, les survivants

Une des premières remarques intéressantes concernant le jeu est que le tueur est incarné par un joueur. Non seulement cela évite de faire face à une IA trop bête ou trop puissante, mais cela permet également aux plus sadiques d’entre nous de s’amuser à pourchasser de pauvres créatures innocentes.

Vous vous dites peut-être que ce match à 4 contre 1 est déséquilibré, mais les différents tueurs disposent d’une panoplie d’aptitudes qui leur permettent de rendre la vie des survivants infernale.

Oui, j’ai bien dit les tueurs. Le jeu nous propose en effet d’incarner différents tueurs tous aussi intéressants et variés les uns que les autres. Vous pouvez par exemple décider de jouer le piégeur qui, comme son nom l’indique, dispose de pièges à ours qu’il peut disposer où il le souhaite sur la carte. Ou bien vous préférerez peut-être prendre possession de l’infirmière, qui peut se projeter en avant sur une distance plus ou moins longue en passant à travers les objets.

Mais ce n’est pas tout ! Il est également possible de contrôler des “stars” du film d’horreur comme Ghost Face, le tueur au masque de Scream, Leather Face, l’horrible cannibale de Massacre à la tronçonneuse ou bien encore Michael Myers de la série de films Halloween. À vous de choisir le tueur qui correspond le plus à votre style de jeu.

Dead by Daylight, les tueurs

Réparez des générateurs pour vous en sortir

Les survivants doivent donc réparer un total de 5 générateurs afin d’ouvrir les portes. Ceux-ci peuvent être repérés grâce aux lampes qui clignotent au-dessus d’eux. Lorsqu’un survivant commence à réparer un générateur, des tests de compétences s’affichent à l’écran. Si vous échouez à appuyer sur le bouton au bon moment, une explosion avertira le tueur de votre position et fera redescendre la progression de la réparation.

Dead by Daylight, les générateurs

Apprenez à être discret et survivez !

Lorsque le tueur vous a pris en chasse, vous devez le semer le plus vite possible. Mais attention ! Lorsque vous courrez, vous laissez des traces au sol qui lui permettent de vous suivre.

N’hésitez pas alors à faire tomber des palettes sur sa route pour le ralentir ou à vous dissimuler dans un casier.

Dead by Daylight, les casiers

Si malheureusement le tueur parvient à vous frapper, vous serez blessé et laisserez des coulées de sang sur votre route, ainsi qu’un gémissement qui permettra à votre prédateur de vous pister. Il faut alors que l’un de vos compagnons vous soigne au plus vite, ou que vous vous soigniez seul si vous disposez d’une trousse de secours.

Lorsque le tueur vous frappe une deuxième fois, vous vous retrouvez au sol en état critique. Certaines compétences permettent de vous relever au bout d’un certain temps mais vous devrez la plupart du temps attendre qu’un coéquipier vienne vous aider.

On joue au cochon pendu ?

La bonne nouvelle ? Votre agonie au sol ne sera pas longue. La mauvaise ? Elle ne durera pas parce que le tueur va vous attraper afin de vous planter sur un crochet. Quand vous vous retrouvez pendu de cette façon, il vaut mieux attendre qu’un autre joueur vienne vous libérer.

Vous pouvez certes essayer de vous décrocher seul mais votre chance d’y parvenir est infime et si vous échouez, vous passez en phase 2. Cela signifie que l’Entité essaye de vous dévorer. Vous devez alors parvenir à appuyer sur le bouton au bon moment et à répéter cela jusqu’à ce qu’un coéquipier vienne vous libérer.

Si vous échouez, la partie se termine pour vous.

Lorsqu’un joueur a déjà été accroché une fois, il passe automatiquement en phase 2 s’il se retrouve de nous pendu au crochet. Si jamais il y passe une troisième fois, c’est directement game over.

Venez lire notre article sur le jeu Five Nights at Freddy’s: Security Breach

L’Entité dans Dead by Daylight

Mais quelle est cette Entité dont je parle ? Hé bien, il semblerait que ce soit elle le vrai méchant de l’histoire. Les tueurs sont à son service et c’est à elle qu’ils sacrifient les survivants.

Vous la verrez apparaître au fur et à mesure que vous restez pendu au crochet ou en fin de partie, quand les portes seront ouvertes.

Trouvez la sortie

Justement, en parlant de portes. Quand les survivants parviennent à réparer les 5 générateurs, ils peuvent déverrouiller deux portes. Les ouvrir prend un peu de temps et avertit le tueur. Mais si vous les franchissez, vous gagnez la partie. La communauté du jeu semble fair-play et, la plupart du temps, si un survivant reste accroché alors que les portes s’ouvrent, les autres vont essayer de l’aider afin de partir tous ensemble.

Si trois survivants sur quatre sont morts, le dernier se voit automatiquement offrir une dernière chance : la trappe. Celle-ci apparaît aléatoirement sur la carte à partir du moment où il n’y a plus qu’un joueur en vie. Le tueur et le survivant se livrent alors à une course pour être le premier à la trouver grâce au bruit qu’elle émet. Si le joueur la trouve, il peut s’enfuir en vie. Si c’est le tueur qui la trouve, il peut la refermer et la rendre impossible à ouvrir, à moins que le survivant dispose d’une clé.

Un jeu complet et plein de subtilité

Le jeu est incroyablement complet et facile d’accès. Comme on dit souvent : facile à jouer, long à maîtriser (ou un truc du genre). Vous pouvez sans problème vous lancer dans une partie juste après avoir terminé le tutoriel (ou même avant d’ailleurs) mais il vous faudra du temps avant de maîtriser un survivant ou un tueur. La courbe de progression est également appréciable. À chaque action en partie, vous remportez des points de sang qui vous permettent de progresser dans “la toile”. Cette dernière vous apporte des objets (la clé susmentionnée, une lampe torche pour aveugler le tueur, une trousse de soin…) d’une qualité plus importante à mesure que vous progressez dans la toile. Vous débloquez également des compétences que vous pouvez utiliser en tant que survivant ou tueur pour augmenter vos chances. Et pour finir, vous remportez des points à chaque niveau que vous gagnez pour acheter de nouveaux survivants ou tueurs dans la boutique.

Autant dire que vous passerez de nombreuses heures sur le jeu si vous l’appréciez.

Pour conclure…

Dead by Daylight est un excellent jeu qui plaira autant aux joueurs occasionnels que compétitifs. Le concept, bien que simple, est particulièrement réussi et addictif. Et le fait de pouvoir jouer certains noms connus est très sympa. Je recommande fortement !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ambiance très sympa

Travail d’équipe nécessaire et bienvenu

Un grand choix de survivants et tueurs

Une progression fluide et agréable

Une grande satisfaction à jouer en tant que tueur

Les points négatifs

Parfois frustrant quand un tueur ne veut pas jouer ou que des survivants trollent

Certaines customisations un peu chères

Dans le même genre

Laisser un commentaire