Chat et Soupe

Disponible sur Android et iOS, Chat et Soupe est un casual game développé par Hidea qui offre à ses joueurs toute une plâtrée de petits chats trop mignons qui préparent tous ensemble de fumants bols de soupe.

Ce test a été réalisé sur un Mobile Android.

Premières Impressions

Si beaucoup le définissent comme relaxant, ce n’est pas ce qui m’est venu à l’esprit durant mes premières minutes sur le jeu. Le tutoriel se fait sans trop réfléchir mais aussi sans pour autant nous laisser le temps de comprendre grand-chose ! En deux temps trois mouvements, me voilà avec déjà trois chats sans grande difficulté, et la machine est lancée. J’explore donc par moi-même le reste de cette petite entreprise féline … Et rapidement, voilà qu’arrivent les pubs !

Gameplay

Le tutoriel très invasif nous montre donc toute l’étendue du Gameplay assez rapidement et facilement. Faire construire des infrastructures, obtenir des chats, vendre des soupes !

Il existe 4 “monnaies” dans le jeu

L’or, qui nous sert à acheter nos ateliers, les points de recette qui nous permettent d’améliorer nos préparations et de les vendre plus cher, et les gemmes qui nous servent à acheter les autres monnaies ou des raccourcis. Enfin, nous avons la monnaie “monnaie” qui nous sert à acheter des meubles pour customiser les salles de nos chats.

Les petits chats possèdent chacun une capacité spéciale qui les rend plus efficaces dans un travail que dans un autre. Ils peuvent aussi être boostés par des équipements qui les rendent encore plus mignons ! Ces équipements se gagnent à l’aide de l’ouverture de coffres au trésor.

Il n’y a rien de bien compliqué à exécuter, il suffit de cliquer !

Un système de connexion et missions quotidiennes est aussi mis en place dans le jeu, ce qui permet d’obtenir des gemmes assez facilement et d’ainsi pouvoir échanger celles-ci contre des choses plus utiles.

Le jeu repose aussi sur l’exploitation du temps afk (away from keyboard) qui laisse nos chats accumuler des ressources lorsque nous ne sommes pas sur le jeu. Faire évoluer vos ateliers à l’aide de l’argent gagné vous permettra de gagner encore plus pendant votre absence, tout comme l’amélioration de vos recettes, ce n’est pas un point à négliger !

Et les pubs dans tout ça ? Effectivement, les pubs sont très présentes, mais vous décidez vous-même de les regarder. Elles servent de shortcuts comme dans beaucoup de jeux mais ne vous popent pas dans la figure toutes les cinq secondes, bien qu’elles soient extrêmement présentes si on cherche à avancer dans le jeu (sans elles, on se retrouve vite à devoir attendre devant les minous qui travaillent d’arrache pied) !

Certaines fonctionnalités sont aussi indisponibles lorsque la connexion internet est coupée, comme les événements, la collecte des connexions quotidiennes… Ou même les récoltes afk ! Une grosse partie du jeu et de ses bonus est manquante lorsque vous désactivez la connexion. Le jeu reste cependant jouable. On y avance moins vite, on a accès à moins de choses, notamment les équipements, mais le fond est là : des chats et de la soupe.

Les Graphismes

Un mélange de 2D et de 3D avec une majorité d’assets en 3D, les deux se fondent parfaitement ensemble sans montrer de grandes différences qui pourraient être gênantes. La patte graphique souligne clairement le côté mignon et relaxant du jeu ! Les couleurs n’agressent pas et portent sur le pastel, les formes sont simples, tout est très bien accordé et adorable.

Le seul bémol serait sans doute certains équipements qui sont moins jolis que d’autres ou qui s’adaptent moins aux chats, ou encore quelques bugs graphiques ça et là qui ne sont même pas visibles sans zoomer sur l’écran. Alors honnêtement, on peut passer au-dessus ! 

L’interface utilisateur est elle aussi très bien accordée avec le reste. Si certains menus sont parfois un peu mal indiqués, ils n’en restent pas moins jolis.

Les chats ? Les chats sont TOUS mignons, ils peuvent s’apparenter légèrement à de petites patates à frimousse, mais ce sont bien des chats. Leurs animations ne présentent pas de défauts particuliers et nous avons l’occasion d’interagir un minimum avec eux lorsque nous accédons à leur salle, ce qui est une touche très appréciable.

Je vous présente mon préféré ! Cœur de Feu, le premier qui a la ref gagne un cookie. Cœur de Feu est donc spécialiste des cocktails et s’en sort très bien à son job. Ici, vous pouvez le voir en train d’œuvrer comme l’adorable barista qu’il est toujours.

Moi, je fais du favoritisme ? Mais pas du tout ! Regardez, ce n’est même pas à Cœur de Feu que j’ai donné de mignons petits vêtements et une traînée de fleurs qui se déplace derrière lui…

Les Activités

Si beaucoup le définissent comme relaxant, ce n’est pas ce qui m’est venu à l’esprit durant mes premières minutes sur le jeu. Le tutoriel se fait sans trop réfléchir mais aussi sans pour autant nous laisser le temps de comprendre grand-chose ! En deux temps trois mouvements, me voilà avec déjà trois chats sans grande difficulté, et la machine est lancée. J’explore donc par moi-même le reste de cette petite entreprise féline … Et rapidement, voilà qu’arrivent les pubs !

Le concept est simple : un tirage gratuit par jour, cinq de plus via le visionnage de cinq pubs. Chaque tour complet donne accès à une récompense en plus. Était-ce fun ? En soi, ce qui y est intéressant, c’est la boutique de ce mini-jeu. Le concept du jeu est très simple et le fait de regarder des pubs est très répétitif… Durant les temps pluvieux, un petit escargot nous rend visite pour nous donner des pétales de cerisier, en l’échange du visionnage d’une pub lui aussi…

À côté de ça, ayant acquis le terrain de pêche, j’ai pu accéder à son mini-jeu ! Bien que le concept soit simple, j’ai été étonné d’y perdre au moins une fois… Les poissons rôdent autour de l’appât et viennent mordre après quelques secondes. Il faut à ce moment remonter la prise en un clic ! Tirer trop tôt sur la canne les fera fuir. Nous pouvons ensuite nourrir nos chats avec ces poissons. Les appâts se régénèrent toutes les 40 minutes environ, ce qui ne nous oblige pas à regarder des pubs pour plus de jeu. Je ne sais pas lequel des deux je préfère entre ça et « la capsule de dessin ».

Pour finir sur les activités, nous avons la customisation et la collection qui s’ajoutent ! Grâce aux événements ou à certaines interactions disponibles, nous pouvons acquérir de quoi personnaliser le jeu et nos chats. L’accès à la boutique de meubles ne se fait cependant pas avant un certain temps de jeu, ce qui est relativement frustrant. La collection se fait au fil du jeu en échangeant des chats grâce à l’observatoire ou en ouvrant le coffre aux trésors grâce aux pubs…

Tous mes petits chats ⬇

  • Tous mes petits chats !
Pour conclure…

Les pubs font presque partie intégrante de l’avancée du jeu, la boutique d’achats en ligne est hors de prix et les mécaniques sont répétitives. Cela en fait-il un mauvais jeu ? Non. Les mécaniques sont simples et accessibles, les petits ajouts de certaines activités variées sont agréables. Les pubs passent rapidement lorsque l’on fait quelque chose à côté de jouer, on peut même ne pas les regarder si on choisit de ne pas utiliser les bonus (et il ne faut pas oublier que c’est un jeu gratuit, très appréciable !). Et la boutique ? Personne ne vous oblige à acheter. Rien dans la boutique n’est indispensable. Ce qui en fait un jeu tout mignon et attrayant pour les casual players qui recherchent de quoi se distraire tranquillement en attendant quelque chose ! Et quand on obtient enfin le magasin de meubles, la customisation est un super bon point !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Les Graphismes

Les Activités

Les Événements

Les points négatifs

Les Pubs constantes

Vous devriez Lire aussi
Double Kick Heroes : Le jeu indé avec du métal et des zombies !

Dans le même genre

Laisser un commentaire

    • Bonjour ! Cette monnaie sert à acheter des meubles dans les boutiques de meubles du jeu ! Mais tu ne les as peut être pas encore. La boutique des trois hamsters est dispo au bout d’un certain moment dans l’évolution. ^^