Atelier Ryza 2 : Les légendes oubliées & le secret de la fée

Atelier Ryza 2 est un RPG développé par Gust et édité par Koei Tecmo. Il est sorti sur PC, PS4, PS5 et Switch le 29 janvier 2021. Voyons ensemble ce que vaut la suite des aventures de notre jeune alchimiste, et plus précisément sur la console de Nintendo.

Histoire

Nous retrouvons Ryza pour de nouvelles aventures. Trois ans après les événements du premier épisode (voir notre test ici), notre jeune alchimiste quitte Rasenboden, son petit village natal, pour se rendre à la capitale royale : Ashra-am Baird. Son ami d’enfance Tao lui a demandé de passer le voir afin de lui faire part de ses nouvelles découvertes : des ruines qui pourraient avoir un lien avec l’alchimie. Elle en profitera également pour faire des recherches sur l’étrange pierre que Mr Moritz lui a prêté et dont il aimerait connaître les propriétés.

Au fil de l’aventure, Ryza va retrouver de vieilles connaissances, à commencer par son ami Tao mais aussi le fils de Mr Moritz : Bos. Même si les événements du jeu se passent trois ans après le premier épisode, on reconnaît aisément les personnages, ces derniers n’ayant que peu changé. On découvre une nouvelle ville, plutôt vaste, de nouveaux territoires à explorer mais aussi de nouveaux compagnons, dont Patricia, la jeune apprentie de Tao.

Gameplay

Le gameplay de Atelier Ryza 2 n’a pas énormément changé par rapport au précédent volet. On retrouve l’exploration, avec la récolte des différentes ressources sur le terrain ou sur des points précis. Si vous n’avez aucun accessoire en début de partie (hache, faucille…), vous pourrez rapidement les fabriquer et les utiliser pour obtenir d’autres matériaux. Une fois équipés dans le menu adéquat, on pourra aisément passer de l’un à l’autre en maintenant la touche L appuyée et en choisissant dans le menu circulaire celui que l’on veut avec le stick R. Il y aura aussi des points où vous pourrez utiliser la corde lorsque vous l’aurez afin d’atteindre des zones jusque-là inaccessibles.

Évidemment, vous croiserez de nombreux monstres pendant vos balades. Comme avant, vous entrerez en combat soit en touchant un ennemi, soit en le frappant avec un de vos outils de récolte. Si vous réussissez ce premier coup, vous obtiendrez un bonus qui dépendra de l’objet utilisé (réduction de l’attaque des adversaires, de leur défense, de leur vitesse…). Une fois en combat, on retrouve les mêmes mécaniques que dans Atelier Ryza 1, à savoir une barre indiquant la chronologie des attaques pour tous les participants, les PA qui s’accumulent à chaque attaque mais aussi en cas de défense parfaite, les CF (qui permettent d’utiliser des objets), le niveau tactique et une jauge d’étourdissement.

On commencera donc par des attaques basiques (avec possibilité de faire des combos en appuyant plusieurs fois sur A) afin d’accumuler des PA (les attaques des alliés aussi comptent). Lorsque vous en avez assez, vous pourrez les dépenser pour lancer une de vos compétences. Ceci a pour effet d’augmenter le niveau tactique mais aussi d’accumuler des CF. Petite nouveauté : désormais le niveau tactique augmente tout seul, plus besoin de passer manuellement au niveau suivant.

Vous ne gérez qu’un seul personnage à la fois, mais vous pouvez si vous le souhaitez passer de l’un à l’autre avec ZR et ZL. Comme dans le premier épisode, vos alliés vous indiqueront des actions à réaliser pour avoir des attaques bonus. Il est important de bien les lancer dès que possible car cela génère beaucoup de dégâts et est donc essentiel, surtout sur les boss. Si votre niveau tactique est assez élevé, vous pourrez même enchaîner plusieurs compétences lors du même tour (sous réserve que vous disposiez d’assez de PA pour les lancer). Attention aussi, les alliés commencent le combat en mode soutien, c’est-à-dire qu’ils ne lancent que des attaques normales. Si vous voulez qu’ils utilisent des compétences (et donc consomment aussi les PA), vous pourrez les passer en mode agressif avec les flèches haut et bas.

L’exploration/ L’alchimie

L’autre point essentiel d’un jeu Atelier, c’est la fabrication d’objets. Ici, pas de grand bouleversement, on retrouve le même système avec les boucles de matériaux. La différence se situe dans l’obtention de nouvelles recettes. Il ne faudra plus acheter ou trouver des livres de recettes mais les débloquer dans un arbre de compétences alchimiques avec des points de compétences, que l’on gagnera en fabriquant des objets mais aussi en accomplissant des quêtes pour les habitants de la ville. En plus des recettes, on pourra aussi obtenir des bonus de cueillette (quantité, qualité, niveau). Et aussi pour la fabrication (nombre d’objets max par recette, qualité max…). C’est également en passant par-là que l’on pourra apprendre à réduire des matériaux en gemmes ou à reconstruire des objets pour augmenter leur qualité ou leur ajouter des effets.

Attention, l’arbre de compétences alchimiques n’est pas entièrement disponible dès le début. Non seulement de nouvelles cases apparaîtront au fur et à mesure que vous en débloquez, mais certaines seront enchaînées et vous devrez d’abord avancer dans le scénario principal pour les libérer. Autre point : on retrouve toujours le système permettant de débloquer une recette en en faisant une autre et en lui ajoutant d’autres matériaux.

La ville dispose de marchands et vous pourrez les développer. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de vendre des objets ou du matériel à votre amie Romy. Cela fera progresser des barres par catégories de produits et débloquera de nouveaux matériaux en boutique ou de plus gros stocks. Vous aurez aussi un forgeron, Dennis, qui pourra vous vendre quelques ressources. Mais surtout améliorer vos équipements (une seule fois par objet cependant).

Le jeu dispose de bien d’autres mécaniques, que je vous laisserai le soin de découvrir par vous-même.

Lire aussi notre article : Atelier Lulua : The scion of Arland

Technique

Atelier Ryza 2 est tout en 3D, comme son prédécesseur. Si les graphismes sont de manière générale toujours aussi beaux et enchanteurs. On remarque tout de même sur une tv assez grande que les textures (en tout cas dans ce mode-là) sont moins réussies. On a l’impression que l’image est recouverte d’un filtre avec des barres verticales. C’est dommage car cela est particulièrement visible sur les cinématiques utilisant le moteur 3D du jeu. Pendant l’action ou l’exploration en revanche, on n’y prête pas attention. En mode portable, la petitesse de l’écran fait disparaître ce défaut. La fluidité de l’action est en revanche plutôt bonne, rien à dire à ce niveau.

Les musiques du jeu sont très douces et invitent à prendre le temps de tout explorer et découvrir. En revanche, celle des combats est toujours la même, sauf pour les ennemis puissants ou les boss, ce qui est un peu répétitif à la longue. On profite toujours d’un doublage en japonais d’excellente qualité.

La vraie bonne nouvelle, c’est que cet épisode est entièrement traduit en français ! Une première pour la série, en espérant que cela continue. Cette traduction me semble plutôt bonne, et je n’ai pas constaté de grosses coquilles. C’est en tout cas très pratique pour bien assimiler les mécaniques d’alchimie, qui peuvent être un peu obscurs à comprendre dans leur version anglaise, à moins de bénéficier d’un bon niveau dans la langue de Shakespeare. Les textes sont tout à fait lisibles sur une TV ou en mode portable.

Pour conclure…

Atelier Ryza 2 : Les légendes oubliées & le secret de la fée est un bon RPG détente. S’il ne révolutionne pas la série des “Atelier” par son gameplay, il le fait par sa traduction officielle en français. L’histoire est toujours légère et permet d’être appréciée en douceur pendant de longues heures. Le jeu est classé PEGI-12, sans doute à cause des formes de notre héroïnes et des angles de caméra légèrement obscènes lors de certaines séquences de gameplay (comme se faufiler dans un trou pour atteindre une nouvelle zone), mais rien de bien méchant.

Le jeu est disponible sur l’eshop ou en version cartouche pour 59,99€ et dispose déjà d’un season pass coûtant 44,99€ et comprenant des maillots de bain pour les personnages du jeu, de nouvelles recettes, des musiques et 2 nouvelles zones (le château de Keldorah et l’île du soleil enflammé), le tout prévu pour avril/mai 2021. La version dématérialisée vous demandera 6,4 Go d’espace disponible.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Traduction française

La suite des aventures de Ryza

Toujours aussi addictif

Les points négatifs

Graphismes en deçà pour les cinématiques avec le moteur 3D du jeu

Musique de combat un peu répétitive à la longue

Vous devriez Lire aussi
Magic Gathering: Puzzle Quest

Dans le même genre

Laisser un commentaire