Uncharted – Le film

Avec l’arrivée sur grand écran le 16 février 2022 d’Uncharted, c’est un roman feuilleton de presque 15 ans qui prend fin. Évoqué pour la première fois en 2010, après le succès du jeu Uncharted : Drake’s Fortune, son adaptation cinématographique aura découragé pas moins de 6 réalisateurs avant d’échoir à Ruben Fleischer. Le réalisateur de Bienvenue à Zombieland était-il le bon choix pour donner vie à Nathan au cinéma ? Tout dépend de comment on envisage la chose.

Affiche d'"Uncharted le film"

Magellan’s Fortune

La clé du trésor dans "Uncharted le film"

Nathan Drake, jeune barman et voleur à ses heures perdues, croise la route de Victor “Sully” Sullivan qui lui propose de l’aider à mettre la main sur le trésor perdu de Ferdinand Magellan. D’abord réticent, le jeune homme accepte quand il apprend que Victor est un ancien associé de son frère, Sam, dont il est sans nouvelles. Poussé par l’envie de résoudre le mystère de la disparition de l’or du navigateur, il voit également dans sa collaboration avec Sully un moyen de retrouver Sam. Sans plus tergiverser, voilà notre duo nouvellement formé sur la piste d’une croix en or qu’ils vont devoir voler avant qu’elle ne soit vendue aux enchères. Malheureusement pour eux, ils vont se retrouver sur la route du richissime et dangereux Santiago Moncada. Ce dernier estime que le butin de Magellan est un héritage légitime de sa famille, qui a permis le financement de l’expédition de l’explorateur il y a de cela 500 ans. Commence alors pour Nate et Sully un jeu de piste autour du globe, pour mettre la main sur un magot estimé à 5 milliard de dollars. La course contre la montre est lancée et, pour réussir à en sortir vainqueurs, il va falloir que Nathan et Victor apprennent à se faire confiance.

Découvrez notre test du jeu Uncharted The Lost Legacy ici

Notre duo de héros dans "Uncharted"

Sic Parvis Magna

Devant le défi de taille qui s’impose quand on veut réaliser l’adaptation cinématographique d’un titre aussi connu et apprécié qu’Uncharted, il est parfois nécessaire de changer d’angle d’attaque. C’est ce qu’ont décidé Sony Pictures et Ruben Fleischer. Conscient que l’expérience immersive procurée par un jeu vidéo ne sera jamais égalée au cinéma, à plus forte raison quand le jeu en question est Uncharted (dont la mise en scène n’a rien à envier aux plus grosses productions hollywoodiennes), Fleischer a, de son propre aveu, décidé de reprendre des éléments de la saga en les compilant et en les adaptant à sa sauce. Qu’on soit d’accord ou pas avec cette idée, elle permet au film de raconter sa propre version de l’histoire. Convaincu qu’il était impossible de contenter les fans avec une transposition littérale de l’univers d’Uncharted, Sony a préféré miser sur une préquelle. Et c’est à mon sens ce qui fait toute la différence ! Car si en terme d’adaptation pure, le film n’apporte pas grand chose et fera hurler les puristes de la licence, en terme de film “inspiré de” il devient beaucoup plus intéressant.

Nate et Chloé Frasier dans "Uncharted"

O’Brother

Il est évident qu’on ne fait pas un film sur Uncharted sans piocher dans les scènes iconiques et les éléments qui ont fait le succès de la saga depuis maintenant 15 ans. Du point de vue casting, si Nathan est plus jeune que son alter-ego en 3D, il en a l’humour et le style. Idem pour Sully qui n’a que son nom de commun avec sa version vidéoludique, du moins au début. Le méchant et sa comparse (Joe Braddock) rappellent furieusement le duo Rafe / Nadine et Chloé, bien que moins charismatique que l’originale, reste crédible. Le début de l’intrigue nous montrant la jeunesse des frères Drake est un emprunt à l’épisode A Thief End’s, tout comme la vente aux enchères où il est question de récupérer une croix. On notera des références à tous les opus de la franchise, celles-ci étant plus ou moins subtiles. Un petit coup de cœur pour l’apparition de Nolan North (acteur de motion capture et prêtant sa voix à Nate) sur une plage des Philippines. Après que Drake soit tombé d’un avion (dans une scène de Drake’s Deception reproduite à l’identique), North assène à notre héros trempé “ça aurait pu être pire, tu aurais pu tomber dans le désert !”.

Découvrez notre test du jeu Uncharted Legacy of Thieves Collection ici

En exploration dans "Uncharted le film"

Les deux font la paire

N’en déplaise aux fans hardcore de la série qui jugeront – à n’en pas douter – sévèrement ce film, j’ai passé un excellent moment lors de cette quête autour du monde. Le duo Mark Wahlberg / Tom Holland fonctionne très bien, les effets spéciaux sont impressionnants et le fait que le tournage se soit fait majoritairement en décors réels apporte une impression de vérité encore plus marquée. Les scènes d’action s’enchaînent sans ventre mou et on ne voit pas passer les deux heures que dure le film. On sent que le réalisateur aime les titres de Naughty Dog et veut leur rendre hommage de la meilleure façon qui soit. On peut également sentir des influences plus diffuses rappelant des long-métrages comme Indiana Jones, les Goonies, La Momie et même James Bond par certains aspects. Une seule fausse note selon moi et qui concerne la bande-son. Ramin Djawadi, compositeur de la série Game of Thrones, nous avait habitués à des musiques assez grandioses et aurait pu être un bon choix. Or, le film n’a aucun thème réellement marquant. Le jeu ayant une OST grandiose, il aurait été appréciable d’aller piocher un peu plus de ce côté-là. Idem, j’ai attendu LE thème d’Uncharted réorchestré pendant quasiment deux heures, persuadée qu’il accompagnerait au moins le générique final. Grosse déception, il n’est que très peu présent (environs deux minutes sur tout le film) et c’est bien dommage.

Nathan Drake dans "Uncharted le film"
Pour conclure…

Au final, si vous cherchez un bon blockbuster d’action, mené tambour battant pour vous évader du quotidien, vous pouvez aller voir Uncharted les yeux fermés (oui enfin pas pendant le film quand même !). Si vous souhaitez au contraire une adaptation fidèle, passez votre chemin, vous serez forcément déçu. Toujours est-il qu’au vu des chiffres de lancement du film, la scène post-générique ouvrant sur une suite va très sûrement se concrétiser. Et en ce qui me concerne, c’est une excellente nouvelle.

Dans le même genre

Laisser un commentaire