The Serpent Rogue

The Serpent Rogue est un jeu d’action / aventure développé par Sengi Games et édité par Team17. Il est disponible depuis le 26 avril 2022 sur Xbox Series X|S, PS5, Nintendo Switch et PC.

Présentation de The Serpent Rogue

The Serpent Rogue est un jeu d’action / aventure conçu autour de l’exploration d’un monde médiéval dans un univers fantastique, de la maîtrise de l’alchimie, et du domptage de créatures sauvages. Vous incarnez le Gardien, un mystérieux alchimiste qui doit utiliser ses compétences pour protéger ce royaume de la terrible Corruption. Fabriquez, distillez, faites bouillir et concoctez afin de protéger ces terres du Serpent Rogue !

source store.steampowered.com

Exploration d’un monde magique

On ne sait pas comment notre personnage a fini par devenir Gardien. Ce que l’on sait, c’est que l’on va devoir arpenter un monde magique et dangereux en fabriquant des potions et combattre cette entité menaçante : la corruption.

Le Gardien commence l’aventure avec aucune ressource. Il va devoir traverser les différentes régions de la carte et apprendre tout ce qu’il peut de ce monde hostile.

Après avoir quitté l’entre-deux monde, guidé par un autre Gardien, Salomon, notre personnage rejoint le premier lieu à découvrir : sa maison.

Maison

La maison du Gardien est sans danger. On y découvre les premières ressources du jeu qui permettent de créer des potions par exemple, ou encore de quoi se sustenter (fromage, baies, citrouille, feuilles de thé vert, poissons).

On va pouvoir y apprendre les bases, pour mieux comprendre son personnage et le but du jeu : 

  • Étudier les ingrédients
  • Fabriquer des potions
  • Cuisiner des aliments
  • Pêcher, cueillir
Le gardien est à l'intérieur de chez lui. On y voit une cheminé, son laboratoire et un bureau.

Une fois les rudiments du métier intégrés, un deuxième lieu est débloqué : le camp.

Camp

Au camp, il y a plusieurs bâtiments où l’on peut looter quelques items, se reposer ou encore y déposer des vivres pour ne pas être trop encombré.

Alors ici, il faut la jouer fine. Même si l’on a compris que l’on est en mesure de fabriquer des potions, la tâche n’est pas si simple que cela.

  • Premier conseil : Ne gâchez pas vos ingrédients à tout va dans vos expérimentations, car les baies, fleurs et caisses ne réapparaîtront pas dans l’immédiat.

Pas de panique, le jeu se corse en découvrant d’autres zones par la suite. Je vous laisse découvrir par vous-même ?

le gardien lance des pièces dans le puits du campement.
Le puits du camp où l’on peut y jeter des pièces. Mais dans quel but ?

Quêtes

Muni d’un journal de quêtes accessible à tout moment, il nous est possible de réaliser des missions afin de valider ces quêtes.

Il est un peu difficile au début de savoir comment faire pour en compléter une car les détails ne sont pas forcément très clairs.

Les premières heures de jeu servent plutôt à prendre connaissance du gameplay et à découvrir les zones sécurisées où aucun danger ne peut arriver. Il est donc inutile de trop se hâter au début. Sans ressources et sans connaissances des potions, il est difficile de passer certains niveaux.

  • Second conseil : ne pas se hâter à vouloir valider toutes les quêtes dès le départ. Il faut d’abord se familiariser avec le gameplay.

Gameplay

L’univers enchanteur de The Serpent Rogue ravit et nous entraîne dans son aventure avec très peu d’arguments : son gameplay basé sur de la fabrication dans un monde régi par la magie. En général, c’est une formule qui plaît !

On est plutôt bien servi ici ! En revanche Sengi Games a choisi de ne pas nous faciliter la tâche. Patience et persévérance sont demandées car nous sommes livrés à nous-même dans ce jeu. Il faudra tout apprendre seul, en commençant par faire pas mal d’erreurs qui nous ralentiront un peu dans l’avancement du jeu.

Crafter ses propres potions

Adeptes du crafting et du farming ? Vous allez adorer cet aspect du jeu. Mais accrochez vous car pour trouver ne serait-ce que la première recette de potion, vous allez devoir ruiner plusieurs fois les ingrédients de votre inventaire.

Au début, vous n’avez certes pas une dizaine d’ingrédients autour de vous à récupérer. Alors, le choix est vite fait lorsque l’on veut se lancer dans notre première préparation de potion.

Déjà, vous allez devoir étudier chaque ingrédient en accédant à votre laboratoire (à l’intérieur de votre maison, ou bien celui que vous portez sur le dos). Il faut également étudier chaque ingrédient plusieurs fois afin de débloquer son utilisation pour de futures expérimentations alchimiques.

C’est à ce moment que l’on ressent la difficulté du jeu. En effet, nous n’avons aucun moyen de savoir comment réaliser ces potions. Au départ, notre ami Salomon nous parlera vaguement du laboratoire et de ce que l’on peut y faire. Mais, par la suite, ce sera à nous de trouver le moyen de faire fonctionner le tout correctement.

À noter également, le manque d’informations sur chaque ingrédient. Du moins, le manque d’informations sur ce que signifient les différentes étiquettes qui sont visibles dessus. Je pense qu’il faut avoir été un grand alchimiste ou sorcier dans une autre vie pour comprendre la logique. ^^

Par exemple, différentes caractéristiques sont attribuées aux possibles ingrédients pour les potions : 

  • Ajouter
  • Retirer
  • Changer
  • Modifier

Alors, comment ça fonctionne ? Eh bien par exemple, une potion avec un item dont l’attribut est “ajouter”, cela signifie que la potion réalisée ajoutera une caractéristique à la personne qui l’utilisera. L’exemple le plus simple est la potion de soins. Une fois utilisée, elle ajoute de la santé. Il ne reste plus qu’à expérimenter maintenant !

Découvrez notre article sur Potion Craft ici si l’alchimie vous intéresse !

Combattre les entités contaminées par la corruption

Le monde dans lequel notre Gardien est apparu est contaminé par une maladie visqueuse, nommée la Corruption. Elle est apparue sur le mont Morbus et se propage à travers toutes les régions. Elle s’attaque à tous les êtres vivants, les tuent et finit par les transformer en morts-vivants.

mont morbus en arrière plan. au premier plan une calèche tirée par un animal fantastique

Au début de l’aventure, notre Gardien ne possède aucune arme. Il n’a que ses poings pour frapper. Pas de panique, car dans l’enceinte de sa maison et dans le camp, il n’y aura pas d’ennemis à combattre. Il ne faut alors pas lésiner sur le loot et s’équiper de la première hache que l’on trouve.

Avancez vers un ennemi toujours avec précaution, il est impossible de savoir quelle sera sa puissance avant d’avoir engagé le combat. Les mobs sont plutôt accessibles, mais attention aux mini-boss et boss qui ont de quoi surprendre, surtout si l’on n’est pas assez bien équipé.

À noter : certains outils ont un double usage. La hache, par exemple, coupe le bois et sert d’arme dans les combats !

  • Troisième conseil : ne pas être trop gourmand lors d’un combat à vouloir attaquer à la chaîne. Il faut prendre son temps, quitte à reculer pour ne pas se faire frapper à son tour. Aussi, pour éviter de vous faire attaquer, entrez en mode furtif en vous cachant dans un buisson !
le gardien se bat contre un contaminé

Apprivoiser des animaux… et des humains ?

Qui n’a jamais aimé parcourir les plaines et les montagnes en compagnie de son familier ? Eh bien dans The Serpent Rogue, c’est possible. Notre Gardien peut apprivoiser les bêtes sauvages en les guérissant et en leur donnant à manger. En retour, ils l’accompagnent dans ses missions et peuvent même partager le poids de son inventaire.

Chose improbable mais réelle, il est possible de faire ami-ami ou de payer des humains (vivants ou morts) pour nous aider dans nos quêtes également.

  • Quatrième conseil : ne vous engagez pas dans un combat contre un animal puissant sans avoir déjà appris un minimum sur la façon d’en apprivoiser un. N’entamez pas non plus un combat si vous n’avez aucune potion qui vous aidera à calmer l’animal et rien à manger.

À noter : il y a 4 emplacements qui se situent en bas à gauche de l’écran, nous permettant d’assigner tout type d’objets de notre inventaire à un raccourci clavier / manette. Classique, mais super pratique pour les potions, les aliments et les armes, surtout pendant un combat !

Bande originale The Serpent Rogue

Chaque lieu et chaque personnage majeur de l’histoire du jeu possède son thème musical. Lorsque l’on craft à gogo, l’environnement sonore est très important et ajoute forcément une atmosphère sympathique à notre session de gaming. La bande son de The Serpent Rogue est vraiment très belle et dans le thème fantasy / médiéval.

J’aime beaucoup quand un studio de développement prend le temps de travailler sur la bande son et j’adore encore plus quand il nous la met à disposition en téléchargement. 🙂

Adeptes du travail en musique ? N’hésitez pas à télécharger la bande son de The Serpent Rogue. Elle est incroyable et convient parfaitement en fond sonore pour des sessions de travail aux allures épiques !

Pour conclure…

Un peu difficile au début de comprendre tous les rouages du gameplay, il sera donc nécessaire d’y jouer quelques heures lors d’une première session pour assimiler les bases.

Nous ne sommes pas sur un jeu qui demande de se précipiter. Au contraire, il faut prendre le temps de découvrir et d’apprendre tous les aspects de l’environnement du jeu. Tout n’est pas clairement expliqué, alors il est nécessaire d’expérimenter et d’échouer à plusieurs reprises avant de choper les automatismes d’un crafteur professionnel.

La  note  de la  rédaction

4/5

Mon avis

Grande adepte du farming et du crafting, ce titre était fait pour moi ! Petite frustration tout de même au début car nous sommes livrés à nous-même sans trop savoir par où commencer pour fabriquer des potions.

Le journal de quête nous guide mais sans trop nous donner d’indices. C’est alors à nous de tester plusieurs choses en espérant tomber sur la bonne recette ! Entre temps, pas mal d’items finissent à la poubelle…

Quant aux combats, la réactivité de notre Gardien n’est pas exceptionnelle. En fait, notre personnage n’enchaîne pas les coups instantanément. C’est pourquoi je précisais qu’il fallait prendre son temps, quitte à prendre du recul pour ne pas se faire toucher par l’ennemi.

En revanche, dans son ensemble, j’ai adhéré sans surprise. D’ailleurs, je prévois de continuer d’y jouer. J’ai encore pleins de recettes de potions à découvrir ?

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Du crafting à gogo

L’étude des ingrédients et de son environnement

La bande originale

La possibilité d’apprivoiser des animaux et de créer des alliances

Téléportation depuis la carte

Les points négatifs

Manque de clarté et d’explications pour les recettes de potions

Aptitudes de combat limitées

La caméra ne tourne pas à 360°

Vous devriez Lire aussi
Atelier Ryza – Ever Darkness & the Secret Hideout

Dans le même genre

Laisser un commentaire