The Callisto Protocol

The Callisto Protocol est un survival horror solo développé par les studios Striking Distance et édité par Krafton. Il est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox One, Xbox Series et PC depuis le 2 Décembre 2022.
Pour information, notre test a été réalisé sur PC avec un Ryzen 7 et une RTX 3060.

Présentation

Luttez pour survivre aux horreurs qui se cachent au sein de la prison de Fer Noir (Black Iron), dans ce tout nouveau jeu survival horror immersif : The Callisto Protocol.

Site Officiel

Plutôt gore et violent que horrifique

Si vous aimez le malaise des jeux horrifiques et la pression qu’ils vous imposent, alors attendez vous à ressentir autre chose pour The Callisto Protocol. Il y a bien des monstres et ces derniers n’hésitent pas à attaquer dans le dos. En revanche, la sensation de peur n’est pas extrême.

Je ne cache pas avoir sursauté à plusieurs moments. De plus, certaines scènes et moments du jeu ne m’ont absolument pas mise à l’aise.
L’ambiance sonore est elle aussi très pesante. Les grognements des monstres sont quasi-constants, ce qui vous force à être sans cesse sur nos gardes.
Mais voilà. Vous n’êtes pas sur une atmosphère à la Resident Evil par exemple.

Par contre, si à côté de ça le gore c’est votre affaire… Eh bien alors, c’est parti, faites vous plaisir !
(Un autre conseil : éloignez les enfants de votre écran lorsque vous y jouez, les scènes sont très violentes et sanglantes).

Black Iron

Déjà, se retrouver en prison, ce n’est pas ce qu’il y a de plus joyeux. En outre, figurez-vous que Jacob a remporté le gros lot ! Il s’est retrouvé emprisonné à Black Iron sans aucun jugement et aucune défense possible. Et en plus de cela, il se réveille un matin, en observant une prison sans dessus-dessous avec des mutants dégoûtants baroudant dans les couloirs tout en croquant ses chers voisins de cellules.
Le mystère plane sur son incarcération. Le capitaine Ferris, qui l’accueille au tout début de l’histoire après son crash sur la lune Callisto, n’a pas daigné expliquer pourquoi le directeur de la prison avait pris cette décision.

Une prison bien gardée

Sur la lune Callisto, la prison Black Iron promet une incarcération d’un autre niveau. Deux types de gardiens partagent un quotidien bien lugubre dans ce centre pénitentiaire. Le personnel humain, je ne vais pas vous spoiler, sera dans la même galère que vous. Ce qui peut vous arranger grandement d’ailleurs car il y aura moins de personnes sur votre chemin. Eh bien, ne vous emportez pas si vite ! Black Iron est aussi peuplé de robots-surveillants sans pitié qui ont pour seule mission de vous garder dans vos cellules ou de vous tuer si tout part en vrille.
Déjà que vous risquez de vous faire croquer la tête par un des monstres à chaque détour de couloir, il faudra également être vigilant et ne pas se faire prendre par les robots tueurs. De plus, contrairement aux mutants, les robots ne vous laissent aucune chance. S’il s’avère que vous entrez dans leur champ de vision, c’est fini pour vous et rendez-vous au précédent check-point.

Maître-mot : Survie

Le gameplay de The Callisto Protocol est basé sur un type survival. Jacob Lee, notre héros, parcourt seul la prison avec pour objectif d’en sortir. Sur sa route, il faudra penser à tout ramasser car chaque ressource sera précieuse :

  • Des seringues de soin pour rétablir son niveau de santé.
  • De la monnaie Callisto qui servira à payer des améliorations d’armes (pistolet, gant GRP)
  • Des items variés qui serviront à avancer dans différentes quêtes. Comme des fusibles pour ouvrir des portes verrouillées.
  • Les munitions : denrée assez rare (en fonction du choix de la difficulté).

Les items ne fleurissent pas sur la map, alors faites-en bon usage. N’oubliez pas de fouiller les cadavres tout frais des monstres que vous venez d’éliminer. Ils vous laisseront toujours quelque chose : des pièces, des munitions ou de la santé.

B.A BA du Combat

Savez-vous boxer ? Avez-vous de bons réflexes ? Car vous en aurez besoin.

Le système de combat de The Callisto Protocol est classique en revanche. Sans le bon timing, il peut devenir très énervant de combattre les monstres. J’imagine que les développeurs ont souhaité rendre le jeu le plus réaliste possible pour que vous puissiez être à 200% en immersion.
Le petit bémol au niveau des combats est que la diversité des monstres n’est pas énorme et que leurs attaques ne demandent pas beaucoup de réajustement de techniques de combat. Ce côté répétitif et monotone m’a fait perdre un peu en immersion.

L’esquive

De ce fait, l’esquive que Jacob peut réaliser dépend d’où vient le coup. Si le monstre lui balance une droite alors il faudra utiliser la bonne touche, au bon moment, pour l’esquiver correctement. C’est une esquive typique de combat rapproché. Alors ne faites pas les malins, car les bestioles, elles, sont rapides et reculent rarement !

Les armes

L’arsenal d’armes du jeu n’est pas énorme, mais assez varié. Assez tôt dans le jeu, Jacob met la main sur un premier pistolet, qu’il pourra améliorer en craftant des améliorations grâce à une sorte de grosse imprimante 3D.

Il pourra également s’équiper des gants des surveillants de prison, appelés gants GRP. Ils ont la capacité d’attraper un objet ou un être vivant dans une sorte de champ de force et de contrôler à moyenne distance. Très utile pour garder à distance les monstres et éviter de se faire blesser.

Josh ?

Vous ne pourrez pas passer à côté de la qualité du character design de Callisto Protocol. Si votre configuration PC / console tient la route, alors vous allez pouvoir profiter d’un travail superbe sur les personnages. Hyper réaliste, vous allez reconnaître instantanément de qui Jacob Lee (le personnage principal) a été inspiré. En effet, la ressemblance avec l’acteur qui lui prête sa voix : Josh Duhamel (Transformers) est époustouflante et extrêmement bien réalisée. Nous retrouvons également d’autres visages et voix connus comme Sam Witmer (dans le rôle du Capitaine Ferris) et Karen Fukuhara (vu dans The Boys).

Mais qui dit grande qualité de graphismes dit jeu très gourmand ! Alors assurez-vous d’avoir une configuration plus que suffisante pour faire tourner le jeu. Sur PC, pensez également à mettre à jour vos drivers de carte graphique. Sinon, c’est le crash assuré !

Difficulté et durée de vie

Selon le mode de difficulté que vous choisirez (facile, moyen ou difficile), la durée de vie sera plus ou moins longue. Mais pour vous faire une moyenne, sachez qu’au bout d’une dizaine d’heures vous pouvez finir l’histoire.

Le niveau de difficulté se fait ressentir dans la présence et la fréquence d’apparition des monstres et des robots. Dans tous les cas, les points de sauvegarde sont nombreux, ce qui sera rassurant pour certains.
Néanmoins, ne vous reposez pas sur vos lauriers car mourir ne réinitialise pas votre niveau de santé au maximum. Alors si vous avez du mal à vous débarrasser d’un ennemi et que sur le chemin il n’y a pas de shot de soin, il va falloir être créatif et déterminé…

C’est là pourquoi j’ai insisté plus haut sur la recherche et la gestion des ressources !

Mon avis sur The Callisto Protocol

Plutôt facile à prendre en main, The Callisto Protocol s’inspire des codes et du gameplay d’un Dead Space, notamment dans la présentation des informations de notre personnage. Par exemple, sa barre de vie se trouve sur sa nuque et non pas dans un coin de votre écran. Sa difficulté est moyenne même si les combats semblent répétitifs à cause d’une variété de monstres limitée. L’histoire du jeu n’est pas non plus transcendante mais l’univers et l’ambiance sonore nous gardent en haleine à chaque seconde !

Le gros plus de ce jeu réside dans la réalisation époustouflante de ses graphismes. Les personnages et les décors sont à couper le souffle tellement ils sont proches du réalisme. L’effusion de sang est constante et reste même visible sur notre personnage. J’espère que vous n’êtes pas hématophobe, car si c’est le cas, j’ai bien peur que ce jeu ne vous veut pas du bien 🩸.

Pour conclure…

La qualité des graphismes et celle du gameplay ne sont pas égales, en revanche il y a de quoi passer du bon temps. Genre horrifique plutôt soft, nous sommes tout de même servis par des attaques furtives d’ennemis et dégoûtés par les scènes de démembrement. L’ambiance morbide est accentuée par des sons effrayants constants, ce qui nous permet de rester en alerte tout le long de l’aventure.

The Callisto Protocol diversifie notre expérience de jeu et son rythme en alliant des phases de combats aux phases d’infiltration pour ne pas se faire prendre par les robots. Il est en tout point un très bon jeu de survie.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une bonne difficulté

Des combats bien gores

Graphismes, character design et décors

Les points négatifs

Diversité des monstres faible

Gameplay sans trop de rebondissements

Reset de la tenue à chaque mort

Vous devriez Lire aussi
Les Sims 4 - Kit Chambre Pastel & Kit Objets du Quotidien

Dans le même genre

Laisser un commentaire