T.I.M.E Stories

T.I.M.E Stories est un jeu de société coopératif tant de type jeu de rôle que jeu de plateau, tout droit venu de l’imagination de Manuel Rozoy. Sorti en 2015, il s’est fait un nom dans l’univers geek par son originalité et sa particularité d’être hybride.

Imaginez : vous rêvez de partir à l’aventure à des époques et réalités différentes, résoudre des énigmes et des mystères plus palpitants les uns que les autres. Vous aimeriez pouvoir de surcroît le faire avec vos coéquipiers sans avoir à vous décider entre un jeu de rôle ou de plateau. Incarner des personnages aux caractéristiques particulières, sans maître du jeu, avec un cadre et une structure à l’image des jeux de plateau vous paraît être alléchant. C’est exactement ce que vous permet de faire le jeu T.I.M.E Stories, et je vais vous expliquer pourquoi.

Un jeu immersif au concept original

Originalité et principe de T.I.M.E Stories

Le concept est plutôt simple et original : vous êtes des agents temporels de l’agence T.I.M.E (Tachyon Insertion in Major Events) et êtes missionnés pour faire des bonds dans le temps et les réalités alternatives afin de prévenir ou réparer des erreurs impactant le cours de l’univers.

Pour ce faire, l’agence met à votre disposition une technologie vous permettant d’incarner un réceptacle (un personnage donc) ayant ses propres caractéristiques et importance dans le scénario et la mission

Vous pourrez vous déplacer, explorer, résoudre des énigmes, faire des épreuves de différentes catégories selon le scénario, vous battre, etc. En bref, vous aurez des choix importants à faire et chaque décision que vous prendrez pourra tout aussi bien être bénéfique que punitive. Vous avancerez à votre rythme (et au rythme de vos coéquipiers), et récolterez à mesure de votre mission des informations et des objets.

Boîte du jeu T.I.M.E Stories avec livret de règles, dés, jetons, et cartes Asylum.

C’est un jeu immersif offrant un savant mélange de narration et d’action, qui permet de satisfaire votre curiosité et soif d’aventures tout en faisant appel à votre réflexion et votre sens de l’observation.

Son originalité vient de tout cela mais pas seulement. C’est bel et bien la combinaison jeu de plateau avec celui de jeu de rôle qui fait de T.I.M.E Stories un jeu hybride unique en son genre. La dimension jeu de plateau offre un cadre et une structure qui sont normalement dépendants du maître du jeu dans les jeux de rôle. Combinée avec les libertés d’immersion et d’action de ces derniers, que l’on retrouve parfaitement dans T.I.M.E Stories, cette dimension apporte des limites et des codes qui fonctionnent très bien en hybridation.  

Sauvegarde et scénarios

Chaque partie sera différente, la chance ayant tout de même son mot à dire et les choix étant multiples et cruciaux dans certains cas. À noter qu’un système de sauvegarde dans la boîte permet de faire des pauses bien méritées voire de faire plusieurs sessions sur le même scénario sans risquer de perdre votre avancée. C’est bien pensé et cela évite de “forcer” les joueurs qui n’aiment pas passer 5 heures d’affilée sur un jeu.

Partie sauvegarde du livret de règles du jeu de société T.I.M.E Stories

Il faut savoir que T.I.M.E Stories propose de multiples extensions, qui ne sont pas comprises dans la boîte d’origine. Cette dernière contient le plateau et les pions nécessaires à tous les scénarios ainsi que le premier dénommé Asylum

Chaque scénario (j’en ai testé plusieurs, sur lesquels je ferai sûrement des articles) s’illustre sous forme de decks (paquets de cartes) qui représentent la mission et son contenu. Ainsi, il vous suffit de mettre en place le deck de tel ou tel scénario sur le plateau de jeu original et d’utiliser les mêmes pions.  

Le scénario d’Asylum

Dans le scénario Asylum, compris dans la boîte originale du jeu T.I.M.E Stories, vous incarnez un réceptacle dans un asile psychiatrique en France en 1921, afin d’empêcher la formation d’une faille temporelle dans les années folles. 

Pour ce faire, vous incarnerez des réceptacles au choix parmi plusieurs patients attachants, ayant chacun leur originalité :

  • Félix Bonnenfant (atteint de paranoïa) 
  • Marie Bertholet (effet d’érotomanie)
  • Madeleine du Tilleul (sujette aux crises d’angoisse)
  • Vasil La Fouine (atteint de cocaïnomanie)
  • Ferdinand Meunier (présente des traumatismes de guerre)
  • Mademoiselle Doume (personnalité acariâtre)
  • Edith Jolibois (tendances au cannibalisme)
  • Eugène Bosquet (touché de fabulation paralysante)
Les personnages réceptacles du scénario Asylum dans le jeu de société T.I.M.E Stories

Ils ont tous un petit je ne sais quoi (surtout la cannibale qui est sympathique et amicale) et chaque réceptacle détient des statistiques, une résistance, et un nombre de points de vie qui leur sont propres. Ils possèdent parfois des objets dans leur inventaire et certains ont même des compétences spéciales qui seront ou non efficientes durant votre run. 

Les personnages sont à l’image du scénario, un peu barrés, et c’est ce qui renforce l’attractivité du scénario Asylum et qui donne du piment au gameplay du jeu.

Enfin, la particularité de la mécanique de jeu dans ce scénario vient du fait que les doses de cocaïne vous soignent les points de vie (1 dose = 1 PV) et que les trois statistiques de base pour les épreuves, les combats, et les personnages, sont l’adresse, le bagou (la tchatche en gros) et la force.

Déroulement d’une partie de T.I.M.E Stories

Le but du jeu est décrit ainsi dans le livret de règles :

En début de scénario, vous êtes à la base et vous recevez votre briefing de mission. Il s’agit ensuite de la réussir, idéalement en un minimum d’essais. Un essai est plus communément appelé run. Un run est équivalent à une partie complète, à savoir l’utilisation de toutes les Unités Temporelles (UT) à votre disposition. Vous envoyer dans vos réceptacles aux quatre coins du temps et de l’univers est très coûteux en énergie, et vous n’avez de ce fait qu’un temps limité sur place pour mener à bien votre mission, après quoi vous serez rappelés à la base.

Dans T.I.M.E Stories, vous pouvez jouer de deux à quatre joueurs, et les parties se déroulent toutes de la même manière, bien que les mécaniques de jeu divergent selon le scénario joué. Une fois ce dernier choisi, il vous faudra lire les cartes “Base” afin de connaître les tenants et aboutissants de votre mission. Ensuite viendra le choix de votre réceptacle (personnage incarné) puis l’exploration du premier lieu sur lequel vous vous trouverez. Vous changez de lieu selon votre bon vouloir, tout en sachant que chaque action et changement de lieu coûte des UT. Vous menez votre aventure comme bon vous semble et explorez les endroits qui vous intéressent tout en prenant des décisions impactantes.

Le plateau de jeu accueille les cartes du scénario aux emplacements spécifiés. Ces cartes représentent des plans de la carte, les différents lieux que vous pouvez découvrir de manière individuelle ou en groupe, les personnages, des éléments du jeu (objets, indices, etc), ainsi que les cartes “Base” qui définissent la mission. 

De ce fait, les cartes illustrent la narration du scénario et cadrent les actions et épreuves qui s’y trouvent. Cependant, les jets de dés vont influencer les statistiques présentées et seront déterminants sur les réussites ou échecs des épreuves et des actions que vous ferez. 

Par ailleurs,  les agents bénéficient de la télépathie et peuvent ainsi se résumer entre eux ce qu’ils ont appris des cartes qu’ils auront explorées, mais sans les lire littéralement. Il faut donc communiquer mais vous devrez parfois prendre des décisions seul.

Vous vous en doutez, pour jouer à T.I.M.E Stories, il vous faudra user d’ingéniosité et de sagesse afin d’arriver à remplir votre mission avec succès avant d’atteindre 0 UT. De ce fait, vous ne pourrez sûrement pas explorer toutes les cartes de chaque lieu : il vous faudra faire des choix, et c’est bien ça le plus compliqué quand on est une curieuse comme moi. Cependant, cela permet une certaine rejouabilité (bien que limitée) car vous pourrez, lors de vos prochains runs, découvrir les cartes que vous n’aviez pas pu voir auparavant bien que vous connaissiez déjà l’issue et le déroulé global de la mission. 

Plateau et mise en place du scénario Asylum dans le jeu de société T.I.M.E Stories
Pour conclure…

T.I.M.E Stories est un chef d’œuvre en termes de jeu coopératif hybride. Il sort clairement du lot en proposant un concept original et immersif et sa boîte de rangement permet de faire des pauses sans devoir tout laisser sur la table sans y toucher. Le scénario qui se trouve dans la boîte de jeu de base est une bonne mise en jambe pour s’initier au gameplay de T.I.M.E Stories et donne envie de faire les scénarios qui suivent. Pour en avoir testé quelques autres, je vous assure que chacun d’eux apporte un nouvel univers, en proposant une nouveauté originale tant dans la narration que dans le gameplay. Vos expériences de jeu évolueront avec les différents scénarios et vos ressentis également. Bien qu’il y ait une suite dont l’ordre est proposé, il est possible de les faire selon vos préférences sans que cela n’impacte l’histoire. La trame générale qui entoure T.I.M.E Stories est très bien imbriquée grâce à celles que l’on retrouve dans chaque scénario, dont les thèmes sont intégrés à la perfection. Je ne me lasse pas de ce jeu et j’ai hâte de pouvoir tester les scénarios que je n’ai pas encore faits. 

Retrouvez également notre test du jeu de société Le Donjon de Naheulbeuk !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une immersion parfaite

Des thèmes respectés et fiables

Un gameplay hybride très bien pensé

La possibilité de sauvegarder tout en rangeant

Les choix ont un fort impact

La diversité est présente entre combats, réflexions, et fouille

De nouveaux scénarios sortent régulièrement

La coopération est de mise

Le design du jeu et des cartes est fluide et vraiment agréable

Les scénarios sont tous originaux et innovants

Les points négatifs

Il n’y en a qu’un seul à mon goût : la rejouabilité est limitée quand on a réussi la mission une première fois et que l’on connaît tous les lieux et toutes les cartes.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez10
Enregistrer