Project Winter

Project Winter est un jeu multijoueur de survie/coop développé par Other Ocean Interactive et édité par Other Ocean Group. Il est disponible sur PC depuis le 23 mai 2019 et a connu une période d’Early Acces.

Merci à Zarian pour cet Article ! 

Survivants ou traitres ?

Le speech de Project Winter est assez simple, 8 personnes sont piégées dans une zone montagneuse. Dans ce lot, nous avons 6 survivants qui doivent s’échapper en suivant les diverses missions proposées par le jeu. S’ils réussissent, ils pourront s’enfuir par l’un des moyens disponibles (par exemple, en hélicoptère). Évidemment, la tâche ne sera pas facile, car 2 personnes seront des traitres. Leur but est, vous vous en doutez, d’empêcher les survivants de s’enfuir en sabotant leur travail ou en les tuant.

Project Winter

Le titre s’inspire du jeu du Loup-Garou en adaptant le gameplay à sa sauce. Dans Project Winter, la coopération est O-B-L-I-G-A-T-O-I-R-E si vous voulez survivre aux traitres, exit les joueurs qui se la jouent solitaire. Aussi, bien que cela puisse se jouer jusqu’à 8 joueurs, une partie peut être lancée à 5 joueurs, réduisant donc le nombre de survivants à 4 pour 1 seul traitre. C’est une feature importante, car la faible popularité du titre en France ne permet pas de lancer des lobbys à 8 joueurs, c’est assez rare.

Le Gameplay de Project Winter

Débuter est très difficile, car vous avez très peu d’informations pour vous aiguiller. Même si vous avez un mini tutoriel écrit pour vous expliquer rapidement ce qu’il en est, voici ce que les survivants et les traîtres partagent en points communs. En premier lieu, ils devront subvenir à leurs besoins en nourriture grâce à la cueillette, mais vous pouvez également chasser, même si la majorité de mes parties consistaient à tuer un loup ou ours qui venait de nous agresser. Qui dit zone montagneuse, dit neige et donc froid. Pour vous réchauffer, vous pourrez faire un feu de camp ou vous abriter dans la cabane. Ce lieu est très important, car il permet également de fabriquer divers objets (pièges, armes, talkies-walkies…), de cuisiner, de stocker des objets pour le groupe (mais attention au traitres qui peuvent voler !) et de vous abriter des tempêtes. Si vous ne prenez pas soin de vos besoins, votre barre de vie diminuera jusqu’à la mort.

Project Winter

En tant que survivant, votre mission sera de vous enfuir. Pour ce faire, vous devrez jouer en coopération avec votre groupe. Pendant que vous vous exécutez à la tâche pour accomplir les diverses missions, vous devrez également être attentionné aux agissements des autres joueurs. Chaque action louche est une raison supplémentaire pour exiler un joueur (l’interdire de rentrer dans la cabane) dans le froid ou même de le tuer. Attention d’être sûr de ce que vous faites ou avez vu, car vous pourriez être manipulé. La communication est la clé de la victoire et pour vous aider, vous pouvez parler dans le chat écrit, vocal, mais aussi grâce à des talkies-walkies. Il y a également des émoticônes, mais qui utilise vraiment cela ? Pendant que vous essayez de vous enfuir, les traîtres devront s’allier pour saboter votre travail ou vous tuer. Ils ont à leur disposition des caches leur permettant d’obtenir des ressources afin de crafter des armes à feu. À ce stade, les joueurs solitaires deviennent des proies faciles.

Project Winter

Au fur et à mesure de votre progression dans la partie, vous gagnerez des points qui peuvent être dépensés en achetant des caisses vous permettant de débloquer de nouveaux vêtements. Point positif, quasiment tout s’obtient en jouant, c’est impossible de payer des points pour les caisses. Par contre, une boutique sur Steam permet de payer pour quelques euros des skins. Également, ces points vous permettront de débloquer de nouveaux paliers et de recevoir… des vêtements. Ces paliers doivent au préalable être validés en réussissant des quêtes dans le genre « Déployer 10 feux de camp ».

Point Technique

La pâte graphique est très agréable à l’œil et j’ai même envie de dire que le jeu est beau. Malheureusement, ces jolis dessins cachent un ennemi : la lassitude. Après quelques parties, elles commencent un peu à se ressembler, car le gameplay bien qu’intéressant, reste limité. Jouer avec des inconnus n’est pas toujours facile, c’est pourquoi je vous recommande d’être avec un ami à vous. Une petite mention spéciale pour la traduction française un peu bancal, c’est probablement du Google Traduction.

Project Winter

Également, ayant eu le jeu dès sa sortie en Early Acces, je ne peux qu’être confiant concernant l’avenir, car il y a régulièrement des mises à jour. À l’inverse, c’est aussi difficile de vous le conseiller si vous n’avez pas une petite aisance en anglais, surtout pour la compréhension orale qui est mon plus gros défaut. Je n’ai personnellement pu jouer qu’avec des Français et cela a été très difficile de trouver des joueurs jusqu’à maintenant. J’ai parfois attendu des heures sans en voir. Maintenant, je vous recommence le discord Project Winter France, ce sera plus simple pour trouver des joueurs.

Pour moins de 20 euros, je ne peux que vous recommander d’essayer Project Winter, surtout entre amis, il doit être génial.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Concept intéressant

Amusant avec des amis

Souvent mis à jour

Les points négatifs

Peut vite devenir répétitif

Très très peu de Français actuellement

Dans le même genre

Laisser un commentaire