Articles a la une

Derniers commentaires
critique

L’Histoire du Point’n Click

L’Histoire du Point’n Click est un livre des éditions Pix’n Love sorti le 7 décembre 2018. L’auteur, Patrick Hellio, retrace dans son livre L’Histoire du Point’n Click dans ces presque 500 pages.

Merci à Zarian pour cet Article ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Twitch ainsi que son Blog et sur son compte Twitter !

L'Histoire du Point'n Click

L’histoire du Point’n Click

Le nom est évocateur, L’Histoire du Point’n Click de Patrick Hellio retrace… l’histoire du point’n click. C’est tout bête et c’est ce que je pensais. Pourtant, qu’elle ne fût pas ma surprise en ouvrant ce livre de 496 pages (quand même !) lorsque j’ai compris à quel point tout est détaillé. J’étais convaincu d’avoir une bonne connaissance du sujet et finalement, non. Bien avant notre genre adoré le « pointer-et-cliquer », il y avait le genre textuel. Ce sont un peu les prémices du point’n click qui consistait à faire certaines actions en tapant des commandes du genre « OPEN DOOR » et autres variantes. C’est une bonne leçon d’histoire pour un jeune comme moi, car étant né en 1995, j’ai plus été bercé par la série des Monkey Island ou Pouce-Pouce, que par Colossal Cave Adventure — considéré comme l’un des tout premiers jeux d’aventure textuels.

L'Histoire du Point'n Click

Bien que la majorité des jeux étaient en anglais, la France a eu une bonne présence, plus que ce que j’imaginais ! Le Vampire fou de Jean-Louis Le Breton est considéré comme le premier jeu d’aventure graphique français, mais à côté de cela, on peut également noter la présence d’Ubisoft avec La Chose de Grotemburg. Comme quoi, Ubisoft savait faire de bons jeux à l’époque (c’était gratuit). Pour les plus jeunes comme moi, Adi et Adibou ont été créés par des Français, cocorico ! Quoi qu’il en soit, nous avons été présents et cet ouvrage nous le fait savoir. Petit aparté, les femmes sont présentes dans ce milieu — comme la Française Muriel Tramis — et donc dans le bouquin. D’ailleurs, vous pourrez voir qu’une femme a été une personnalité très importante dans le développement du point’n click.

L’histoire du Point’n Click, un livre EXTRÊMEMENT complet

Outre le fait de nous expliquer l’histoire du Point’n Click, j’apprécie particulièrement la mise en page. Je ne vais pas vous faire de cachoteries, je n’ai pas retenu énormément de noms de jeux (surtout les vieux finalement), mais pour m’aider, des illustrations accompagnent le texte pour que le lecteur ne se sente pas largué. Puis, histoire de toujours fournir des informations exactes, une multitude de sources sont citées. Donc si vous avez un doute ou si vous souhaitez vous informer un peu plus, n’hésitez pas à les consulter. Comme annoncé précédemment, le souci du détail est omniprésent, à tel point que vous aurez des informations complémentaires. Par exemple, on a droit à un passage sur la démocratisation de la souris grâce à Apple et son Macintosh. Aussi, saviez-vous qu’il y avait eu un jeu textuel Rambo ? Personnellement, non.

Grâce au sommaire, vous pourrez naviguer d’un endroit à un autre suivant l’information que vous recherchez. Le livre va plus loin que de simplement vous retracer l’histoire du point’n click, il vous donnera des informations sur les acteurs importants du genre. Par exemple, dans la partie sur Tim Schafter et la création de son studio, Double Fine Productions, vous aurez droit à quelques lignes concernant ses nouvelles créations, comme Psychonauts ou Brutal Legend avec le génialissime Jack Black. De plus, comme le livre est très récent, vous aurez également des passages sur les jeux du regretté studio Telltale Games, avec les The Walking Dead pour ne citer que lui, mais aussi Until Dawn de Supermassive Games ou encore Detroit: Become Human du studio parisien Quantic Dream.

Mon avis sur L’histoire du Point’n Click

Cet ouvrage est tout simplement la Bible du point’n click. Je ne lui ai trouvé aucun défaut, il parle de tout, vraiment tout. On a le droit à beaucoup d’informations sur les studios, les développeurs, les jeux, les machines, et même les consoles. Rien ne semble manquer. Il y a évidemment les pépites et mes coups de cœur, comme la série des Monkey Island, Full Throttle… mais aussi certains « vieux jeux », comme la série des Oncle Ernest qui est présente. C’est incroyable, je pensais être le seul enfant au monde à jouer à cela avec sa maman parce que je ne comprenais absolument rien. En parlant de mes coups de cœur, j’ai appris que les jeux pour enfants de chez Humongous Entertainment (Pouce-Pouce, Marine Malice, Pyjama Sam…) provenaient de Ron Gilbert… créateur de Monkey Island ! Tout est lié.

L'Histoire du Point'n Click

Rien n’est laissé au hasard, tout y est. Que ce soit l’histoire avant le genre point’n click, pendant et maintenant, on a le droit à une immense banque d’informations grâce à ces 496 pages. Je suis bluffé et honoré de posséder un livre qui est probablement le plus complet sur ce sujet. Personnellement, cela m’a donné envie de me relancer dedans. Si vous êtes un fan du genre ou que vous souhaitez simplement découvrir l’histoire d’un très vieux genre, L’Histoire du Point’n Click est fait pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *