Héros Festival Grenoble (2017), nous y étions !

Les 6 et 7 mai 2017 derniers, avait lieu la première édition du Héros Festival de Grenoble dans les locaux du parc des expos Alpexpo de Grenoble. Plus de 6000m², étaient consacrés à tout ce qui fait les fondements de la culture Geek. SF, mangas, comics, high-tech, et bien plus encore, Tout était prévu pour que vous passiez une bonne journée et surtout un bon week-end !!!

La convention Héros Festival

L’aventure Héros Festival commence à Marseille. Depuis 2014, cette convention a su se développer et s’agrandir. Organisée par une équipe de passionnés (équipe qui peut s’apparenter à une grande famille), cet évènement véhicule une vraie identité et surtout dégage une vraie âme. Le Héros Festival a su innové lors de sa dernière édition en faisant vivre en live les moments clefs et les interviews des invités via les sites de streaming en directe par la chaine de BobleGob sur la chaine de la WabTV. (Vous pouvez retrouver les replays sur le site officiel de la convention).

L’épisode 1 de Grenoble

Tout d’abord je voudrais commencer par remercier l’équipe. En effet, vivant en Isère je souhaite souligner que cela faisait très longtemps que nous n’avons pas eu d’évènement de cette ampleur sur Grenoble. Et ça !!! Ça fait plaisir !

L‘équipe de l’organisation, après avoir vu que la population Geek Iséroise et des alentours avait suivi, nous a annoncé en clôture de festival qu’il y aurait une deuxième édition l’an prochain. La pluie leur aura de nouveau porté chance. En effet, j’ai eu la chance de discuter avec certain piliers du staff, dès le samedi, qui m’avaient dit que la première édition de Marseille s’était réalisée sous le même type de pluie torrentielle.

Coté allées et stands

Malgré un temps de merde, cet évènement a été une réussite. Il a réalisé plus de 16 000 entrées sur le week end.

Dans les allées, nous ne ressentions pas cette impression de foule. Dans certaines autres conventions on peut ressentir ce sentiment d’enfermement (comme Paris Manga par exemple), ici ce n’était pas le cas.

Côté restauration, tout était prévu, le Melt Down avait même un stand dédié, vous pouviez siroter une bonne pression en regardant une partie de LoL ou de Just Dance.

Je ne vous ferai pas un pavé Caesar sur les stands commerciaux mais tout y était : Steam Punk, goodies mangas et Comics. Que ce soit du T shirt Geekotak ou le Pop qui vous manquait vous pouviez tout trouver.

J’ai quand même pu noter qu’il manquait du pixel art.

En déambulant dans les allées, vous pouviez « conduire » la Delorean ou la Ford Anglia d’Arthur Weasley. On pouvait aussi s’essayer à la réalité virtuelle ou au maniement du sabre laser avec de vrais instructeurs Jedi.

J’ai aussi beaucoup apprécié l’espace jeu de sociétés. Même si je n’ai pas eu le temps de m’assoir à une table, beaucoup ont appréciés le fait de pouvoir se poser autour d’un jeu et de prendre le temps de souffler.

Côté scènes et expositions

Je trouve la logistique Héros Festival très bien montée sur ce plan-là. La convention était divisée entre 4 univers : Kohona (l’univers manga et japonais), Krypton (l’univers comics, science-fiction et Amériques), Ludopolis (L’univers High-tech et jeux vidéos) et Broceliande (L’univers médiéval fantastique, jeux de rôles, jeux de sociétés et européen).

Les conférences et concerts étaient repartis entre 3 scènes : la grande scène sur laquelle avaient les conférences des invités principaux tels que Natalia Téna, Davy Mourier et Brigitte Lecordier….Sur cette dernière on pouvait assister aussi aux concerts de Michel Barouille ou de la troupe du show de « Alice, l’illusion d’un rêve ».

Si vous étiez attentifs, il y avait de magnifiques d’illustrations très bien mises en scène autour de l’univers Manga.

Côté Dédicaces et Guests

Si vous preniez le temps de bien étudier le plan des allées, vous pouvez vous apercevoir que vous n’étiez pas obligés d’attendre les conférences pour voir vos guests préférés. Vous pouviez apercevoir et rencontrer Davy Mourier et Jon Lantry au stand de leur éditeur. Vous pouviez papoter quelques instant et prendre quelques photos avec Dina à la fin de son show sur l’une de ses scènes, vous pouviez même danser avec elle. Vous pouviez discuter avec Amandine et Alexis Tallone à leur stand, et aussi leur faire dédicacer leurs mangas. Je ne cite tous les invités sinon demain nous y seront encore…

Hero Festival Grenoble (2018) – Episode 2

Nos interviews en exclu

La rencontre avec Monsieur Philipe Ariotti
Monsieur Michel Barouille au petit Déjeuner
Dina Just Dance au top de sa forme
Madame Brigitte Lecordier toujours aussi souriante et sympatique
Monsieur Adrew Lawden le séducteur
Le Duo hyper créatif et talentueux Amandine Tagliavini et Alexis Tallone

Mes photos en vrac, avec quelques cosplays

Mon avis

C’était une première pour moi de faire un Héros Festival. Et franchement cette convention vaut le coup d’être faite. J’avais suivi de loin la dernière édition de Marseille via leur Stream et les photos publiées sur internet. J’en ai pris plein les yeux et la tête, je compte bien faire l’édition prochaine de Marseille si ma vie personnelle me le permet ! En tout cas le rendez-vous est déjà pris pour la prochaine édition de Grenoble, sous un temps plus clément !! Je vous le souhaite !!!

Dans le même genre

Laisser un commentaire