Goodbye Volcano High

La vie d’ado c’est pas facile, mais alors la vie d’ado qui va sortir du lycée et qui doit définir ce qu’iel veut faire de sa vie pour le restant de ses jours ? C’est l’enfer.

Goodbye Volcano High est un jeu indépendant de rythme et d’aventure au sujet d’un groupe d’amis qui passe sa dernière année de lycée sous l’épée de damoclès d’une astéroïde menaçant de s’écraser sur terre. Développé et édité par KO_OP, il est disponible sur PC, PS4 et PS5 doublé en anglais sous-titré français.

Ce test a été réalisé sur une version PS5 fournie par l’Éditeur.

Goodbye Volcano High : Mes premières Impressions !

Déjà, on peut parler rapidement de comment j’ai entendu parler de Goodbye Volcano High. On peut dire que j’ai “tout simplement” suivi son développement sur les réseaux sociaux de loin. Ce sont les visuels qui m’ont le plus surpris, il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’on voit un jeu, une histoire ou un média qui utilise des dinosaures anthropomorphiques ! Ça pousse à la curiosité, j’ai donc pu prendre connaissance du jeu sans trop me spoil pour pouvoir apprécier d’y jouer. C’est à peu près ce à quoi je m’attendais ! Goodbye Volcano High reprend les codes d’un visual novel où les choix définissent le chemin que tu prends dans l’aventure. J’adore les designs de la plupart des personnages et on voit directement qu’il y a beaucoup de représentations dans le jeu, à commencer par notre personnage principal, Fang, qui est non-binaire.

En bref, j’étais tout simplement très intrigué aux premiers abords !

"Écran d'avertissement" de Goodbye Volcano High.

Amour, Gloire, et une put**n d’Astéroïde …

Carnet" de Goodbye Volcano High.

Fang entre dans une nouvelle année, la dernière, à Volcano High, le lycée de sa ville. Il est temps de se fixer, de savoir ce qu’on veut faire plus tard, de dire au revoir à ses amis et de choisir son destin. Mais Fang n’est pas de cet avis et tout ce qui l’inspire c’est de continuer son groupe de musique, Worm Drama, et de le mener aussi loin que possible. Pour l’instant ? Objectif bataille des groupes pour aller dévaster les Swamp Babies !

Mini jeu de "Goodbye Volcano High".

Facile à dire, mais si on peut dire que Fang est complètement dedans, ce n’est pas le cas de tout le monde… Son amie Trish, la bassiste, commence à développer d’autres intérêts. Reed, le batteur, est quant à lui très préoccupé par leur avenir qui pourrait bien ne pas arriver. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une météorite est en route vers la Terre et pourrait très bien tous les éteindre !

Naomi de "Goodbye Volcano High".

Cette étrange météorite crée des interférences autant auprès les appareils électroniques que dans l’esprit des gens… Vont-ils survivre ? Est-ce vraiment la fin ? Peut-être que la météorite va seulement toucher un coin perdu de la Terre, dans l’océan, et que tout va bien se passer. Mais pour l’instant les choses ne sont pas claires et ça en fait paniquer plus d’un ! Ça pousse même un certain admirateur secret à venir parler à Fang…

Admirateur secret de "Goodbye Volcano High".

En bref, c’est leur dernière année à Volcano High, il faut que ça compte. Entre deux parties de L&L et quelques répétitions, il va falloir gérer l’amour, l’amitié et l’avenir de notre cher personnage principal !

"L&L" de Goodbye Volcano High.
"L&L" de Goodbye Volcano High.

J’adore l’équilibre posé entre toutes les facettes de cette histoire, et les liens qui y sont faits. Les parties de L&L servent de médiateur entre certains personnages, d’exutoire pour d’autres… Les musiques que l’on compose nous font avancer jusqu’à notre objectif, les mystérieux tirages de cartes nous font naviguer à travers le jeu… Le tout est bien dosé ! J’ai eu l’impression que dès que je voulais voir quelque chose, on y passait justement.

Un Jurassique Parc coloré !

"Prof" de Goodbye Volcano High.
"L&L" dans le jeu
"L&L" dans le jeu

Au niveau des graphismes nous sommes sur une semi 3D avec une majorité de 2D. Tout comme dans les vieux films Disney, on voit dans le décor ce qui doit / va bouger et ce qui ne bougera pas ! C’est une patte graphique relativement proche d’un style japanisé et cartoon. C’est léger, ça va avec l’esprit du jeu et c’est joli. Les chara-designs des personnages sont très variés et ils ont tous quelque chose d’unique, le fait qu’ils soient à moitié dinosaure donne plein de possibilités plutôt originales.

Élèves de "Goodbye Volcano High".

L’un de mes designs préférés est celui de Reed, je le trouve très harmonieux. Et comme je l’ai dit plus tôt, ils ont tous une touche personnelle et différente !

Les paysages sont tous plutôt réussis et jolis, j’ai un faible pour les décors présents dans les parties de L&L du jeu, ce sont les plus magiques pour moi. Même si les décors de leur monde réel sont aussi très beaux et vifs en couleurs. J’aime tout particulièrement les moments où Worm Drama est en concert.

Concert de "Goodbye Volcano High"

En dehors de ça, nous avons aussi droit à quelques rares bugs graphiques au début du jeu, c’était assez étrange à voir mais plutôt rare. 

Du Drama en Musique ou rien …

"Choix" de Goodbye Volcano High.
"Fang" au piano

Goodbye Volcano High est un jeu à choix, il est donc évident que notre Gameplay va tourner autour de ça et que ça offre de la rejouabilité au jeu. J’aime beaucoup le fait que certaines interactions et choix donnés prennent la mécanique “d’interférences” pour pouvoir offrir plus de scénario au joueur ou imiter l’esprit embrouillé de Fang. Ça lui donne de la personnalité ! On peut aussi voir dans le menu les “résultats” de nos choix en observant les personnages qui orbitent plus ou moins près de Fang après qu’on leur a parlé.

"jeu de rythme" dans le jeu

Nous avons la partie jeu de rythme, j’ai parfois un peu de mal à comprendre ce que je dois gérer mais on s’en sort comme on peut ! Moi qui ne connais pas encore bien la manette, ça me fait un exercice on va dire… Ces phases sont amusantes bien que parfois un peu longues à mon goût. Nos erreurs sont prises en compte et rater signifie donc rater une note, j’espère que je ne ferai pas trop de tort à l’avenir de Fang à cause de ça !

"Écran options" de Goodbye Volcano High.

Nous avons aussi un côté collectionneur puisque nous débloquons des souvenirs et des photos au fil du jeu. C’est à peu près tout dans le monde réel, mais dans la parallèle de L&L nous avons le droit de jeter un dé pour jouer. Notons que je ne sais pas si le dé est directement prédestiné à donner le résultat obtenu, ainsi je ne pourrai pas vraiment qualifier ça de Gameplay. Mais les résultats des dés définissent la réussite ou l’échec de notre personnage, ce qui, s’il n’est pas prédéfini par le jeu, pourrait donc influer sur la suite des aventures. Au cours du jeu on rencontre aussi plusieurs mini-jeux comme illustré plus haut (Worm Drama).

Ladies and Gents and non-binary pals !

"Non-Binaire" de Goodbye Volcano High.

En tête d’affiche nous avons Fang, notre personnage principal. Iel est une sorte de… ptérodactyle ? Je ne suis pas expert en dinosaures. En tous cas, iel est ce qu’on pourrait qualifier d’emo, iel a passé un été pourri à s’enfuir dans sa musique pour oublier le fait que ses amis n’étaient pas là. La rentrée venue, iel est à fond sur son histoire de groupe et totalement on fire pour l’emmener jusque dans les étoiles avec ses amis !

"Trish" du jeu

Parlons-en de ses amis, nous avons tout d’abord Trish, celle avec qui Fang a créé le groupe. Un… triceratops ? Trish s’est découvert une nouvelle passion au camp d’été, les insectes ! Elle a aussi une nouvelle amie sur laquelle je suppose fortement qu’elle a un crush… Mais je ne peux rien confirmer pour le moment… En tous cas, elle et sa botaniste s’occupent d’une terrible petite limace baveuse !

"Reed" du jeu

Par la suite, Reed est le batteur du groupe. Il a l’air détaché de tout, laxiste, mais il est aussi rapidement angoissé par certaines choses. Il est totalement fan de l’univers de L&L qui est un équivalent de D&D, sur ce point là je me sens donc plutôt proche de lui. Il essaye de garder Fang et Trish sur la même longueur d’onde et de les aider à communiquer, tout en torturant ses joueurs pendant les parties de L&L. C’est un peu un thérapeute ludique…

"École" de Goodbye Volcano High.

Bon, ça c’était le groupe, mais il y a d’autres personnages dans Goodbye Volcano High ! L’admirateur secret de Fang, sa famille, Sage le maître des cookies, Stella la tireuse de carte, Naomi l’intello… 

Un peu trop prévisible ?

"Trish" en bug

Étant donné que Goodbye Volcano High est totalement ce à quoi je m’attendais, il est difficile d’y trouver des mauvais points. Je pourrais simplement évoquer les quelques bugs graphiques qui peuvent arriver parfois, mais au-delà c’est difficile de trouver. Je peux peut-être aussi citer le fait qu’il est parfois difficile de prévoir ce que va dire le personnage selon le choix, mais on finit par comprendre la signification des formes des cases, alors même là c’est assez compliqué d’y voir un mauvais point. Le fait que les personnages soient au lycée les rend aussi moins identifiables mais il est facile de se rappeler des problèmes auxquels on a fait face à ce moment-là.

"Fang" dans le jeu
Pour conclure…

J’apprécie ! Pour un jeu indépendant qui a l’air d’offrir bien des heures de jeu, je ne suis pas déçu par ce que j’ai joué pour l’instant. Les personnages sont attachants, l’histoire est intéressante et pleine de suspense, et le côté rythme est fun ! C’est un jeu tout à fait jouable même en ayant quelques quacks graphiques très minimes.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Personnages attachants

Jeu de rythme avec une difficulté accessible

Dualité scénaristique cool

Designs originaux

Les points négatifs

Quelques bugs graphiques

Quelques points du scénario un peu trop prévisible

Vous devriez Lire aussi
Prinny Presents NIS Classics Volume 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire