Articles a la une

Derniers commentaires
test

Dreamfall Chapters

Dreamfall Chapters est un jeu narratif sorti le 05 mai 2017 sur PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé par Red Thread Games et édité par Red Thread Games, Deep Silver et Funcom. Avant de commencer, sachez que Dreamfall Chapters est le 3e épisode d’une série de jeu. Pour résumer l’histoire au maximum, une machine permettant de vivre des rêves lucides est inventée afin de divertir la population de Stark. Malheureusement, l’entreprise derrière cette technologie a des motivations plutôt obscures et n’hésitera pas à mettre fin à toute menace dont le petit ami de notre héroïne Zoé Castillo qui est journaliste d’investigation, la fin du jeu laissant le joueur devant un cliffhanger des plus tristes. Il est à noter que Dreamfall Chapters est sorti sous format épisodique à la base, la version PlayStation 4 regroupe les 5 épisodes en un seul titre.

Un scénario accrocheur

Parler du scénario pour un jeu narratif n’est pas chose aisée sous peine de spoil et ainsi gâcher l’expérience du joueur. Afin de garder le scénario le plus intact, je vous dirais que nous incarnons successivement Zoé Castillo et Kian Alvane et que l’histoire commence là où celle du précédent épisode s’arrête. Les deux personnages que vous contrôlez sont bien différents, d’un coté vous avec Zoé, personnage très attachant possédant un background complet ainsi qu’un monde bien à elle et de l’autre vous avec Kian Alvane, un personnage torturé psychologiquement vivant des aventures très sombres. Vous allez donc vivre 2 histoires à des époques totalement différentes, notre héroïne bien connue de la licence vit dans un monde cyberpunk assez proche du nôtre, bien qu’un peu plus technologique et Kian Alvane nous emmèneront dans un monde médiéval fantastique. Même si les époques et les univers de nos protagonistes sont différents, bien d’autres choses les lient.

Un jeu pour les connaisseurs ?

L’atout majeur de ce Dreamfall Chapters est de faire ressortir les sentiments de nostalgie en revoyant d’anciens personnages rencontrés lors de nos aventures passées (lors de Dreamfall : The Longest Journey), explorer des lieux connus et bien d’autres choses. Les nouveaux joueurs quant à eux se poseront des questions au début du scénario, mais n’ayez crainte, le scénario est assez bien ficelé pour permettre à tout le monde de le comprendre sans être obligé d’avoir faire les autres jeux de la licence.

Des choix à conséquences ?

Dreamfall Chapters n’est pas une expérience dont vous êtes spectateur, vous avez votre rôle à jouer, celui de prendre des décisions, que ce soit des choix de dialogues ou des actions spécifiques. Il n’y a pas de conception du bien ou du mal, il faut choisir votre réponse selon la circonstance dans laquelle le choix vous est demandé. Chaque décision ne sera pas facile à prendre et pourra engendrer de grosses conséquences en bouleversant l’équilibre du monde. Le résultat de vos choix n’est pas prévisible, d’où l’importance de comprendre ce qui en découle à long terme et de répondre avec votre ressenti.

Une technique en demi-teinte

Dreamfall Chapters est un jeu d’aventure narratif où les actions sont désignées à l’écran par une icône (un peu comme les jeux de Telltale). Mais contrairement aux titres de ce studio, vous avez une bonne liberté de mouvement et si le cœur vous en dit, vous pourrez fouiller afin d’en apprendre plus sur le monde qui vous entoure. Au point de vue technique, nous pourrons noter que la direction artistique est vraiment jolie, nous offrant des paysages somptueux ainsi qu’un jeu de lumière très réussi. Cette version console nous apporte également un travail sur les textures des modèles et leurs expressions faciales afin de mieux retranscrire les sentiments. Je tiens à souligné que le jeu est à la base un projet Kickstarter et non un triple A d’une grosse compagnie, le budget de développement n’est donc pas colossal.

En conclusion, Dreamfall Chapters est un très bon point final à une licence emblématique. Son univers et son scénario transporte le joueur au sein d’une histoire captivante qui ne laissera pas de marbre si vous aimez le genre. Ses graphismes assez dépassés peuvent rebuter certains joueurs. Si vous aimez les jeux narratifs, Dreamfall Chapters est fait pour vous, sinon vous allez fortement vous ennuyer.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Une très bonne conclusion
  • Une durée de vie convenable de 25 heures
  • Doublages réussis
  • Scénario captivant et envoûtant
  • Le concept de choix/conséquences
  • Des personnages attachants
Les points negatifs
  • Contient quelques temps morts
  • Scénario un peu complexe à comprendre pour les néophytes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *