Devil Book : Hand-Drawn Action

“Devil Book : Hand-Drawn Action” est un jeu mobile disponible sur iOS et Android depuis mi-avril 2021. Il est développé et édité par Starter Games. Ce studio nous vient tout droit de la Corée et a obtenu plusieurs distinctions depuis 2017 en Asie, puis en Amérique et en Europe en 2022. Mais parlons plus en détail du jeu !

Synopsis

Objectifs & histoire

Pour une fois, je n’ai pas eu le choix mais la vidéo de synopsis est entièrement en anglais. En effet, le jeu n’est pas encore disponible dans d’autres langues mais on espère que cela sera bientôt le cas. Du coup, pour celles et ceux qui n’auraient rien compris du synopsis voici la traduction :

Autrefois existait une bibliothèque renfermant les destinées des héros de ce monde. Cependant, celle-ci fut attaquée et les différents livres dispersés dans plusieurs univers parallèles. C’est là que vous commencerez votre quête afin de récupérer et de rassembler dans un lieu les différents ouvrages.

Devil Book : un style manga / bande dessinée

La particularité, et aussi ce qui fait tout le charme de ce MMO, c’est que l’ensemble du design est fait à la main. Je veux dire par là qu’on se croirait dans une bande dessinée ou un manga. C’est coloré, et la bande son est entraînante. Nous allons au fil des missions faire la rencontre de nombreux PNJ mais aussi d’autres joueurs. Les différents héros disponibles (jouables) ressemblent beaucoup à des chibis, et cela contribue à rendre le jeu “cute” (cute = mignon en anglais).

Gameplay

Comme dans beaucoup de MMO, vous avez beaucoup de choses à faire, et encore une multitude de menus… Vous aurez la possibilité d’avoir jusqu’à trois personnages pour composer votre équipe de héros. Cependant, les autres que vous obtiendrez seront à collectionner et également à améliorer en fonction des besoins des différentes quêtes.

Dans les axes d’améliorations et de personnalisation, vous aurez bien sûr les capacités (tactique, intelligence, esquive…) ainsi que les différentes attaques. Celles-ci sont représentées sous forme d’un arbre de compétences qui faudra améliorer au fur et à mesure. Ensuite, vous aurez aussi la possibilité d’équiper divers objets : des potions, mais aussi du matériel comme des armes ou des armures spécifiques à vos héros. Il existe aussi des costumes qui changent complètement l’apparence, mais cela sera moyennant quelques cristaux (qui eux sont disponible via des achats in-app ou sur certaines quêtes).

Enfin, vous rencontrerez sur votre passage tout au long de votre aventure différentes créatures. Boule de poil, petit sanglier… Bref, vous ne vous ennuierez pas et la route sera longue pour récupérer l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque. Il existe un mode automatique, qui vous permettra d’auto-guider votre équipe et de lancer automatiquement les combats. Je sais que ce n’est pas forcément apprécié par tous, mais ça a au moins l’avantage de vous faire gagner du temps. Bien entendu, vous pouvez le désactiver si besoin.

“Devil Book : Hand-Drawn Action” est un MMO, donc vous aurez aussi la possibilité de créer une guilde et de jouer avec vos amis. Je n’ai pas forcement exploré cette partie-là, le jeu étant comme je le disais entièrement en anglais. Donc même si je le comprends et que je le parle un peu, j’ai préféré ne pas m’engager dans un nouveau projet comme celui-ci.

Retrouvez notre test de Tales Noir ici !

Mon avis sur “Devil Book : Hand-Drawn Action”

Très honnêtement, et mis à part que je suis une tête de mule, je continue de penser qu’un MMO ne peut s’apprécier que sur un grand écran. Et non, je ne dis pas ça parce que je me fais vieille ! Son design est la pièce maîtresse qui en fait son succès. Cela change, et j’aime bien ce côté bande dessinée. Cependant, on sent qu’il manque encore quelques petites fonctionnalités qui le rendrait meilleur, notamment le choix de la langue. Cela ne paraît pas grand chose, et pourtant cela permettrait d’étendre le jeu au plus grand nombre. Qui dit MMO dit monde ouvert, et donc de discuter avec d’autres joueurs.

Certes, il y a plusieurs serveurs, etc. Mais je trouve dommage qu’on ne puisse pas avoir sa langue maternelle et ainsi apprécier toute la subtilité de l’intrigue et dialoguer avec d’autres joueurs.

Pour conclure…

“Devil Book : Hand-Drawn Action” offre déjà une très belle aventure dans un univers coloré aux allures de bande dessinée / manga. Il est disponible sur smartphone mais aussi sur tablette, donc n’hésitez pas à le tester sur un plus grand écran qui offre plus de confort selon moi. Et je vous dis à très vite sur Geeks (et Life) afin de vous faire découvrir d’autres jeux ou livres  ! À très vite !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Design

Histoire

Les points négatifs

Langue

Dans le même genre

Laisser un commentaire