BREAKPOINT

Breakpoint, ou Point de rupture en français, est un twin stick shooter (jeu de tir à double joystick). Développé par le Studio Aesthesia et édité par The Quantum Astrophysicists Guild, il est disponible sur PC (Mac, Pc, Linux) et Nintendo Switch depuis le 24 septembre 2020.

Synopsis

Objectifs de Breakpoint : Tout casser !

Représenté par un petit vaisseau spacial de couleur blanche, divers ennemis colorés et de toutes formes vous foncerons dessus pour vous détruire. Votre mission : les détruire en premier avec l’arme qui vous est fournie : une hache.

Gameplay

Breakpoint a l’air relativement simple, sur le papier il est présenté comme tel, mais il n’en est rien ! Pour vous donner une idée : mon meilleur score est de 26 995 points, le meilleur joueur : plus de 6 millions… Plus vous avancez dans le jeu, plus vous aurez d’ennemis à abattre. Et vous devrez avoir la gâchette facile ! Le tout, c’est de bien se coordonner entre le clavier et la souris (ou sur les enchaînements de votre manette si vous optez pour celle-ci).

Comment le terrain de bataille se présente-t-il ? Il s’agit en fait d’une map close de forme rectangulaire. En début de partie, vous serez en plein milieu de celle-ci et vous aurez pour seule arme une hache. Cette dernière a deux modes : l’attaque simple (clic gauche) et l’attaque spéciale ou “lourde” (clic droit). Attention cependant, elle ne pourra se déclencher que si vous avez assez de puissance. Celle-ci se gagne en faisant des kills. La puissance est représentée sous deux formes : des “étoiles” blanches et des points. Les étoiles servent à remplir votre jauge pour les attaques lourdes tandis que les points permettront de monter votre arme en niveau.

Au niveau des armes, il en existe plusieurs dans Breakpoint :

  • La hache
  • L’épée
  • La lance
  • Le marteau
  • La dague

Ma préférée est la dague, car elle est simple à manier et surtout “double”. Quand vous lancez une attaque simple, vous en avez deux qui défoncent tout dans l’arc de cercle devant vous. La plus difficile, je dirais que c’est la lance, car son attaque est unidirectionnelle (tout droit). Cependant, vous ne pouvez pas trop choisir car les armes apparaissent au fur et à mesure que vous détruisez des ennemis et ce de façon complètement aléatoire… Autre point à noter : si vous changez d’arme en cours de route, vous perdrez alors la puissance accumulée ! Cependant, cela peut être un choix stratégique car, comme je le disais précédemment, elles n’ont pas le même mode de fonctionnement. Mais elles ont toutes maximum trois niveaux d’amélioration :

  • Novice : >= 500 kills
  • Expert : >= 5000 kills
  • Maîtrise : >= 100 000 kills

 Enfin, concernant vos ennemis, j’en ai compté une quinzaine différents. Tous ont une couleur, une forme et des caractéristiques bien particulières qui leurs sont attribués. C’est ainsi plus facile de les distinguer et d’adapter son attaque en fonction. Pour faire une petite liste non exhaustive :

  • Les flèches vertes (ça ressemble beaucoup au marker dans Plans pour celles et ceux qui ont des iPhone) : ils sont petits et ils vous poursuivent automatiquement. Attention, vous les trouverez parfois aussi sous une autre forme : en groupe (gros triangle vert). Si vous attaquez ce triangle, celui-ci s’éclate en plusieurs flèches vertes.
  • Les chaînes roses : ils sont plus résistants que les précédents, cependant ils rapportent aussi plus de points. Leur capacité est de pouvoir accélérer de temps en temps et de vous foncer dessus. Cependant quand ils ne sont pas dans ce mode, ils sont plutôt lents.
  • Les soleils oranges : alors là, attention ! Ils ressemblent à des soleils mais je pourrais aussi les comparer à des mines… Ils ne vous poursuivront pas et évoluent en mode random dans la map. Cependant, si vous les attaquez, ils explosent et vous envoient 4 tirs en diagonales…
  • Les vaisseaux spaciaux jaunes : ça, honnêtement, c’est les plus compliqués à tuer… Dans les conseils proposés par le jeu, il faut être à leur perpendiculaire pour ne pas qu’ils vous attaquent… Mais ils sont aussi très rapides donc c’est compliqué… J’ai perdu ma partie de 26 000 points à cause d’eux…

Vous aurez 3 vies pour en tuer le plus possible. Cependant, quand vous “mourrez”, cela génère une explosion, et tous les ennemis sur la carte meurent aussi. Cela vous permettra de collecter un max d’étoiles / points si vous êtes assez rapide. Cela peut aussi faire office de stratégie mais attention, vous n’avez que 3 vies !

Design, Graphismes & Bande son

Quelques mots aussi sur le design du jeu (c’est quand même important dans un jeu, cette partie). On reste sur quelque chose de relativement simple mais efficace. Quand j’ai lancé Breakpoint, je me suis tout de suite dit “c’est un Space Invader revisité”. Quelque chose de simple mais sur lequel on pourrait facilement y passer des heures. La map étant de couleur foncée (voir noire), cela repose les yeux. Et afin de bien faire ressortir les vaisseaux ennemis, des couleurs flashies ont été choisies. Ça apporte aussi un petit côté rétro des années 80 / 90. Concernant la bande son, là aussi rien à redire : personnellement, j’aime beaucoup la musique choisie. Entrainante et moderne à la fois, elle ne casse pas les oreilles et ne reste pas non plus dans la tête pendant des heures.

Mon avis sur Breakpoint

Malgré sa “simplicité”, j’ai eu l’impression que le jeu apprend du joueur et s’adapte à lui au fil des parties. Je ne sais pas si c’est juste une impression ou la réalité, mais c’est mon ressenti. En plus, c’est super addictif ! Personnellement, j’ai l’esprit de compétition, et le fait de voir les scores des autres joueurs m’a poussée à me dépasser et à jouer, et encore jouer ! Les parties vont vite surtout, et on va dire qu’on développe des automatismes. J’imagine aussi très bien ce genre de jeu pour des entraînements de compétitions esports. Avec l’option de visionnage des parties, on peut imaginer un développement et des analyses de chaque partie, pour que les joueurs s’améliorent. Cependant, si ma première théorie s’avère vraie, ça ne va pas être de la tarte !

Le gros point fort aussi du jeu, c’est qu’il est “léger”. En effet, sa taille ne se compte pas en Go mais en Mo… Donc on peut l’installer partout (Mac, Pc, Linux). J’ai testé sur Mac et PC, j’ai préféré sur ce dernier car j’ai plus de puissance et que mon Mac est un peu plein (je l’utilise pour le boulot). Mais ça passe ! Une petite partie entre midi et deux, ça détend !

Pour conclure…

C’est un petit jeu très sympathique et bien pensé. Tant par sa conception technique et gaming, mais aussi dans son design. Vous pourrez le trouver au doux prix de 3,99 € sur Steam (actuellement en promo à 3,19 €). Il existe aussi sur Nintendo Switch mais n’est pas disponible dans tous les pays… Néanmoins si vous devez passer vos nerfs sur quelque chose, c’est fait pour vous ! Bon après, comme je vous le dit, vous avez le temps avant d’atteindre le high score ! Bon courage !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Prise en main

Armes & Ennemis variés

Dispo en plusieurs langues

Challenge

Les points négatifs

Toutes les armes ne sont pas faciles

Seulement 3 vies

Pas dispo dans tous les pays pour la version Nintendo Switch

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer1