Balan Wonderworld

Balan Wonderworld… le mois dernier, je vous parlais déjà de ce jeu qui est sorti fin mars et développé par Balan Company et édité par Square-Enix. Disponible sur Nintendo Switch et PC entre autres, j’ai enfin pu tester notamment l’aspect multijoueurs du jeu. Dans cet article, je n’aborderai que ce thème-là, la preview comportant déjà de nombreux détails sur le gameplay et les autres aspects.

Synopsis

Objectifs & histoire

Pour faire un rapide résumé de l’histoire : vous incarnez un enfant qui, rejeté par ses camarades, broie un petit peu du noir. Il s’enfuit de son école et va se promener en ville pour se changer les idées, jusqu’à ce qu’il rencontre une drôle de bestiole que j’appellerai “Piou piou”. C’est une sorte de boule colorée qui semble toute douce, avec un bec et des oreilles de lapin… Bref, je ne sais pas trop comment la décrire… ? Du coup, votre personnage suit cette bestiole et vous arrivez dans une sorte de théâtre vide. Là, vous faites la rencontre de Balan, qui vous propose de vous embarquer dans son univers pour combattre les pensées négatives.

Gameplay du mode multijoueurs

Pour en revenir au jeu, si le mode histoire est plutôt cool, le mode multijoueurs offre quand même quelques petites déceptions… Pour rappel, le test a été effectué sur Nintendo Switch, contrairement à la preview qui avait été effectuée sur PC.

Le mode multijoueur reprend exactement la même histoire et les même niveaux que le mode solo. L’histoire est découpée en chapitres qui chacun se compose de niveaux. On a exactement les même mécaniques que je décrivais dans la preview. Rien n’a changé, vous devez toujours collecter des pierres précieuses et les statues de Balan pour continuer le plus loin possible. Petite nouveauté, si les deux personnages sont proches, alors l’un des deux peut guider l’autre. En gros l’un avance et l’autre suit en mode automatique. Quand vous êtes dans cette situation le second personnage est en sur-brillance.

Uniquement du local

Premièrement, il n’est disponible qu’en local, et donc il n’est pas possible de jouer à plus de deux. Cela reste dans le même esprit que les premiers Mario avec son compère Luigi. Mais avec la Switch, j’aurais pensé qu’il y aurait au moins la possibilité de monter jusqu’à 4 joueurs. Ou au moins un mode en ligne, à l’heure d’Internet, même des jeux comme Animal Crossing offrent cette possibilité.

Autre petite déception, il n’y a pas la possibilité de personnaliser ses personnages comme je le pensais lors de la preview… Vous avez 8 choix possibles : 4 pour le personnage masculin, et 4 autres pour le personnage féminin. Cependant, si vous choisissez par exemple Leo en brun, alors automatiquement le second personnage sera Emma en brune également. Vous ne pouvez pas avoir deux fois Léo ou deux fois Emma.

Manque d’indications

Comme c’est le cas sur le mode solo, là non plus il n’y a pas d’indications sur comment passer aux niveaux suivants… Mon coéquipier et moi-même sommes restés bloqués un long moment sur le chapitre 1 alors que nous avions fait tous les niveaux. Cependant, nous n’avions pas récolté assez de pierres précieuses et autres statues de Balan. Du coup, nous en avons profité pour améliorer le monde des “Piou Piou”. Ces derniers mangent les pierres (quelle que soit la couleur) et grossissent. En revanche, certains objets nécessitent des pierres spéciales (notamment les pierres arc-en-ciel). Après avoir fait X fois les niveaux, nous sommes enfin parvenus à la suite !

Soucis de caméra & attribution des costumes

Enfin, nous arrivons à ce qui me paraît être le plus gros point négatif : la caméra… Vous n’avez que la vision du premier joueur… Impossible d’avoir une vue de l’environnement pour débusquer la cachette des pierres… C’est dommage, surtout que l’écran de la Switch n’est pas très grand. Je vois là une source de disputes si vous n’êtes pas en accord avec votre partenaire de jeu. Néanmoins, d’un point de vue technique, je pense que cela est un choix mûrement réfléchi en termes de cas d’utilisation. Si on autorise le déplacement de l’angle de la caméra : quel joueur peut le faire ? Si les deux, que se passe-t-il ???

Concernant le second point, l’attribution des costumes, la règle est simple : premier arrivé premier servi. Cependant, comme les clés / costumes réapparaissent quelques secondes après les avoir obtenus, au final chacun peut avoir le même. Un peu de patience, c’est tout.

Néanmoins, dans le reste du gameplay, on mélange ici un peu le 1 VS 1 et le jeu d’équipe. Sur certains éléments, vous avez cet esprit de compétition (exemple : les combos de Balan) et sur d’autres c’est du collectif (exemple : la collecte de pierres dans un niveau). C’est un peu bizarre vu que si on fait du multi, pour moi, c’est soit l’un soit l’autre. Ça n’a pas de sens de mélanger les deux. Soit c’est une compétition, soit c’est un travail d’équipe…

Mon avis sur Balan Wonderworld

Autant le mode histoire et le concept de costumes m’ont séduite lors de la preview, autant ici je suis déçue du mode multijoueurs. Néanmoins, je reste sur mon premier avis dans mon article [Preview] : Balan Wonderworld est un jeu pour les enfants. Avec son univers musical et coloré, ses multiples personnages, ça a tout d’un conte de fée. Notamment avec la “morale” de l’objectif : “rester positif quoi qu’il advienne. Ne pas baisser les bras à la première difficulté.”.

Pour conclure…

Je recommande Balan Wonderworld uniquement pour le mode histoire. Le mode multijoueurs est présent mais pas assez fun à mon goût. Il manque un petit quelque chose en plus des éléments que j’ai cité précédemment. Le prix reste relativement cher comparé à d’autres licences. Voilà, entre la preview et ce test, vous avez mon avis complet sur le jeu. J’espère que cela répondra à vos questions. Et n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires. À bientôt pour un prochain test !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ambiance

Univers

Costumes

Les points négatifs

Caméra fixe

Manque d’indications

1 VS 1 / Collaboration

Prix

Dans le même genre

Laisser un commentaire

  • des piou piou serieux ? même ma fille de 5ans connait leur nom. C’est une blague ou c’est très serieux ? car je trouve sa ridicule pour des specialistes du jeux vidéos. faite au moins l effort de lire les textes du jeu. apres sa critique jeux video point com. quand on lit vaut derniers test, on se demande si le site est parodique ou serieux

  • Merci pour votre article ! Je le trouve très bien détaillée comme pour votre « Preview ». Vos articles m’ont donnés envie d’acheter le jeu pour mon fils.
    Voilà pourquoi j’aime votre site car on ressent vos propres avis, ils sont uniques comme votre blog.

    • Bonjour Mummy_Sloth, merci à toi pour ce commentaire, il me va droit au coeur ! Et nous continueront l’équipe et moi à proposer d’autres tests ! Encore merci et à bientôt sur GeeksByGirls !

      • tu te reponds à toi même ?si de faux commentaire te vont droit au coeur, ces que tu na pas d’amour propre et aucune passion, lis ton article, regarde un vrai test sur ce jeu, et pose toi les bonnes question

        • Bonjour, je te remercie pour ces commentaires ! J’ai choisi d’utiliser ce terme (« piou piou ») plutôt que le vrai nom des créatures (Tims) pour accentuer sur le fait que le jeu est plutôt destiné aux enfants. Et aussi car ils m’ont rappelé les “Piou” sur Dofus. GeeksByGirls est avant tout un blog de passionnés bénévoles, qui ont une vision peut-être un peu plus subjective et personnelle. Mais je prends note que le fait de ne pas être précis ne plaît pas à tous. Passe une bonne journée !

    • Bonjour Jiraya, merci pour ton commentaire et contente d’avoir pu te faire découvrir un nouveau jeu ! A bientôt sur GeeksByGirls !

  • Ce n’est pas bien de ne pas assumé son manque de serieux. Alors que votre site n’a aucun commentaire, un seul dit la verité, et tout un coup de faux commentaires apparaissent, Une honte il faut assumer votre manque de serieux, au lieu d inventer des commentaire, l’artice n’es pas detaillé, tout comme votre preview, aucune personne n’aurez envi d’acheter le jeu apres ce « test ». bravo a vous de vous inventer des commentaire ça prouve que vos articles son bidon

Tweetez
Partagez
Enregistrer