Astria Ascending

Astria Ascending est un RPG développé par Artisan Studios et édité par Dear Villagers. Il est sorti le 30 septembre 2021 sur PC, Playstation 4 / 5, Xbox One / Series et Nintendo Switch.

L’histoire d’Astria Ascending

Lorsque quelqu’un est choisi pour devenir un demi-dieux, il acquiert une grande puissance et de nouveaux pouvoirs. Mais en contrepartie, son espérance de vie se voit réduite à seulement trois ans. Ils sont chargés de la protection du monde d’Orcanon et du maintien de l’Harmonie. Celle-ci étant indispensable pour éviter que les cinq races du monde ne se fassent la guerre.

Astria Ascending met en scène un groupe de huit héros, la 333ème génération de demi-dieux. Ils vont faire face à l’apparition d’interférences dans des lieux où il ne devrait pas y en avoir et à un groupe voulant renverser l’ordre établi…

Avant de travailler sur Astria Ascending, Artisan Studio nous avait offert le sympathique Super Neptunia RPG en 2019. Les deux titres ont en commun le gameplay 2D et des graphismes dessinés à la main. Il faut aussi savoir que le jeu reprend énormément de choses du titre iOS “Zodiac : Orcanon Odyssey”, développé par le studio parisien Kobojo avec la collaboration de Kazushige Nojima, Hitoshi Sakimoto et Hideo Minaba (ayant tous trois travaillés sur les Final Fantasy).

Retrouvez le test de Super Neptunia RPG ici.

Gameplay

Comme dans Super Neptunia RPG, Astria Ascending est un RPG en deux dimensions. Ainsi, on se déplacera à droite ou à gauche et en hauteur, via des sauts. Le jeu propose des phases d’exploration de zones légèrement orientées plateforme, avec des énigmes ou des pouvoirs à utiliser pour progresser. Chaque zone est composée de plusieurs “pièces” et on passera de l’une à l’autre via des portes ou en continuant notre route d’un côté ou de l’autre. On disposera d’une carte pour se repérer, mais de mon point de vue elle est difficile à prendre en main pour bien se situer.

Pour se déplacer, il suffira d’utiliser le stick gauche. Le bouton A permet d’interagir avec les autres personnages ou certains points du décor, comme les coffres par exemple. B permet quant à lui de sauter. Le bouton X permet d’afficher la carte du donjon et le bouton “-” (moins) la carte d’Orcanon, vous permettant de vous déplacer très rapidement d’une zone déjà visitée à une autre. Les pouvoirs, une fois obtenus, s’utilisent avec le bouton ZR. On pourra changer de pouvoir avec les boutons L et R. À noter que les PV et PM se rechargent automatiquement en ville, et seulement les PV dans les donjons.

Les combats

Les ennemis sont visibles pendant l’exploration et il vous sera possible de les éviter en passant par dessus eux. Un des pouvoirs dont vous disposerez pourra d’ailleurs les geler un instant, permettant de passer par dessus eux plus aisément. Vous pourrez aussi engager le combat en les frappant avec le bouton Y. Cela augmente vos chances d’avoir l’initiative.

Les combats se déroulent au tour par tour. Lorsque cela vient à un de vos personnages d’agir, vous aurez plusieurs possibilités :

  • Attaque : lance une attaque normale.
  • Compétences : permet de choisir une compétence et de la lancer.
  • Garde : augmente la défense pendant ce tour.
  • Concentration : donne 1 point temporaire de concentration à l’équipe. Il faudra l’utiliser avant la fin du tour.
  • Objet : permet d’utiliser un objet.
  • Échange d’allié : comme son nom l’indique, vous pourrez intervertir 2 personnages. Vous pouvez le faire autant de fois que vous le souhaitez au cours du même combat, y compris pour les personnages KO de l’équipe. Cela met cependant fin au tour.
  • Fuite : vous aurez une probabilité de réussir à échapper à un combat.

Les points de concentration sont un élément essentiel du gameplay. En effet, cela permettra d’augmenter les dégâts d’une attaque normale ou d’une compétence jusqu’à 200%. En plus des points temporaires, vous en obtiendrez en exploitant les faiblesses de vos ennemis (2 PC). Cependant, si l’adversaire est résistant, vous perdrez 1 PC, 2 si c’est une invalidation et 3 pour une absorption (et l’ennemi regagne des points de vie). Il en va de même dans l’autre sens puisque l’équipe adverse aura aussi une jauge de PC.

Pendant le combat, chaque personnage verra une jauge se remplir sous ses points de vie et de mana. C’est la jauge de Rupture Cosmique. Celle-ci, une fois pleine, permet de lancer une puissante compétence, unique à chaque personnage. Elle peut autant infliger de lourds dégâts aux ennemis que soigner les alliés.

L’évolution des personnages

En plus de la montée en niveau et de l’équipement, vous pourrez améliorer les membres de votre équipe à l’aide des arbres d’ascension. Vous en aurez 1 par personnage et pas job débloqué. Chaque arbre est sous forme de constellation. Vous pourrez débloquer seulement les nœuds autour de ceux déjà déverrouillés. Pour cela, il vous faudra dépenser des PS (qui se gagnent à la fin des combats en même temps que l’expérience). et parfois des orbes de stats. Cela vous permettra d’augmenter les statistiques de vos personnages et de débloquer des compétences de combat ou de soutien.

Chaque personnage pourra avoir en tout 4 jobs : celui de base (vous n’avez pas le choix), le principal, le secondaire et enfin le job de soutien. Si le premier est disponible dès le début du jeu, il vous faudra des sceaux pour débloquer les suivants (sceaux principal, secondaire et de soutien). Vous aurez le choix entre plusieurs jobs et chacun vient avec son arbre d’ascension.

Les compétences de soutien sont à assigner dans l’onglet “Compétences” du menu principal. Vous serez limité par le nombre de slots disponibles sur chacun des personnages. Selon le nombre de compétences que vous avez, vous devrez donc faire un choix. Il est possible de débloquer des slots avec les arbres d’ascension.

Phases de shoot’em up et autres activités

En plus des combats, Astria Ascending dispose aussi de phases de shoot’em up. Celles-ci se déroulent sur le dos de Fedorah, votre monture. Vous aurez aussi des quêtes annexes à accomplir, des chasses (disponibles dans les guildes et vous mettant face à des monstres surpuissants), des défis de combat (au colisée)…

J-Ster

Le J-Ster est un jeu se jouant avec des jetons récupérés sur les monstres que vous avez battus ou sur vos adversaires lors de parties. Globalement, celui-ci est fortement inspiré du jeu de cartes de Final Fantasy 8, le Triple Triad. En gros, chaque jeton dispose d’une puissance d’attaque / défense. Sur chaque côté, des indications disant s’il est vulnérable, neutre ou résistant. Il vous faudra utiliser ça pour retourner les jetons pour en avoir une majorité de votre couleur et ainsi remporter le match.

Technique

Graphiquement, Astria Ascending est juste sublime. Les dessins fait main ont un très beau rendu et les animations ne sont pas en reste. Le seul point noir à ce tableau, c’est lors des zoom. Malheureusement, les dessins sont simplement agrandis, les rendant flous. C’est un peu dommage.

Côté son, on a affaire à des musiques et des effets sonores de bonne qualité. On aura aussi la possibilité d’avoir les dialogues en langue anglaise ou japonaise.

Pour les textes, ils sont disponibles en plusieurs langues : anglais, français, japonais, allemand et espagnol. Et c’est tant mieux car il y a quand même pas mal de choses à lire. Si on peut modifier la taille de la police de caractères, il est regrettable que ce paramètre ne s’applique qu’aux dialogues. En effet, certains textes de menus sont tout simplement illisibles en mode portable, y compris sur le grand écran de la Switch OLED. C’est un peu dommage.

Côté jouabilité, on peut observer des temps de chargement un poil long pour un jeu en 2D, et quelques ralentissements à la fin avant d’enchaîner sur le jeu. On notera aussi des combats pas forcément aisés selon les ennemis. On peut facilement se retrouver face à 6 monstres qui nous enchaînent sans pouvoir y faire grand chose et perdre un ou deux membres de l’équipe dès le premier tour. Un petit problème d’équilibrage qui pourra sans doute être corrigé.

Pour conclure…

Astria Ascending est un bon RPG. Il dispose d’une solide durée de vie et de graphismes 2D de toute beauté. Le gameplay est intéressant et plutôt complet. Malheureusement, il souffre de quelques écueils l’empêchant d’atteindre la perfection. Il reste toutefois très sympa à parcourir.

Astria Ascending est disponible pour 39,99€ et vous demandera 7,9 Go d’espace mémoire sur Nintendo Switch (en version 1.0.106).

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphismes 2D magnifiques

Gameplay intéressant

Beaucoup de possibilité d’évolution des personnages

Les points négatifs

Textes parfois trop petits en mode portable

Certains monstres frustrants au premier tour d’un combat

Dans le même genre

Laisser un commentaire