Articles a la une

Derniers commentaires
critique

Tinta Run – Tome 2

Je reprends le flambeau pour vous présenter le Tome 2 de Tinta Run grâce à l’application Izneo. Tinta Run est un shonen français paru le 4 avril 2018 aux éditions Glénat Manga.

Merci à Zarian pour cet Article ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Twitch ainsi que son Blog et sur son compte Twitter !

Tinta Run – Tome 2

Synopsis :

Arty et Dumond viennent de pénétrer en Aridos, une terre sauvage et désertique, plus connue sous le nom de “pays des cinglés”. C’est malheureusement ce moment précis que choisit le Berserster pour tomber en panne de carburant… Traqué par les agents de l’Interforce au cœur d’un pays hostile aux Tinters, Arty parviendra-t-il à trouver l’un de leurs sanctuaires ?

Papa, où es-tu ?

Dans le précédent tome, nos protagonistes Arty et Dumond ont passé la frontière en voiture en direction du sud pour trouver le père du jeune garçon. Malheureusement, ce dernier étant un peu… limité (il est clairement con, on est d’accord ?) il n’a pas eu les détails concernant la localisation exacte de son papa. Ce qui devait arriver arriva : le véhicule tombe en panne d’essence (du benzo). Dumond part donc dans le désert avec un jerrycan pour chercher du Benzo et laisse Arty surveiller le bolide. Évidemment, comme il ne peut pas tenir en place, il s’attirera tous les problèmes possibles et inimaginables pendant que Dumond, lui aussi, aura quelques ennuis.

Tinta Run – Tome 2

Dans la seconde partie, toujours poursuivis par le Sergent Postache et ses acolytes, nos deux héros bravent une tempête de sable pour arriver sur « La Terre des Tinders ». C’est une partie très importante dans Tinta Run, car nous aurons enfin des réponses à certaines de nos questions. On en apprend beaucoup sur les Tinders et leurs pouvoirs, mais je ne peux vous en dire plus, car cette partie du tome est une mine d’informations. Il n’est point question de spoil ici !

Tinta Run – Tome 2

Tinta Run – Tome 3 (Soon)

Mon avis sur Tinta Run Tome 2

Pour être sincère, j’ai lu le premier tome sans savoir qu’il était français. Je ne l’ai su qu’à la fin grâce aux bonus. Vous vous en doutez, nous ne pouvons pas juger une œuvre par ses origines et bien que je n’ai pas beaucoup adhéré à Tinta Run avec le premier tome, je ne pouvais simplement pas dire qu’il était génial, car français. Il n’était pas mauvais, loin de là, mais j’avais l’impression d’avoir toujours deux coups d’avance. Je trouve cela frustrant, mais il m’était impossible de condamner un manga pour cela.

Tinta Run – Tome 2

Grâce à ce second tome de Tinta Run, cette impression d’avoir de l’avance est partie aussi vite qu’elle est arrivée. J’ai toujours du mal avec l’histoire, elle n’est pas inintéressante, mais elle ne me touche pas plus que cela. Même si la seconde partie du tome était très enrichissante, je vais attendre de lire le Tome 3 pour me donner un avis définitif, car Tinta Run a su me susciter de l’intérêt avec un de ses gros rebondissements (que vous pourrez savoir si vous lisez vous-même le manga, héhé). Aussi, j’apprécie les dessins qui sont bien accordés avec l’humour du manga.

Ce qui est incroyable, c’est que je n’arrive toujours pas à blairer Arty Henrix, désolé pour lui. Par contre, j’ai pu renouer avec la série grâce à ce second tome. Comme quoi, il faut toujours laisser une chance !

Également disponible en numérique sur Izneo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *