The Witcher illustré : Le moindre mal

The Witcher, ou Le Sorceleur, est un personnage connu par une grosse partie de la population. En effet, grâce à la série Netflix, on a pu découvrir Geralt de Riv prendre vie à l’écran avec brio. On attend même la suite rapidement ! Côté livre, The Witcher est aussi représenté en livre grâce à une saga qui est devenue un classique littéraire. On va découvrir de plus près une nouvelle le concernant : The Witcher illustré : Le moindre mal.

The Witcher illustré : Le moindre mal

Synospis

Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur.

Mon avis sur The Witcher illustré : Le moindre mal

Lorsque l’on découvre ce tome, on est tout de suite fasciné par la taille du livre : il est dans une édition très grand format, le même que pour Alice au pays des merveilles. Cela lui donne encore plus de cachet et lui ajoute déjà de la valeur. C’est vraiment un bel ouvrage. La couverture représente Geralt de Riv après un combat gagné ! On entre dans son univers avant même d’avoir ouvert le livre.

Côté histoire, on retrouve une nouvelle déjà publiée. Pour ceux qui l’ont déjà lu, vous allez avoir plaisir à la redécouvrir grâce aux magnifiques illustrations d’Ugo Pinson. Il réussit à nous faire bien entrer dans l’univers tout en restant assez proche de la série Netflix. Cela permet en fin de compte à tout le monde de réussir à bien identifier le personnage et les lieux de cette saga.

La mise en page est aussi un grand facteur pour lire cette aventure. En effet, les textes sont positionnés directement sur l’illustration, mais rien ne vient gâcher ni l’histoire ni le dessin. On arrive à lire assez facilement le texte même si je trouve que la police d’écriture est un tout petit peu petite.

Il est difficile de lire le livre dans son canapé ou sur ses genoux. Sa taille n’est pas un atout pour la lecture. Il faut le lire et le contempler posé sur une table, on peut ainsi parcourir l’image avec ses doigts ou sans.

Le vrai plus dans cette nouvelle édition, ce sont les illustrations qui sont à couper le souffle. Les personnages ont des expressions qui nous font ressentir le texte rien qu’en les regardant. Les décors sont aussi magnifiques et nous emportent dans l’univers du sorceleur. Elles sont très raccord avec le texte présent dans la double page.

La dernière partie du livre va aussi vous ravir (ne vous inquiétez pas, elle est d’une dizaine de pages), elle nous permet d’en savoir plus sur la saga du Sorceleur mais aussi de découvrir des croquis préparatoires d’Ugo Pinson.

Pour conclure…

The Witcher illustré : Le moindre mal d’Andrzej Sapkowski est une édition qui sera parfaite pour compléter votre collection ou encore pour faire un magnifique cadeau de Noël. J’ai vraiment passé un bon moment à le lire mais aussi à découvrir les illustrations qui nous sont  proposées. Voici un ouvrage qui, si vous n’avez pas encore succombé à la lecture des livres ou des nouvelles, sera parfait pour commencer !zq

Dans le même genre

Laisser un commentaire