[Preview] The Invincible

The Invincible est un jeu d’aventure à la première personne développé par un studio polonais, Starward Industries, et édité par 11 bit studios. Nous avons eu le plaisir de jouer à une version test de The Invincible sur PC. Je vais donc vous en dire un peu plus !

Présentation

Repensez la domination de l’homme dans The Invincible : une aventure écrite par Stanisław Lem. Découvrez la planète Regis III avec le Dr. Yasna munis d’outils atompunk, cherchez les disparus, affrontez les dangers. Faites des choix dans une histoire philosophique et scientifique.

Les mystères de la Planète Regis III

Dans The Invincible, nous incarnons le Docteur Yasna. Cette scientifique parcourt la planète Regis à la recherche de réponses. Une partie de son équipe ne répond plus à l’appel et elle part seule afin de découvrir ce qu’il s’est passé.

Avec l’aide du chef de son équipe, qui communique avec elle à distance, elle va devoir parcourir les sentiers de la planète Regis, seule, avec pour objectif principal de percer le mystère de la disparition de ses collègues.

Nous allons donc devoir découvrir différents lieux de Regis, cette planète aux décors arides et sableux.

Yasna aperçoit un robot au sol.

Ambiance menaçante

Yasna se retrouve seule, à partir à la recherche de ses compagnons sur une planète qui a priori n’est pas la plus amicale. C’est une scientifique qui avance prudemment tout en observant son environnement.
La musique qui se joue en fond procure un sentiment de doute et de dangerosité. Les éléments du décor sont ternes et immobiles. La seule partie mouvante se trouve dans la présence de la végétation qui bouge grâce au vent. Du côté des graphismes, je dois avouer que c’est très réussi. L’éclairage est plus ou moins fort en fonction de là où on se situe (en plein “soleil” ou à l’ombre d’une falaise). Les véhicules, objets, paysages et personnages sont nets et très détaillés.

Une exploration scriptée

La planète Regis n’est pas la planète la plus accueillante que l’on puisse imaginer. Son décor désertique est envahi par une flore et une faune très suspicieuse. Ce qui ne met pas en confiance.

Avec Yasna, nous allons emprunter des sentiers tracés en s’arrêtant à des points spécifiques. Chaque arrêt correspond à un moment de l’histoire précis que l’on est obligé de suivre.

Yasna est assise dans un petit véhicule jaune et regarde en face tout en écoutant un enregistrement.

Une carte indispensable ?

Au tout début de la partie, nous disposons d’une carte dans notre inventaire. Elle nous donne un aperçu des environs et surtout de la route à suivre pour l’étape suivante.
Chaque lieu visité et les obstacles rencontrés y seront visibles au fur et à mesure. Néanmoins, je n’ai pas trouvé d’utilité majeure à la carte car le monde n’est pas ouvert. Si nous nous aventurons trop loin, un mur invisible nous bloque. Ce mur disparaît lorsque le script nous le permet ou bien jamais car ce sont les limites de la map.
Peut-être que plus nous avancerons dans le jeu, plus son utilité sera nécessaire. Mais je ne sais pas trop comment… Si besoin de revenir sur nos pas pour rechercher d’autres indices que l’on aurait raté ? Il ne nous reste plus qu’à attendre pour le découvrir.

Gameplay

Jeu d’aventure narratif

Les mécaniques de The Invincible sont similaires à un jeu narratif. Yasna communique tout le temps avec son chef d’équipe. Et en fonction de la situation, nous serons amenés à sélectionner au clic une réponse parmi une sélection de différentes possibilités.

Est-ce que notre choix à un impact ? Je dirai oui dans un sens car en fonction de ce que l’on répond, Novik, son chef, réagira différemment.
En revanche, d’après ce que j’ai pu constater, je n’ai pas eu l’impression que cela ait eu un impact sur les phases du jeu. Je pense qu’il n’existe pas de scénarios alternatifs.
Mais notez bien encore une fois, prenez cela avec des pincettes car je n’ai pu jouer qu’à une version démo, ce n’était donc pas la version finale et complète.

Yasna tient un apapreil affichant une carte de la planète. Le chemin qu'elle souhaite prendre est en surbrillance. À gauche, une boîte de dialogues à sélectionner.

Une planète pleine de surprises

Nous serons amenés à explorer la planète en suivant les traces de notre équipe d’excursion. En revanche, ce n’est pas une simple exploration tranquille où l’on va cueillir des pâquerettes et découvrir des espèces animales endémiques toutes calmes.

Non.

La planète Regis est en fait une planète où l’espèce humaine n’est pas au sommet de la chaîne alimentaire. Tout peut arriver et notre scientifique Yasna en est bien consciente. Sa casquette de spécialiste lui permet d’ailleurs d’avancer prudemment car son rôle était d’étudier les ressources et les espèces vivantes de cette planète. Nous avançons avec prudence, mais le danger n’est aucunement écarté.

Mais alors où est l’action ?

Eh bien, chaque scène où l’environnement est hostile envers notre protagoniste est une cinématique. c’est du moins ce que j’ai pu expérimenter. Nous ne pouvons pas agir pendant ces cinématiques, quoique les dialogues soient toujours disponibles et sélectionnables. En revanche, aucune action directe sur la menace n’est possible.

En résumé, les cinématiques nous permettent de rester éveillés et de vouloir continuer l’aventure. Tout en sachant que chaque événement ne se passe pas pour rien. Car lorsqu’une menace éclate, la suite de l’histoire amènera notre Yasna à devoir trouver des solutions pour s’en sortir.

Mon avis sur The Invincible

The Invincible me laisse perplexe. Non pas parce que le jeu n’est pas bon mais parce que je n’ai pas pu encore tout comprendre de l’intrigue. Les premières minutes nous permettent d’observer et de nous familiariser avec le gameplay. Plus nous avançons et plus nous découvrons ce qui se trame sur cette planète. Mais je n’ai pas encore pu lever le voile sur le mystère principal ! Bien sûr, dès le début, nous avons une petite idée, et le synopsis du jeu nous mène sur une piste plus que valable.

La version que j’ai eu la chance de tester était une version démo alors j’imagine que la version finale sera plus optimale et surtout plus complète. Je n’ai eu qu’un aperçu du jeu et je pense sincèrement que le studio de développement a très bien travaillé son scénario basé sur le livre de Stanisław Lem. Et que tous les adorateurs de science-fiction seront attirés par ce titre.

Pour conclure…

Incarnez une scientifique prête à tout pour terminer sa mission sur la planète Regis.

N’ayant pas lu le livre éponyme de Stanisław Lem, je ne pourrai vous confirmer si l’ambiance et le scénario en sont proches. En revanche, il est clair que les développeurs ont beaucoup travaillé sur la qualité des graphismes. Le doublage des voix (en anglais) est très bien réalisé ce qui nous permet de rester dans l’histoire malgré des dialogues un peu longs.

J’attends donc patiemment la version finale afin d’avoir la possibilité de finir cette mission périlleuse !

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphismes très beaux et fluides

Influence des lieux sur le personnage (vision floue)

Scénario et dialogues bien travaillés

Rythme modéré

Les points négatifs

Je n’ai pas réussi à comprendre si le choix des dialogues influait sur la mécanique du jeu

Quelques dialogues un peu longs

Vous devriez Lire aussi
A Plague Tale : Innocence

Dans le même genre

Laisser un commentaire