Resident Evil: Infinite Darkness

Resident Evil: Infinite Darkness est une série d’animation basée sur les jeux Resident Evil, développés par Capcom. Elle est produite par TMS Entertainment et diffusée sur la plateforme Netflix depuis le 8 juillet 2021.

Synopsis

“Des années après les événements de Raccoon City, Leon et Claire font face à une sombre conspiration quand une attaque virale fait des ravages à la Maison-Blanche.”

– Netflix

Des personnages iconiques…

Claire Redfield et Leon S. Kennedy, deux survivants du drame qui a eu lieu à Raccoon City. Des personnages iconiques et qui reviennent toujours sur le tapis dans la série de jeux vidéo Resident Evil, mais également dans divers films d’animation comme Resident Evil: Degeneration (2008) ou encore Resident Evil: Damnation (2012) et Resident Evil: Vendetta (2017) ; ces deux derniers ne présentant que Leon tandis que dans le premier, il s’agit encore de son duo avec Claire. Ils ont su se démarquer et prendre la vedette dans bon nombre de projets au fil des années, mais Leon Kennedy est sans aucun doute celui qui est le plus populaire, notamment auprès de la gent féminine. J’apprécie moi-même ce personnage. La première fois que je l’ai découvert, c’était durant mon introduction au jeu Resident Evil 4, le tout premier de la série auquel j’ai eu la chance de jouer. Je suis donc toujours très ravie de le retrouver dans des projets comme Resident Evil: Infinite Darkness, d’autant plus que cela permet aux personnes qui ne le connaissent pas encore de le découvrir en retour.

… mais aussi inédits !

En effet, trois nouveaux visages font leur apparition dans ce nouvel opus de Resident Evil, dont une jeune femme nommée Shen May (ou Shenmei), accompagnée de Jason et de Patrick. Ils sont tous les trois des agents fédéraux et rencontrent Leon lors d’une réunion avec le Président des États-Unis, Graham. La série ne fait qu’introduire plus en détail Shen May et Jason, puisqu’ils sont les seuls personnages à faire partie du plot principal. Patrick n’a pas beaucoup de temps à l’écran, mais du peu que nous voyons de lui, il s’agit d’un personnage loyal et droit dans ses bottes. Cela pourrait être intéressant de l’apercevoir dans des jeux ou de le voir évoluer, puisqu’il semble un brin plus faible mentalement que les autres, comme on peut en dénoter lorsqu’il rencontre des zombies pour la première fois… La série se tourne donc vers ce nouveau trio, Shen May, Jason et Leon, qui n’a aucune difficulté à se frayer un chemin hors du danger ou à exécuter des zombies.

Où se situer par rapport aux jeux Resident Evil ?

La série se situe en 2006, donc deux ans après la dernière mission de Leon, qui était de retrouver et de secourir la fille du président Graham, Ashley. C’est une des nombreuses références qui peuvent faire sourire les fans de la série Resident Evil, puisque l’on ne s’attend pas forcément à avoir des nouvelles d’Ashley depuis la sortie de Resident Evil 4 en 2005. Bien que les non-connaisseurs peuvent regarder Resident Evil: Infinite Darkness sans trop de problème et sans avoir joué ou vu d’autres films, il est tout de même mieux de connaître un minimum l’histoire de la série pour comprendre autant que possible ce qu’il se passe. Notamment lorsque Raccoon City est mentionnée. C’est dans cet événement-là, et dans le jeu qui l’accompagne (Resident Evil 2, sorti en 1998 puis en version remasterisée en 2019), que sont présentés Claire et Leon. Alors que la première n’est qu’une simple civile et que le second est un agent de police de Raccoon City, leurs chemins vont se croiser pour aussitôt se séparer, et se protéger autant que possible des zombies qui terrassent la ville et des ennemies biologiquement modifiés. L’événement Raccoon City est le point culminant de la série Resident Evil, c’est ce qui permet de découvrir les origines et la majorité des personnages importants. La ville finit par être totalement détruite, mais les jeux, ainsi que les séries ou les films, y font toujours mention malgré tout. C’est un événement mémorable et les survivants n’hésitent pas à le rappeler.

Mon avis sur Resident Evil: Infinite Darkness

Comme toujours, je prends beaucoup de plaisir à visionner ou à jouer à tout ce qui touche à l’univers de Resident Evil. Ayant grandi avec les premiers jeux sur Playstation, et ayant joué pour la première fois sur Resident Evil 4 lorsque j’étais plus jeune, je porte Leon dans mon cœur et je suis toujours aussi satisfaite de voir qu’il fait partie des grandes nouveautés que l’on nous offre. C’est un élément essentiel à Resident Evil, et je pense que Capcom l’a bien compris, alors je trouve ça bien de pouvoir initier des personnes qui ne s’y connaissent pas vraiment à cet univers par le biais de personnages tels que Leon ou Claire, et surtout sur une plateforme telle que Netflix ! Notons que visuellement, ce n’est pas si mal non plus même si c’est assez court et que j’en attendais plus au niveau des combats. La série reste tout de même de bonne qualité, et je la recommande à 100% aux personnes qui souhaitent plonger un pied dans l’univers de Resident Evil et qui ne savent pas par où commencer. Comme la série ne spoile pas grand chose et qu’elle n’introduit pas réellement des éléments importants, c’est parfait pour un début !

Pour conclure…

Que vous soyez novice ou expert en termes de zombies chez Capcom, Resident Evil: Infinite Darkness pourra totalement vous plaire et vous introduire à ce bel univers qu’est Resident Evil. Composée de quatre épisodes seulement, il y a de quoi vous surprendre et vous mettre en haleine, sans pour autant bâcler la série inutilement.

Dans le même genre

Laisser un commentaire