League of Legends : Tristana

Aujourd’hui, je vous présente du League of Legends et plus précisément, le personnage : Tristana !

Date de sortie et prix dans la boutique de jeu

Tristana est sortie le 21 février 2009 lors de la Bêta. Son prix est de 1350 Essences Bleues et de 585 Riot Points.

Biographie de Tristana

Le feu crépitait joyeusement, diffusant une lueur chaude dans la clairière. Tristana était allongée sur le dos, la tête reposant sur son sac, observant une comète qui traversait le ciel parsemé d’étoiles. Leur lumière scintillante brillait à travers la canopée formée par les chênes et les bouleaux. Les humains aimaient bien donner des noms aux motifs dans le ciel – elle avait lu certains de ces noms dans un vieux livre du laboratoire d’Heimerdinger – mais elle avait décidé qu’il serait plus amusant de les rebaptiser elle-même.

« Toi, tu pourrais être le Blaireau Grondant, fit-elle en pointant du doigt un groupe d’étoiles. Et toi tu pourrais être le Changelin Insolent. Oui, c’est bien mieux que des noms ennuyeux comme Le Guerrier ou Le Protecteur. Et de toute façon, je n’arrive plus à les voir, ces deux-là. »

Son estomac se mit à gargouiller et elle se redressa. La faim était encore un phénomène surprenant pour elle, même si elle s’était aventurée au-delà de Bandle bien plus souvent que la plupart des yordles. Deux poissons étaient en train de cuire sur un tournebroche au-dessus du feu et leur odeur délicieuse la fit saliver. Elle les avait « pêchés » dans le cours d’eau à l’ouest de son campement avec un seul coup de canon extrêmement bien placé. Elle n’avait pas l’habitude de se congratuler elle-même, mais c’était plutôt habile de sa part. Dommage que personne n’ait été là pour voir cet exploit ! Elle se pencha et caressa amoureusement le bois de dragon poli qui recouvrait son magnifique canon ; une arme que n’importe quel observateur sensé aurait jugée bien trop lourde pour un tireur avec une carrure aussi minuscule que la sienne, et bien trop difficile à manier.

« Laissons Teemo jouer avec ses adorables petites fléchettes, hein, Boomer ? dit-elle au canon. Moi je préfère manier quelque chose d’un peu plus massif, merci beaucoup. »

Le feu crépitait dans un cercle de pierres, brûlant d’une flamme céruléenne, grâce à la pincée de sa poudre artisanale qu’elle avait répandue sur le bois d’allumage. À présent, elle savait qu’une toute petite pincée suffisait. La première fois qu’elle avait utilisé cette poudre dans les Hautes Terres, elle y avait laissé sa jolie paire de sourcils. Parfois, elle avait du mal à se souvenir que les choses étaient si différentes dans le monde des humains, comparé à chez elle.

Décidant que les poissons devaient être prêts, elle en fit glisser un dans une assiette en bois qu’elle tira de son sac. Elle sortit également une paire de couverts dorés qui étaient emballés dans une feuille de rêve enroulée et découpa le poisson en tranches. Elle était peut-être en mission, mais cela ne voulait pas dire qu’elle devait manger comme une sauvage. Elle prit une bouchée du poisson et le sentit fondre dans sa bouche, savourant le goût et se léchant les lèvres de satisfaction. La nourriture des mortels était habituellement fade et sans saveur comparé à l’explosion de parfums à laquelle elle était habituée, mais le poisson, dans cette partie du monde – apparemment nommée Ionia, d’après ce qu’elle avait entendu dire – n’était vraiment pas mauvais. Peut-être était-il aussi savoureux grâce à la magie qui saturait chaque élément du paysage.

Vous devriez lire aussi  Just Cause 4

Tristana entendit soudain le craquement d’une brindille. L’une des nombreuses petites branches fines qu’elle avait placées en cercle autour de son camp. Le bruit et le type de brindille lui indiquèrent clairement à quelle distance se trouvaient les humains et de quelle direction ils venaient. Elle se racla la gorge et dit à haute voix : « J’ai un deuxième poisson si vous avez faim. »

Un homme et une femme émergèrent de la forêt en face d’elle. Ils étaient tous deux grands et minces, avec un tic nerveux qui agitait leurs mains et un regard froid. Ils n’avaient pas l’air d’avoir des intentions amicales, mais elle avait encore du mal à déchiffrer les expressions humaines et on lui avait appris à toujours se montrer polie. Les langages humains étaient si peu élaborés qu’elle se demandait souvent comment ils parvenaient même à communiquer.

L’homme fit un pas en avant et dit : « Merci beaucoup, ma petite vieille, mais on a pas faim. »

« Ma petite vieille ? répéta Tristana avec un sourire mi-agacé, mi-amusé. Mais je suis une toute jeune fille ! »

L’homme cligna des yeux et elle vit son visage se déformer en une expression qui ressemblait à de l’étonnement.

« Cette vieille sorcière est timbrée », fit la femme en la regardant de côté, comme si elle n’était pas sûre de savoir comment interpréter ce qu’elle voyait. Quoi que cela puisse être, ce n’était certainement pas sa véritable forme…

« Vous êtes sûrs que vous ne voulez pas un peu de poisson ? demanda Tristana en prenant une autre bouchée. Il est vraiment délicieux. »

« On est sûrs, confirma l’homme. Par contre, on va prendre l’argent que tu as sur toi et ce joli canon. J’imagine qu’on en tirera un bon prix dans une vente aux enchères. »

« Vous voulez me voler mon Boomer ? fit Tristana en percevant des mouvements de chaque côté du camp. Désolée, mais je pense que ça ne va pas être possible. »

« Ah non ? Tu es toute seule et on est deux, dit l’homme. Et on est plus grands que toi. »

« La taille ne fait pas tout ! répondit Tristana. Et je sais que vous êtes quatre. Pourquoi vous ne demandez pas à vos deux compagnons bandits de se montrer ? Peut-être qu’ils ont faim ? »

La femme secoua la tête. « Il te l’a dit, on n’est que deux. »

« Oh, allons, fit Tristana. Quel genre de commando je serais si je n’étais pas capable de me rendre compte que vous avez deux amis embusqués dans les buissons avec leurs flèches pointées sur moi en ce moment même ? Vous êtes arrivés par le nord et vous vous êtes séparés à une centaines de mètres d’ici. Il y a un gros à ma gauche et un autre homme qui boîte à ma droite. »

« Tu as de bonnes oreilles pour quelqu’un d’aussi vieux », dit l’homme.

« Je vous l’ai dit, je ne suis pas vieille, répondit Tristana. En fait, je suis plutôt jeune pour une yordle. »

La bouche de l’homme s’ouvrit de surprise tandis qu’une partie de sa véritable nature devenait apparente à ses yeux.

Pas trop tôt ! C’était une expression qu’elle n’avait aucun mal à déchiffrer.

Tristana se baissa et roula sur le côté alors qu’une paire de flèches empennées de plumes noires sifflaient depuis les fourrés. Elles passèrent au-dessus de sa tête sans la toucher et elle se releva en soulevant Boomer, qu’elle chargea d’un geste. Elle tira dans les buissons à sa droite et fut récompensée par un cri de douleur.

Vous devriez lire aussi  Animal Crossing : Les créatures marines

« Décollage ! » cria-t-elle en sautant vers l’arbre le plus proche avant de rebondir plus haut encore. Tristana atterrit sur une branche à mi-hauteur du tronc. Les bandits lui décochèrent une autre flèche, qui alla se planter dans l’écorce à quelques centimètres de sa tête.

« Hé, mais c’est que tu es rapide pour un humain », dit-elle en saisissant la poignée de Boomer et en chargeant le canon avec de nouvelles roquettes. Elle sauta sur une autre branche alors que l’archer sortait enfin de ses buissons – c’était le gros, ce qui rendait les choses presque trop faciles. Tristana sauta d’arbre en arbre avec une pirouette et tira deux nouvelles roquettes. Les deux tirs atteignirent l’homme au niveau des cuisses, et il tomba en poussant un mugissement de douleur, tirant sa flèche droit vers le ciel.

« Oh, arrête de pleurer comme un bébé, dit-elle en riant. Je t’ai à peine égratigné ! »

Tristana atterrit de nouveau au sol tandis que les deux premiers humains qu’elle avait vus se précipitaient vers elle, leurs épées à la main. Nul doute qu’ils étaient rapides pour des humains, mais pour elle, ils se déplaçaient aussi lentement que des géants balourds.

« C’est le moment de bondir à nouveau ! » hurla Tristana, déchargeant le reste de ses munitions en un seul tir explosif contre le sol. Elle poussa un cri de joie sauvage en s’élançant au-dessus de leur tête. Alors même qu’elle décrivait un arc dans les airs, elle rechargea son arme. Elle rebondit sur le tronc d’un arbre et retomba vers le sol.

Elle atterrit juste derrière les deux bandits en pouffant de rire.

« Boum ! Et re-boum ! »

Tristana tira deux roquettes, et les humains poussèrent un cri de douleur, tous deux blessés au postérieur. La femme tomba tête la première contre le sol, tapant frénétiquement sa culotte qui s’enflammait à cause de la poudre. Elle parvint à se relever pour s’enfuir dans les buissons, le derrière en feu. L’homme se tortilla en tombant par terre et essaya de s’éloigner en rampant tandis qu’elle rechargeait à nouveau son canon. Il faisait des gestes avec ses mains, des signes qu’il pensait sans doute être une forme de protection magique.

« Tu n’es pas une vieille femme ! » dit-il.

« Je n’ai pas arrêté de vous le dire », rétorqua Tristana.

L’homme ouvrit la bouche pour lui répondre, mais avant qu’il ne puisse parler, la flèche perdue du gros archer retomba finalement au sol. Elle vint se planter dans la poitrine de l’homme et il tomba en arrière avec une intense expression de contrariété sur son visage.

Les autres bandits étaient en train de fuir les lieux aussi vite que leurs membres blessés pouvaient les porter. Elle les laissa partir, souriant alors qu’elle rassemblait ses affaires avant d’éteindre le feu.

« Je voulais juste manger mon dîner et passer une nuit tranquille, dit-elle à haute voix, pour elle-même. Mais j’imagine que le fait d’avoir mis quatre bandits hors d’état de nuire, ce n’est pas si mal ! »

Tristana plaça Boomer sur son épaule et repartit, sifflant un air joyeux en cherchant de nouveaux noms amusants pour les étoiles dans le ciel.

Présentation des skins

Compétences de Tristana

Tir de précision :

Augmente la portée d’attaque de Tristana quand elle gagne un niveau.

Tir rapide (pas de coût de mana) :

Vous devriez lire aussi  Bright Memory

Tristana tire plus rapidement avec son arme ; sa vitesse d’attaque est augmentée temporairement.

Active : augmente la vitesse d’attaque de Tristana de 50/65/80/95/110% pendant 7 secs.

Saut roquette (60 point de mana) :

Tristana pointe son arme vers le sol et tire pour se propulser jusqu’à une destination éloignée, infligeant des dégâts aux unités proches et les ralentissant pendant un court instant à l’atterrissage.

Tristana se propulse jusqu’à l’endroit visé, infligeant 85/135/185/235/285 (+50% de la puissance) points de dégâts magiques et ralentissant de 60% pendant 1/1.5/2/2.5/3 secondes toutes les ennemies proches quand elle atterrit. Le délai de récupération de Saut roquette prend fin si vous tuez un champion, effectuez une assistance ou faites exploser le maximum d’effets Charge explosive sur un champion.

Charge explosive (50/55/60/65/70 points de mana) :

Tristana charge un énorme boulet de canon dans son arme et tire sur une unité ennemie, ce qui inflige des dégâts magiques et repousse la cible. Si la cible porte une Charge explosive, le rayon de déflagration de la charge est doublé.

Tristana tire un énorme boulet de canon sur une unité ennemie. Il inflige 300/400/500 (+100% de la puissance) points de dégâts magiques et repousse les unités proches sur une distance de 600/800/1000.

Quand Tristana élimine une ennemie, ses projectiles explosent et infligent des dégâts aux ennemis proches. Peut être activé pour placer sur une cible ennemie une bombe qui explose après un court moment, infligeant des dégâts aux unités proches.

Passive : les ennemis explosent lorsqu’ils sont tués par les attaques de base de Tristana, infligeant 55/80/105/130/155 (+25% de la puissance) points de dégâts magiques aux ennemis proches.

Active : place une bombe sur une unité ou une tourelle ennemie. Au bout de 4 secs, la cible explose, infligeant 60/70/80/90/100 (+0) (+50% de la puissance) points de dégâts physiques. Chaque attaque ou compétence de Tristana augmente de 30% les dégâts de la bombe. À 4 effets cumulés, la bombe explose immédiatement. Le rayon de la déflagration est deux fois plus grand en cas d’utilisation contre une tourelle.

Tir à impact (100 points de mana ):

Tristana charge un énorme boulet de canon dans son arme et tire sur une unité ennemie, ce qui inflige des dégâts magiques et repousse la cible. Si la cible porte une Charge explosive, le rayon de déflagration de la charge est doublé.

Tristana tire un énorme boulet de canon sur une unité ennemie. Il inflige 300/400/500 (+100% de la puissance) points de dégâts magiques et repousse les unités proches sur une distance de 600/800/1000.

Comment équiper Tristana

Voici comment l’équiper :

On peut retrouver de la vitesse d’attaque, dégâts d’attaque, coup critique, vitesse de déplacement. Bien évidemment, il existe plusieurs façons de la jouer.

Runes

Sorts d’invocateurs

Saut éclair : Permets de téléporter votre champion sur une courte distance vers l’emplacement de la souris.

Soins : Le soin permet de rendre 90-345 PV à Tristana (selon son niveau) ainsi qu’au champion allier qui est proche de celui-ci. Cela permet aussi d’augmenter sa vitesse de déplacement de 30 % pendant 1 seconde. Le soin est divisé par deux sur les unités récemment touchées par le sort d’invocateur.

Pour conclure…

Tristana est un personnage qui se joue AD Carry. Tristana est un bon perso pour tous les types de maps qu’il nous est proposé (Faille de l’invocateur (ranked ou non), ARAM, Forêt torturée). Ce qui est bien avec elle, c’est qu’elle peut bondir pour échapper à l’ennemi. C’est avec plaisir que je vous la conseille. Comment la jouez-vous ? Est-ce que vous aimez la jouer ? Dites-le-moi en commentaire !

Dans le même genre

Laisser un commentaire