L’art du pixel : SNES

“L’art du pixel : SNES“ est un livre écrit par Christine Bauer et Robert Bannert, et édité chez Third éditions. Il est disponible dans les librairies depuis le 29 octobre 2020.

Synopsis

La Super Nintendo fait partie de ces consoles mythiques qui ont forgé la légende du pixel art. Grâce à ce livre, redécouvrez des classiques du jeu vidéo, aux visuels si caractéristiques de cette époque révolue, le tout accompagné de textes explicatifs et d’images en grand format. Parmi eux : Actraiser, Breath of Fire, Castlevania : Vampire’s kiss, Chrono Trigger, Contra III, Donkey Kong Country, Earthbound, F-Zero, Final Fantasy IV & VI, Mega Man X, Parodius, Secret of Mana, Street Fighter II, Super Mario World, Super Metroid, Super Punch-out!!, Wild Guns.

Principe et contenu

“L’art du pixel : SNES” est un livre qui, comme son titre l’indique, va nous présenter les superbes pixel-art des jeux sortis sur la mythique Super Nintendo durant les années 1990. En plus d’être un hommage à cette console et aux œuvres qui nous ont bercé, l’ouvrage apporte aussi beaucoup d’informations sur les différents genres présentés, les techniques utilisées ou encore les sources d’inspiration.

Après une bonne préface, titillant notre fibre nostalgique de par le texte mais aussi les nombreuses illustrations, nous entrons dans le vif du sujet avec une magnifique galerie d’art pixelisé. Si celle-ci est composée de 16 pages d’images grand format, il faut noter que le livre entier est parsemé régulièrement de doubles-pages remplies avec des décors, des scènes ou des personnages emblématiques des jeux présentés. Les autres pages sont agrémentées de screenshots et autres sprites.

Cette belle entrée en la matière passée, nous découvrons les jeux classés par genre. On commence avec un gros morceau : action-aventure et jeux de rôle. L’action-aventure, ou Action-RPG, est représenté par des titres tels que les légendaires “The Legend of Zelda : A Link to the Past”, “Secret of Mana”, “Illusion of Time”, “Terranigma”… Un texte de quelques pages nous les fais découvrir, avec moultes screenshots, ainsi que d’autres moins connu par le commun des mortels. Ensuite, les jeux ont droit à une double page chacun pour mieux les illustrer. On voit aussi comment ils ont utilisé le mode 7 de la Super Nintendo pour afficher la carte du monde ou faire des effets 3D, ou bien encore différents types de menus. Viennent ensuite les RPG au tour par tour, avec des licences telles que Dragon Quest, Final Fantasy, Breath of Fire… et des jeux comme le magnifique Chrono Trigger et l’OVNI Earthbound (Mother pour les intimes), sans oublier Super Mario RPG, épisode fondateur des séries Paper Mario et Mario & Luigi.

Nous poursuivons notre aventure avec les jeux de plateforme, avec bien sûr les titres Mario et Yoshi, Kirby, Donkey Kong Country, mais aussi les adaptations des films Disney (Aladdin, Le roi lion, Pinocchio)… avant de passer sur des œuvres un peu plus action telles que les Mega Man X, Super Probotector, Super Ghouls’n Ghosts, Super Castlevania IV, Earthworm Jim… Tous ont su marquer les joueurs durablement. Bien sûr, on clôture ce genre par la plateforme-aventure, avec Super Metroid, Demon’s Crest…

La Super Nintendo, c’était aussi des jeux d’action, avec de bons shoot them up (Pop’n Twinbee, Parodius, Axelay, Star Wing [AKA Star Fox], MechWarrior, Super Bomberman…) mais aussi des jeux de combat (les Street Fighters 2, Super Punch-Out, les tortues ninja…). On retrouvait également des Puzzle-games (Puzzle Bobble, Dr Mario…) des simulations (SimCity, E.V.O. : Search for Eden, Populous, Harvest Moon…) et des Tactical-RPG (Fire Emblem, Ogre Battle, Front Mission…). On entend même parler du très bon Bahamut Lagoon de Squaresoft, malheureusement jamais sorti du Japon.

On finira ce tour avec les jeux de sport, comme bien évidemment Super Mario Kart, mais aussi F-Zero, Micro Machines, Stunt Race FX, Super Tennis, Sensible Soccer, Mega Man Soccer, NBA Jam, Bass Masters Classic (un jeu de pêche). La dernière double-page nous parlera de “Tiny Toons Adventures : Wacky Sports Challenge”, un jeu proposant diverses activités sportives qui ont permis aux joueurs de l’époque de mettre leurs manettes à rudes épreuves et d’avoir de nombreuses ampoules aux doigts !

L’application Super Nintendo de la Switch

Certains des jeux présentés dans “L’art du pixel : SNES” sont disponibles sur la Nintendo Switch pour les abonnés au Nintendo Online via l’application Super Nintendo.

Vous pourrez donc, après vous être mis en appétit avec ce livre, goûter ou regoûter aux joies de ces titres emblématiques. Vous trouverez ainsi les jeux Mario (y compris Mario Picross), les Donkey Kong Country, Pop’n Twinbee, Kirby, les deux Breath of Fire, les Star Fox, Punch Out, Demon’s Crest…

Il y en a pour tous les goûts ! Et le petit plus pour les jeux multijoueur, c’est qu’on peut y jouer avec un ami en local (sur la même console) ou bien même en ligne !

Pour conclure…

“Lart du pixel : SNES est un très beau livre, fait par des passionnés pour des passionnés. On y retrouve bons nombres de jeux très appréciés par les joueurs, dont certains moins connu du grand public, avec de nombreux sprites et autres screenshots… Un régal pour les yeux des nostalgiques !

En tant que grand fan de cette console et surtout des nombreux RPG qui y sont parus, j’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre. Je regretterai toutefois qu’il n’y ait aucune mention de Tales of Phantasia et Star Ocean, premiers épisodes de ces séries à succès et qui étaient vraiment magnifiques. Je me consolerai en sachant que Bahamut Lagoon est cité ?

“L’art du pixel : SNES” vous ravira au long de ses 272 pages et vous coûtera 34,90€. Un excellent bouquin pour le fan que vous êtes, ou pour un proche qui l’est !

Vous devriez Lire aussi
Calendar Girl Mars

Dans le même genre

Laisser un commentaire