La saga Candy crush

Voici un jeu qui a fait couler beaucoup d’encre, si vous ne le connaissez que de nom on vous en parle ! Pour moi Candy Crush est dans une sélection de jeu que je qualifie de jeu des toilettes ! Ce n’est pas méchant comme terme. C’est pour moi un type de jeu auquel on touche lorsqu’on a un petit temps d’attente.

Lorsque je sors mon téléphone dans ces occasions, je préfère me détendre que d’attendre en lisant un magazine de potins ! Oui je suis une geek avant tout !

La saga Candy crush

Une saga sucrée !

Candy Crush  Saga est sorti le 12 avril 2012, d’abord en application Facebook et ,au vu du succès sur les navigateurs, l’éditeur, King, a décidé de faire une version mobile et ce fut le carton de l’année ! En effet, une déferlante de bonbons rose est entrée dans nos smartphones.

Voici en quelques mots pourquoi cela a tant fonctionné. En soi, Candy Crush n’est pas un jeu avec un mécanisme nouveau. Mais il reprend un modèle qui cartonne. Il faut tout simplement remplir un objectif donné en un nombre de coup restreint. En somme un casse-tête coloré. Pour y arriver, on doit réaliser une combinaison de trois bonbons de la même couleur minimum. De nombreuses déclinaisons de combinaisons sont disponibles et vous confèrent des bonus.

Un mécanisme facile à réaliser et aussi très prenant ! Nous avons de nombreux amis sur les réseaux sociaux qui partagent à longueur de journée leurs succès ! Alors pourquoi pas nous ! Grâce aux cadeaux quotidiens, ainsi qu’aux quêtes journalières (oui vous ne rêver pas Candy Crush le fait aussi !)

La saga Candy crush

On se prend très vite au jeu et grâce aux multitudes d’ajouts de niveaux presque hebdomadaire, nos esprits sont mis à rude épreuve ! La  preuve, après des jours passés bloquée sur un niveau, je n’abandonne pas !

Mais il n’y a pas qu’un jeu

Vu le succès de Candy Crush Saga, l’éditeur King a décidé de sortir quelques versions légèrement différentes du premier, ainsi sont nés : Candy Crush Soda, Candy Crush Jelly Saga…

En quoi sont-ils différents ? Au premier abord, hé bien c’est la même chose ! Soyons clairs, ces variantes n’apportent pas grand-chose dans le Gameplay. Les grosses différences sont la plupart du temps le thème du jeu ainsi que quelques ajouts de variantes de combinaisons de couleurs.

Il faut savoir que les évolutions commencent à ne plus demander d’avoir un nombre précis d’amis Facebook. Il était très fâcheux dans la première version de devoir tous les dix niveaux attendre d’avoir 3 amis qui nous débloquent l’accès aux niveaux supérieurs. Une bonne chose pour certaines personnes qui n’ont pas de compte Facebook. Par contre, sur tous les jeux le fait de le relier à Facebook nous permet encore d’envoyer des cadeaux et des vies supplémentaires, un avantage à ne pas négliger !

Cependant, King n’a pas réussi à sortir un autre jeu à succès de cet ampleur malgré quelques essais et de nombreuses applications proposées.

Si vous n’avez pas encore essayé d’y jouer malgré les nombreuses tentatives entre la publicité Facebook et bien sûr Windows de vous y corrompre, je vous propose de tester.

Dans le même genre

Laisser un commentaire