Articles a la une

Derniers commentaires
critique

La croisade éternelle

On part à la découverte d’un roman de fantasy, La croisade éternelle de Victor Fleury édité chez Bragelonne.

La Croisade éternelle

Synopsis

Au cœur de la capitale d’un empire millénaire, la prêtresse Nisaba est la principale servante de l’héritier royal, Akurgal. La jeune femme a de quoi haïr la famille régnante, même si elle est forcée de servir son maître sans protester. Or celui-ci est réputé pour sa décadence, utilisant sans mesure ses oblats, des esclaves sacrés dont il s’est approprié les sens grâce à ses pouvoirs mystiques – ces derniers sont contraints de partager ses sensations, douleur, plaisir, mémoire et plus encore.

Mais quand Akurgal décide de partir en croisade aux confins de l’empire, Nisaba se voit obligée de le suivre en laissant son propre fils derrière elle. Alors que secrets et complots semblent se multiplier dans l’entourage de son maître, la prêtresse esclave parviendra-t-elle à le protéger, et à sauver l’empire tout entier de la ruine ?

Avis

Lorsqu’on débute ce roman, on découvre un univers bien différent de ce que l’on a l’habitude de trouver. Ici, on est bien dans un univers fantasy. Notre histoire nous emmène à travers Nisaba qui est oblat de peau du prince Akurgal. Dès le départ, les premiers paragraphes nous permettent de découvrir les personnages, mais aussi l’univers. Les Oblats sont au fur et à mesure dévoilés et l’on comprend les desseins de chacun. On se pose aussi beaucoup de questions sur comment un simple enfant est devenu oblat de l’héritier royal.

La Croisade éternelle

Le style d’écriture de Victor Fleury est très bien adapté à de la fantasy. Les pages se tournent toutes seules et l’on a envie de découvrir la suite de l’histoire. On comprend que l’univers est influencé de diverses époques de notre vie : les Romains, la Mésopotamie ou encore les peuples nomades. Je ne peux pas tous vous les citer sinon je vous dévoilerai peut-être trop de choses. Il faut savoir que la religion est vraiment un point central de notre histoire. Il est toujours difficile de vraiment apprécier un livre lorsqu’on est un peu réfractaire à ces sujets-là. Cependant, ici elle est fictive et bien amenée. On comprend que la religion est le centre de l’univers du livre. Il est aussi la naissance des Oblats qui sont les esclaves liés à vie à leurs maîtres. Ici, c’est à la famille royale, chaque oblat partage un sens ou un attribut comme la peau, la vue, mais aussi la puissance, le sommeil ou la mémoire.

On comprend rapidement que cela rend l’histoire très originale et cela nous change des romans traditionnels. Le rythme est soutenu et l’on ne s’ennuie jamais. Les rebondissements sont présents et nous relancent dans l’histoire.

La Croisade éternelle

L’issue de cette histoire est encore loin d’être terminée, ce tome 1 est assez complexe, mais il ne nous indique pas vraiment la suite de l’histoire. Je trouve la fin originale, digne d’une fin de série à grand succès. On se demande bien ce qu’il va se passer dans le tome 2, je suis assez impatiente de découvrir ce que nous réserve Victor Fleury. La croisade éternelle est une vraie découverte et un plaisir à lire. J’aime beaucoup la fantasy qui nous permet de créer un monde totalement différent de celui que l’on connaît. Si vous êtes fan du genre, je vous invite à vous procurer ce premier tome de La croisade éternelle qui ne vous décevra pas.

2 reponses à “La croisade éternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *