Imperium Circus – Tome 1

En ce début d’année, beaucoup de séries commencent. Je vous propose de découvrir Imperium Circus, publié le 9 janvier 2020 par l’éditeur Kurokawa. On aborde le thème du cirque, qui est un univers assez particulier avec ses codes. On embarque pour savoir si cette histoire va nous passionner ou pas.

Imperium Circus - Tome 1

Synopsis

Léo ne rêve que d’une seule chose : monter son propre cirque avec son ami Nathaniel. Pour cela, il doit tout d’abord se libérer du contrat qui le lie au Cirque du Chapelier. L’opportunité se présente lorsque la Commission décide d’organiser un Underground Circus entre le Cirque du Chapelier et celui du Marquis Bleu. Sombre, violent… Léo va apprendre à ses dépens que le monde du cirque est impitoyable…

Mon avis sur Imperium Circus

On découvre l’univers du cirque. Ici, ce dernier est au centre de l’économie. Il attire les foules et met sur le devant de la scène des troupes prestigieuses. Evidemment, cette économie est gérée par une organisation qui fait respecter des règles bien précises. Pour pouvoir se produire devant un public et s’installer dans une ville, il faut détrôner le cirque en place. C’est ainsi qu’est mis en place un Underground Circus, durant lequel se déroule des combats particulièrement violents.

Imperium Circus

On va suivre deux héros : Léo et Nathaniel , ils se retrouvent enrôlés de force dans le cirque du chapelier à cause d’un contrat peu scrupuleux. On apprend que nos deux héros ont chacun des aspirations pour leur vie. Ils ont en commun le but de quitter le cirque. Pour Léo, il souhaite monter son propre cirque, jusque-là c’est un souhait classique, cependant, pour Nathaniel, c’est assez original, et cela nous fait nous poser des questions.

Voici ce qui donne un vrai plus au shonen Imperium Circus. Ici, l’auteur nous surprend totalement, je ne peux pas vous en parler au risque de vous spoiler et ce n’est vraiment pas le but. Le tout est mal exploité dans le chara design. C’est vraiment dommage, les émotions ne sont pas toujours très bien représentées, comme certains personnages qui sont moins développés que d’autres. Côté décors par contre, là c’est magnifique, on s’imprègne bien des lieux. C’est vraiment dommage pour ce premier tome, mais le tout est révélé par le scénario.

Pour conclure…

Le premier tome d’Imperium Circus nous emporte dans un univers où le cirque est mis en avant. Il est vraiment bien exploité, il nous propose un shonen différent. C’est vraiment dommage pour le chara-design mais cela peut changer et évoluer au fur et à mesure des tomes. Malgré ces défauts, j’ai été totalement absorbée par la lecture et cela me donne envie de poursuivre l’aventure.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer