Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard

Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard est un RPG solo consacré à l’univers d’Harry Potter. Il est développé par Avalanche Software et édité par Warner Bros Games. Disponible depuis le 7 février 2023 (accès anticipé) et 10 février 2023 sur PC, PS5 et Xbox Series puis le 4 avril 2023 sur PS4 et Xbox One et enfin le 25 juillet 2023 sur Nintendo Switch.

Ce test a été réalisé sur une version PC.

Histoire

Tout commence avec la réception de votre lettre pour entrer à Poudlard. Une lettre signée du professeur Weasley (un nom bien connu de l’univers et qui fait sourire dès le départ).

On commence la personnalisation de notre personnage : une large sélection est proposée, passant de la couleur de peau, les tâches de rousseur, les lunettes , la coiffure, le sexe, la forme du visage et bien plus encore. Par contre, il n’est pas possible de choisir la cicatrice d’Harry Potter si bien connue. Puis on passe au timbre de la voix et à la difficulté (ce champ est modifiable ultérieurement) pour finir avec votre nom, puis le dortoir (effectivement, vous pouvez dormir où vous le souhaitez !).

Il est à noter que la création de personnages est très libre. Toutes les coupes et les caractéristiques et les voix sont disponibles, peu importe le sexe que vous choisissez à la fin (lors de la sélection des dortoirs).

La première cinématique se lance, permettant de découvrir le professeur Fig venu vous apprendre des sorts avant votre entrée en 5ème année à Poudlard. Un magicien du ministère de la magie monte dans la diligence volante qui fait route vers Poudlard.

Le jeu se déroulant au XIXème siècle, les voitures n’étaient pas encore inventées. L’histoire d’Harry Potter et de Voldemort ne s’est pas encore passée !

Suite à cette rencontre, on se retrouve dans une caverne avec le professeur Fig, il nous propose une potion de Wiggenweld pour nous soigner et le didacticiel débute. On prend en main les déplacements ainsi que les mouvements de la caméra. Puis cela continue avec la baguette et l’utilisation de la mini-carte. Tout en avançant dans l’univers, on découvre une porte secrète qui nous amène directement à la banque Gringotts. On apprend un nouveau sort. Pour cela, il faudra reproduire avec minutie le tracé de celui-ci. Nous avons un timing précis à respecter. Si nous ne le réalisons pas assez vite, il faudra refaire. Des points de contrôle vous permettront de faire avancer plus vite votre curseur. Une fois le sortilège appris, plus besoin de refaire la forme, celui-ci se place dans votre barre de sort. Puis un premier combat se met en place pour nous faire découvrir les différentes phases.

Une fois le didacticiel fini, nous sommes directement portés vers Poudlard pour assister à la cérémonie du Choixpeau magique. À ce moment-là, vous allez devoir faire le choix de votre maison. il est possible de choisir celle que l’on souhaite !  Vous voilà lancés dans l’aventure et la découverte du monde de notre sorcier préféré ! Je ne vous en raconte pas plus, c’est à vous maintenant de découvrir le reste de l’histoire qui pour moi est un vrai bonheur pour la fan que je suis.

Il est à noter que selon la maison que vous choisissez, certaines quêtes seront différentes. Vous pouvez donc, si vous souhaitez explorer toutes les possibilités du jeu, faire quatre parties différentes avec les quatre maisons disponibles !

Gameplay

Le système de combat est la clef du jeu. En fonction du mode de difficulté choisi, celui-ci varie. Il est en soit assez classique, ce qui ne perturbera pas les habitués des RPG. En mode facile, ce dernier vous aidera grandement en ralentissant les vitesses pour vous permettre d’actionner les boucliers et les esquiver au bon moment. Mais aussi en enchainant les sorts comme il se doit et en vous proposant de les activer au bon moment. Les adversaires sont aussi beaucoup moins agressifs et vifs d’esprit (comme des stormtroopers 😂)

Le mode normal sera lui un peu plus punitif en vous laissant beaucoup plus de liberté mais en vous offrant beaucoup moins d’aide pour actionner vos sorts.

Le système de gestion des sorts est totalement personnalisable. Au fur et à mesure que nous débloquons des sorts, il est possible de les placer sur les slots et de jongler entre eux. Il faudra quand même faire attention à bien les mettre en adéquation des situations auxquels on fera face.

Concernant le mode difficile, je ne m’y suis pas frotté mais cela augmente surtout les capacités de vos adversaires en combat et demandera beaucoup plus de temps de farm et d’optimisation pour réussir à réduire en cendres les adversaires les plus féroces du jeu.

Le cœur du jeu se situe dans le Guide du Sorcier. Il permet de centraliser tous les menus dont nous avons besoin. L’équipement sera géré via un onglet, il est possible de s’équiper au fur et à mesure des loots et des récompenses de quêtes que l’on obtient. Ainsi, on augmente nos caractéristiques offensives et défensives.

Les talents sont aussi gérés via ce menu. Ils ne sont pas disponibles au départ de l’histoire, il faudra avancer dans la quête pour les débloquer. On pourra améliorer les sorts et les potions. Les points sont acquis à chaque passage au niveau supérieur. Attention, la répartition est définitive, il faut bien prendre le temps avant de se décider.

La carte est accessible depuis le guide mais aussi depuis une touche de raccourci. Il s’agot de l’élément central de vos déplacements. On y retrouve le château de Poudlard mais aussi l’emplacement des quêtes, des villages et des Flammes de cheminette. Une carte est dédiée spécialement au déplacement dans le château de Poudlard. Plus vous avancez dans l’histoire, plus la carte se dévoile à vous !

L’onglet du suivi de quête permet de centraliser à un seul endroit ce que nous devons réaliser pour avancer. Il est possible d’y voir la quête principale, les quêtes secondaires ainsi que les tâches ou quête de relation.

Il y a aussi l’onglet du hibou express qui sert de messagerie instantanée avec les personnages du jeu. Vous avez aussi les onglets : collections, inventaire, défis et paramètres, que vous pouvez sélectionner depuis ce guide bien rempli.

Les quêtes annexes ainsi que les devoirs sont essentiels pour votre avancée dans le jeu. Il est possible de ne pas toutes les faire, mais cela est dommage. Il vous faudra beaucoup de patience pour finir l’ensemble des défis et collections proposés dans le jeu. Une chance pour nous, cela donne encore plus de piquant à notre exploration.

Pour le moment, nous sommes bloqués au niveau 40. Mais pour l’atteindre, il vous faudra énormément de temps et de farm en plus de la réalisation de toutes les quêtes. Le temps de réalisation de la quête principale varie en fonction de votre choix de difficulté mais cela va entre 20 heures et 35 / 40 heures. Si vous faites au passage les quêtes annexes, sachez que ce temps peut augmenter de façon très significative !

La promesse d’interactivité ainsi que de choix n’est pas vraiment totalement réussie. On se rend compte rapidement que les réponses à nos questions n’ont pas vraiment d’impact sur la suite du scénario. En gros, on vous amènera toujours là où le jeu l’a prévu. Vous pouvez être le plus méchant des sorciers ou sorcières, vous allez quand même finir la quête histoire sans que cela n’ait de réelle influence. Aucune jauge d’amitié ou de relation n’est disponible avec les personnages centraux.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’univers d’Harry Potter, voici notre critique du Livre Harry Potter – Petites histoires et grands secrets du monde des sorciers ici et pour vous le procurer c’est ici !

Technique

Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard nous propose un gameplay complet et très riche. Impossible de s’ennuyer mais le tout est accompagné d’un univers magique. Il est possible de se promener comme on le souhaite au sein du château de Poudlard ou au village de Pré-au-Lard. Voici un bon moyen de découvrir des coffres cachés ainsi que de nombreux passages secrets. Les graphismes du jeu sont totalement insane, enfin si vous avez la bête de course livrée avec. Par exemple, pour mon cas, j’ai le jeu en niveau graphique très bas. Il se trouve que je suis beaucoup plus sujette aux ralentissements lors des chargements mais aussi de devoir ne pas trop avancer vite si je ne souhaite pas tomber dans un vide sidéral infini m’obligeant à totalement fermer le jeu. Mais si on regarde vraiment l’ensemble du jeu, on se rend compte que l’ensemble des détails attendus sont présents. Les pièces sont presque totalement différentes, proposant une multitude de petits détails. Les décors extérieurs sont aussi soignés que pour l’intérieur du château. Le changement de saison est superbe, ainsi que l’exploration en balai.

Seul petit bémol, le Quidditch n’est pas intégré au jeu. Mais pour expliquer cette absence, le scénario nous explique dès le départ que le jeu est interdit car trop dangereux !

De nombreuses cinématiques nous permettent d’être totalement en accord avec l’univers et son immersion. Nous en prenons plein les yeux et les oreilles.

Effectivement, la bande son ne vous jouera aucun son connu des jeux mais sera très proche, vous rappelant des airs familiers. On est vite bercé par ces sons.

Concernant le doublage en français, il est de qualité avec des voix bien connues, notamment celle d’Adeline Chetail ! Il est possible sur la version PS5 de remettre le jeu en VO, ce qui n’est pas encore possible sur la version PC. Mais franchement, je ne suis pas déçue d’entendre les voix françaises.

Mon avis sur Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard

Hogwarts Legacy a su m’emporter avec lui dans l’univers de Poudlard mais aussi des environs. J’ai eu une petite déception quant à l’implication que nous devons avoir dans l’ensemble des cours. Si on regarde les quêtes, on se rend vite compte que nous sommes le plus souvent à l’extérieur affrontant beaucoup d’araignées géantes.

Le scénario est assez linéaire, mais vu que les quêtes annexes et l’exploration apportent un contenu immense, si on mixe les deux, on ne se rend pas vraiment compte de tout cela.

J’ai pris plaisir à parcourir le château. La carte est magnifique mais il faut la prendre en main pour ne pas se perdre ! Le temps de jeu est immense et encore plus une fois que l’on a découvert la salle à la demande et que l’on se lance dans la décoration ou le housing, ou à s’occuper des animaux que l’on a sauvé !

Hogwarts Legacy est un jeu qui a réussi à répondre à notre demande de fan quant à la réalisation de notre bonheur de se promener un peu partout. Le RPG est quant à lui très classique et ne pousse pas à mon goût assez la difficulté de certaines actions magiques dont j’étais en attente. Cependant, j’ai rapidement mis de côté ces petits points tellement j’apprécie le jeu.

Il est possible de jouer sans être fan de l’univers mais juste pour le plaisir de découvrir ce dernier.

Pour conclure…

Pour conclure, Hogwarts Legacy permet aux fans de découvrir le monde magique de Poudlard de l’intérieur et d’être vraiment acteur.  Malgré quelques ralentissements et petits bugs graphiques, je suis globalement totalement sous le charme. Je pense pouvoir en parler pendant un très long moment tellement j’apprécie cet univers. Les combats sont rythmés et la possibilité de se balader avec le soin apporté aux détails mérite vraiment de se le procurer.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Durée de vie

Immersion totale dans l’univers

Combats intéressants

Soin du détail

Les points négatifs

Quelques bugs graphiques

Pas bien optimisé pour les PC

Monde parfois vide

Restez attentif, des Guides sur le Jeu arrivent !

Vous devriez Lire aussi
BREAKPOINT

Dans le même genre

Laisser un commentaire