Fullmetal Alchemist – Derrière la porte de la vérité

Fullmetal Alchemist – Derrière la porte de la vérité” est un ouvrage de Mariela González publié en 2020 par Third Editions. Il comprend une analyse complète et intéressante de tout ce qui compose l’œuvre d’Hiromu Arakawa, en passant par des recherches, des décryptages, et des interviews.

Descriptif de l’ouvrage

Fullmetal Alchemist est indéniablement un grand nom du manga. Grâce à sa version papier et ses deux séries d’animation, cette œuvre singulière est parvenue à charmer plusieurs générations d’amateurs de mangas dans le monde entier.

Dans le genre shônen, l’œuvre d’Hiromu Arakawa fait figure d’exception. Loin de se cantonner aux habituels voyages initiatiques et autres quêtes de puissance, elle aborde des thématiques profondes et matures, comme la culpabilité, le stress post-traumatique, la solidarité, les relations familiales, ou encore l’horreur de la guerre et du totalitarisme. Par le biais de personnages hauts en couleur, Arakawa explore ces sujets avec subtilité, dans un monde inspiré de l’Europe du début du XXème siècle où se côtoient alchimie et industrie.

Cet ouvrage revient sur la carrière d’Arakawa, détaille les processus de création du manga et des séries d’animation, puis décrypte en profondeur les personnages et thèmes du récit. Il aborde également les produits dérivés, dont les romans et les jeux vidéo.

Couverture du livre "Fullmetal Alchemist : Derrière la porte de la vérité" de Mariela González publié  par Third Editions

L’histoire de Fullmetal Alchemist

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore Fullmetal Alchemist [FMA] (que ce soit la version manga ou ses adaptations), il est important de faire un point sur l’histoire et ce qu’elle transmet avant d’aller plus loin.

FMA, c’est l’histoire de deux frères pratiquant l’alchimie, un processus de transmutation d’une chose demandant d’en sacrifier une autre, appelé « principe de l’équivalence ». Lors d’une tentative désespérée et totalement interdite de ressusciter leur mère grâce au procédé alchimique de transmutation humaine jusqu’alors jamais réussi, les frères Elric sacrifient leurs corps. L’un d’eux voit son âme transvasée dans une armure de chevalier, tandis que l’autre perd une partie de ses membres.


Grâce à la technologie et à l’ingéniosité de leur voisine Mamie Pinako et sa petite fille Winry, le bras et la jambe d’Edward sont remplacés par des automails, des greffes mécaniques. L’âme d’Alphonse, elle, est toujours emprisonnée dans son armure, et c’est ce qui pousse les deux frères à partir à la recherche de la pierre Philosophale : l’espoir de défaire ce qu’ils ont fait, celui de retrouver leurs corps originels.

Une page du livre "Fullmetal Alchemist : Derrière la porte de la vérité" de Mariela González publié par Third Editions.

Processus créatif, univers et décryptage

Ce n’est pas une surprise, “Fullmetal Alchemist – Derrière la porte de la vérité” comprend trois grands axes de lecture et d’étude comme indiqué sur sa couverture : la création, l’univers et le décryptage du manga de Fullmetal Alchemist et de ses adaptations.

Plusieurs thèmes d’analyses sont regroupés. Ils relèvent d’une étude des plus approfondies par l’autrice. Bien que cette œuvre vise plutôt un public connaisseur de FMA, tout est si bien expliqué et remis dans son contexte qu’une personne n’ayant aucune référence relative pourrait très bien en apprécier la lecture. Le savoir qui en découle élargit certains horizons et permet de voir tout ce qui compose FMA d’un regard nouveau.

Parmis les thèmes abordés, on y retrouve

  • Une analyse des racines de FMA, à savoir sa naissance dans le monde, sa place dans le shônen et ce qui le définit, la culture geek et les stéréotypes qui en découlent, les raisons culturelles de l’engouement des japonais pour les mangas…
  • Le processus créatif de l’ œuvre, comprenant notamment l’histoire et les débuts de l’autrice de FMA Himoru Arakawa (issue du milieu rural), son parcours, ses différents styles, ses autres œuvres et les défis liés à ses partis pris.
  • Le décryptage de l’univers de FMA, en passant par l’histoire qui y est narrée, la morale qui en ressort, les personnages réalistes mais non réels (héros parfois anti-héros qui présentent des défauts et erreurs mais aussi des qualités), les références belliqueuses et contextes historiques présents dans l’œuvre, la représentation de l’Europe industrialisée mais avec des inspirations asiatiques, la crédibilité de l’alchimie grâce aux règles qui la constituent (l’échange équivalent), la philosophie concernant la constitution de l’humain…
  • L’étude des univers transmédia, portée surtout sur les similarités et différences entre le manga et l’adaptation anime, les films et OAV, et la franchise FMA qui comprend des œuvres littéraires, jeux vidéo, et live action. On retrouve d’ailleurs une interview avec Yasuhiora Irie, qui est le réalisateur de Brotherhood (la seconde série anime suivant la trame complète du manga).

Lire aussi notre lecture de « Les Récits de la Vague Noire : L’œil d’Ocultazen« 

Pour conclure…

Fullmetal Alchemist : Derrière la porte de la vérité” lève le voile sur la complexité narrative présente dans l’œuvre d’Himoru Arakawa et en souligne tous les aspects sous-jacents qui ne sont pas toujours évidents. L’autrice nous révèle la maturité du récit initial qui explore des thématiques variées que l’on retrouve dans les caractéristiques du shônen, à savoir le voyage initiatique, la recherche de l’identité et le développement personnel.

Je l’ai trouvé très intéressant, clair et précis. Chaque point est bien expliqué et imagé et permet de voir plus en profondeur la complexité merveilleuse qui se trouve dans FMA.

Véritable encyclopédie du fan de Fullmetal Alchemist, je conseille à tous les curieux et philosophes dans l’âme de lire cet ouvrage.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez18
Enregistrer