Doom Eternal

Doom Eternal est un FPS, le tout mélangé dans du gore et un univers de science-fiction. Le jeu a été développé par ID SoftWare et édité par Bethesda SoftWorks. Il est sorti le 20 mars 2020 et est disponible sur PC, Playstation 4 et Xbox One. Par la suite, une version Switch est sortie le 8 décembre 2020.

À moins de vivre dans une grotte, vous avez très certainement déjà entendu parler de Doom. Jeu culte dans les années 90, la licence fait battre le cœur des gamers fans de FPS avec une bonne dose d’hémoglobine ! Les années ont passé et plusieurs jeux ont vu le jour. Mais aujourd’hui, je vais vous parler du dernier en date : Doom Eternal. Sachez que l’histoire se passe après les événements du tout premier Doom. Dès le début du jeu, vous êtes plongé dans le bain, et pour cause : des démons ont envahi la terre tandis que vous preniez des vacances en enfer… Votre but : sauvez la planète, et pour ce faire il faudra vaincre les prêtres de l’enfer. Une véritable partie de plaisir s’annonce !

La forteresse, un lieu où l’on s’y sent bien.

Doom Eternal

Le tout premier jeu Doom est sorti en 1993 sur PC. Il est l’un des premiers à utiliser des graphismes en 3D mais propose également un mode multijoueurs en ligne ! Autant dire que la série a très bien évolué en 27 ans (photo Doom 1).

Gameplay

Dans Doom Eternal, on retrouve les classiques d’un FPS, armes et grenades. Mais notre protagoniste est loin d’être un vaillant petit soldat qui ne fait que courir dans tous les sens. Notre Doom Slayer a des capacités surhumaines : double saut, dash, mais également une frappe sanglante ! Je vous arrête tout de suite, cette dernière est loin d’être une simple gifle. D’ailleurs, elle porte très bien son nom. La frappe frappe où ça fait mal et elle s’avère être particulièrement efficace.

La capacité dash vous permet de vous déplacer rapidement, utile pour atteindre les endroits cachés ou éloignés.

En dehors des capacités du héros, Eternal propose un choix plutôt correct au niveau des armes : fusil à plasma, canon lourd, shotgun… de quoi faire de sacré dégâts ! Chaque armes pourra être améliorée au fur et à mesure de l’histoire pour pouvoir achever un maximum de démons !

Doom Eternal

S’il y a bien quelque chose qui fait le charme de Doom, ce sont les glory kills… Mais qu’est-ce que c’est, une glory kill ? Hé bien disons tout simplement que celle-ci permet de finir un ennemi avec classe et un peu de sang... Bon d’accord, beaucoup de sang ! Je vous laisse découvrir ça un peu plus bas dans une courte vidéo de gameplay, mais sachez que celle-ci s’avère être très utile. Grâce à elle, il vous sera possible de récupérer de la vie lâchée par vos ennemies, mais surtout vous finirez votre ennemi avec un gros niveau de badassitude !

Doom Eternal

Difficulté

En soi, le jeu ne propose pas de réelle difficulté. L’objectif est indiqué sur chaque mission en vous dévoilant où vous devez vous rendre. Les murs cassables sont assez voyants et les objets où une interaction est nécessaire sont de couleur verte. Rien de bien compliqué… en mode facile ! Car oui, Eternal propose différentes difficultés :

  • Bleusaille (pour découvrir le jeu en douceur)
  • Fais-moi mal
  • Ultra Violence
  • Cauchemar (ça s’annonce mal)
  • Ultra cauchemar – Si vous mourrez, c’en est fini de vous…

Une carte sera également disponible pour pouvoir vous guider

Doom Eternal

Le jeu Doom sorti en 2016 est un reboot du tout premier Doom.

Mode vie supplémentaire : Un mode à l’ancienne. Vous débutez le jeu avec 3 vies, si vous les perdez toutes le jeu annonce un gameover. Sachez cependant qu’il vous sera possible d’en récupérer tout au long des missions ! Ici, vous pourrez aussi choisir la difficulté, entre bleusaille et cauchemar.

En fin de partie, vous aurez le droit à un récapitulatif de votre mission

Des secrets bien gardés

Bon. Dégommer des démons, c’est plutôt sympa. Mais un peu de douceur ne fait pas mal ! Dans Doom Eternal, il vous sera également possible de partir à la recherche de différents objets ! Cependant, veillez à bien ouvrir les yeux… Certains objets vous demanderont beaucoup d’attention et il faudra être vigilant aux alentours pour pouvoir les obtenir.

En 2005, un film voit le jour. Il est réalisé par Andrzej Bartkowiak et s’intitule simplement Doom. On y retrouve l’acteur Dwayne Johnson et Karl Urban dans la distribution ! Malgré un casting plutôt pas mal, le film fut un échec au point que le budget du film n’a pas été atteint.

Il vous sera donc possible de trouver tout au long de vos missions :

Doom Eternal
  • Des jouets à l’effigie des démons du jeu.
  • Des disquettes de code triche (comme les munitions illimitées).
  • Des albums de musique.
  • Codex – vous permet d’avoir un peu plus de détails sur l’histoire.

Certains secrets sont très bien gardés, il vous faudra ouvrir grands les yeux.

Vous trouverez également d’autres objets qui eux auront pour but d’améliorer vos compétences et vos armes, choses qui s’avèrent être très importantes si vous voulez survivre dans Doom !

  • Cristal de sentinelle – permet de vous octroyer un avantage sur vos munitions, votre santé et votre armure.
  • Batterie sentinelle – utilisable dans la forteresse pour pouvoir débloquer des objets.
  • Module d’arme (Modbots) – Augmente vos armes.
  • Les runes – Augmente et permet d’apprendre de nouvelles capacités.
  • Points d’armures praetor – vous permet d’apprendre et d’augmenter vos compétences .

La dernière chose et pas des moindre : les clés du slayer ! Elles vous permettront d’ouvrir les portes du slayer, mais qu’est-ce donc ?

La première étape sera de trouver la clé, et croyez-moi, celle-ci ne sera pas aussi simple à localiser ! Une fois fait, celle-ci vous permettra d’ouvrir une porte et pas n’importe laquelle. Celle-ci contient une arène remplie de démons ! Votre but ? Survivre ! Et cela ne s’avère pas être aussi simple. Il y a au total 6 clés.

Une fois les 6 clés obtenues, une petite surprise vous attend.

Multijoueurs

Tout le monde veut devenir un démon… Et oui, c’est possible grâce au mode Battlemode ! 

Dans celui-ci, 3 joueurs s’affrontent : l’un d’eux incarne le Doom Slayer et les deux autres auront la chance d’incarner des démons (5 disponibles).

  • L’arch-Vile
  • Le Mancubus
  • Le maraudeur
  • Le Doloris
  • Le revenant

De quoi bien vous amuser ! Bon, vous vous en doutez, ici le but ne sera pas de chasser des papillons mais bel et bien des démons ! Dans le cas contraire, les démons eux, devront tuer le slayer.

En plus de ça, il vous sera possible de personnaliser vos démons ainsi que votre slayer, rien de bien fou fou en soi, mais c’est toujours ça.

Pour conclure…

Mon tout premier Doom fût le reboot du jeu sorti en 2016. J’ai tout de suite accroché au style du jeu qui regroupait différentes catégories que j’apprécie : Métal, FPS, gore, science-fiction… C’est donc tout naturellement que je me suis procurée Doom Eternal ! Encore une fois, tout était réuni pour une bonne expérience sur le jeu. La musique nous plonge dans l’univers de Doom et nous permet de nous immerger encore plus dans le gameplay, qui s’avère être très nerveux ! Quelques énigmes par-ci par-là, des sauts de plateformes en bonne quantité et des graphismes… d’enfer ! Doom Eternal aura de quoi faire plaisir aux fans de FPS avec une pincée (ou plutôt poignée) de gore ! Pour ma part, je n’ai pas eu d’attache avec l’histoire de la campagne, ce que je voulais principalement c’était dégommer des démons pour me détendre après une longue journée.

Vous avez envie de vous plonger dans cet univers ? Sachez que Doom Eternal est disponible dans le Game Pass !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Bonne durée de vie pour la campagne

Du gore et de la violence toujours au rendez-vous

Le gameplay nerveux qui fait le succès de Doom !

Les points négatifs

Histoire complexe pour les nouveaux joueurs

Vous devriez Lire aussi
Sonic Frontiers

Dans le même genre

Laisser un commentaire