Deadpool – Il faut soigner le Soldat Wilson

Deadpool est surement mon héros favoris. Son côté décalé et totalement loufoque le rendent vraiment unique. Ça et le fait que ce soit le seul personnage de comics conscient d’être dans une bande dessinée et ayant le pouvoir d’interagir directement avec le lecteur. Voilà pourquoi aujourd’hui je vous invite à découvrir le livre « Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson ». Paru le 19 octobre 2022 aux éditions Panini Comics, cet ouvrage est signé Duane Swierczynski et Jason Pearson.

Synopsis

Deadpool faisait partie d’une troupe paramilitaire censée rester secrète, mais le carnage engendré par leur dernière mission l’oblige maintenant à témoigner devant le Sénat américain. L’occasion pour le Mercenaire Disert de raconter ses mésaventures et ses origines… Mais peut-on réellement se fier à son récit ?

Panini Comics

Découvrons ensemble le livre « Deadpool – Il faut soigner le Soldat Wilson »

La couverture du livre

Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson, couverture du livre

« Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson« , sur la couverture de ce comics, Deadpool adopte la même posture que sur l’ouvrage paru le 16 juin 2021. Les bras croisés dans le dos, le torse bombé, Wade Wilson adopte la posture d’un soldat prêt à répondre de ses actes devant ses supérieurs. Mais est-ce vraiment le cas ?

Qui sont les auteurs de ce comics ?

Duane Swiercynski naît le 22 février 1972 à Frankford, un quartier de Philadelphie, en Pennsylvanie. Après ses études, il exerce le métier de journaliste. Il devient rédacteur et éditeur pour Men’s Health, Details et même rédacteur en chef du Philadelphia City Paper. Puis il s’attelle à devenir écrivain. Swiercynski acquiert une notoriété comme auteur de littérature non romanesque avec Le guide de l’espionnage au bureau. En 2005, il se consacre à l’écriture de romans policiers. […] En 2008, il coécrit un roman interactif consacré au Chevalier Noir, Batman : Meurtre au manoir des Wayne, qui constitue le point de jonction avec sa carrière dans les Comics. Ensuite, il s’installe chez Marvel pour mettre en scène des personnages sombres et violents comme Moon Knight, le Punisher, Cable, Iron Fist, Bishop et Deadpool.

Panini Comics

Jason Pearson est un dessinateur américain né en 1989 dans l’état de Géorgie. Après un bref passage chez l’éditeur Innovation, il se fait remarquer en 1991 lors de son arrivée chez DC. Après une histoire courte dans la série Legion of Super-Heroes, il en devient le dessinateur régulier dès le numéro suivant. Il passe chez Marvel en 1993 pour deux Annuals […]. Par la suite, sa carrière se déroule chez tous les éditeurs de la scène comics : Top Cow (Witchblade), Dark Horse (Hellboy et Buffy the Vampire Slayer), DC Comics (plusieurs séries Batman), Wildstorm (Global Frequency), America’s Best Comics (Tom Strong) et bien entendu Marvel (X-force, Punisher, Deadpool ou encore Astonishing X-Men). Pour la Maison des Idées, il signe également de nombreuses couvertures, notamment pour Deadpool et New Mutants.

Panini Comics

Contenu du livre

Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson, sommaire et introduction

Le livre « Deadpool – Il faut soigner le Soldat Wilson » rassemble quatre ouvrages déjà parus en août, septembre et novembre 2010. Et c’est dans le sommaire que nous retrouvons plus en détails les titres en questions. Contrairement aux ouvrages que nous avons pu lire précédemment, celui-ci comporte des titres bien variés dans son sommaire avec entre autres « L’arme X« , « Quand les chiens auront des pools » ou encore « Cette fois, c’est personnel« .

Vous devriez lire aussi  Mages - Tome 2 : Eragan

En face du sommaire se trouve l’introduction et je dois dire que celle-ci est assez instructive. Le concept de « briser le quatrième mur » y est entre autres très bien expliqué.

En tournant la page, nous voilà face à la double-page dont nous avons l’habitude maintenant avec d’un côté les personnages présents dans le livre et de l’autre la biographie des auteurs.

Couvertures de Jason Pearson

Enfin, nous découvrons l’histoire, avec les couvertures originales signées Jason Pearson. Le scénario en lui-même n’est pas toujours simple à suivre. Tel perdu dans l’esprit de Deadpool, nous voilà à voyager ici et là dans des lieux et époques variés.

Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson, contenu du livre

À la fin du livre, ce ne sont pas les couvertures alternatives dont Panini Comics nous a habitué. Cet ouvrage, tel Deadpool, sort du lot avec pour le clore des planches de BD en noir et blanc.

planche en noir et blanc

Pour finir, vous retrouverez les conseils de titres pour vos prochaines lectures avec des ouvrages dans le même genre que celui que vous venez de découvrir ou encore la liste des comics déjà parus dans la même collection.

Mon avis sur le livre « Deadpool – Il faut soigner le Soldat Wilson »

Eh bien, quelle lecture ! Deadpool nous perd plus d’une fois avec ses bonds dans le temps et son esprit tordu, mais la fin est vraiment touchante. Notre petit Deadpool est en fait un grand philosophe. Bon ok, j’exagère peut-être un peu. Mais cette aventure était vraiment très sympa. Les dessins quant à eux peuvent vraiment varier d’un instant à l’autre, tantôt sérieux, tantôt décalés, comme l’esprit de Deadpool. Le dessinateur n’a mis aucunes limites à son imagination.

Pour conclure…

Si vous aussi vous aimez Deadpool, alors n’hésitez pas, cet ouvrage est fait pour vous ! Découvrez-en plus sur Wade Wilson, alias Deadpool, à travers ce livre unique en son genre.

Dans le même genre

Laisser un commentaire