Aztech Forgotten Gods

Aztech Forgotten Gods est un jeu d’action / aventure indépendant, développé par le studio mexicain Lienzo. Il est disponible au prix de 29,99€ sur STEAM ainsi que sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series. Notre test s’est effectué sur la Nintendo Switch.

SYNOPSIS

Aztech Forgotten Gods est un jeu d’action-aventure où l’on suit Achtli, une jeune femme qui affronte les colossaux Dieux Oubliés. Pour découvrir la vérité qui se cache derrière sa métropole mésoaméricaine futuriste, elle devra retourner le pouvoir des Dieux contre eux, en filant à travers la ville avec puissance et grâce. 

Nintendo.fr
Aztech Forgotten Gods image

Une esthétique très orientée PS2

Le jeu est comme son prédécesseur, Mulaka, très porté sur des formes cubiques et semblables aux jeux d’antan, que l’on retrouvait sur les premières PlayStation, voire même sur la GameCube. Cela plaît ou non, c’est une question de goût. Mais je ne m’attendais personnellement pas à de tels graphismes, puisque ce n’était pas aussi flagrant dans les bande-annonces. Cependant, si l’on met cela à part, je trouve que cet open-world est tout de même un tant soit peu travaillé.

Des bugs par-ci par-là

J’ai dû faire face à de nombreux bugs lors de mon gameplay. Et comme le montre la vidéo à la fin de l’article, celui du minuteur m’a beaucoup accompagné dans le jeu. Il est apparu lors d’un défi de combat que je n’avais pas réussi du premier coup, et il ne m’a ensuite jamais quitté, à défaut que je ne redémarre complètement le jeu. De même dans ces défis, j’ai eu des bugs de caméra ou de freeze, m’empêchant de jouer totalement. Cela peut être problématique, surtout pour ceux qui manquent de patience et qui n’ont pas forcément envie de redémarrer leur jeu toutes les vingt minutes…

Une caméra pas adéquate

Cela reste mon point de vue, mais j’aurais préféré que le jeu offre une caméra plus fluide et une possibilité de lock les ennemis. Puisque nous passons la grande majorité du temps dans les airs, et la caméra étant très sensible, il était difficile de garder le cap sur les ennemis et les boss selon moi. Et puis pour les défis de course… c’était tout bonnement impossible de gérer et la caméra, et la distance du Achtli avec l’autre personnage. La caméra était pour moi un des points négatifs du jeu.

Des dieux aztèques aux design sympathiques

Aztech Forgotten Gods se concentre comme son titre l’indique… sur les dieux aztèques. On y retrouve par exemple le seigneur du feu, Huehueteotl, ou bien encore le seigneur de la terre, Tlaltecuhtli. Visuellement, leur design ainsi que celui de leurs combats étaient exceptionnels. J’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir. Au niveau du gameplay cependant, j’ai trouvé les combats bien trop longs et ce même en mode facile !

Une histoire assez plate et beaucoup de répétitions

Le plot du jeu est assez vide. Au final, il faut sauver les proches de la protagoniste en combattant des dieux, mais il n’y a pas réellement de profondeur là-dedans. Pour un jeu qui dure 3 à 4 heures grand maximum de toute façon, il ne faut pas s’attendre à une histoire incroyable. Le gameplay est répétitif, comme les combats. Il suffit de battre un boss en faisant toujours les mêmes attaques et retrouver notre mère, puis rebelote… De ce côté, ce n’était pas exceptionnel. Notons qu’avec la sensibilité de la caméra, certaines attaques sont même très difficiles à contrer. En bref, autant le visuel est selon moi assez joli, autant le gameplay abaisse un peu le niveau.

Mon avis sur Aztech Forgotten Gods

Pour moi, Aztech Forgotten Gods ne vaut clairement pas son prix. Ce n’est pas le jeu indépendant qui m’a fait prendre le plus de plaisir en y jouant, et j’ai trouvé cela dommage puisque j’étais très impatiente d’y jouer et de le découvrir dès que j’ai vu la bande-annonce de Nintendo. Les graphismes et les visuels, bien que très rétro, sont tout de même assez intéressants et plaisants à observer, surtout durant les combats. Ce n’est donc pas un sans faute mais ce n’est pas non plus une merveille des jeux indépendants. Je reste tout de même intéressée par ce que le studio pourra nous offrir dans le futur.

Pour conclure…

Aztech Forgotten Gods est un jeu indépendant qui possède de nombreux défauts, mais qui saura plaire aux plus nostalgiques d’entre nous avec des graphismes dignes des consoles des années 2000. Le jeu ayant une courte durée de vie, il y a de quoi s’occuper durant une après-midi sans trop se prendre la tête ni user de beaucoup de réflexion, puisque le gameplay et les combats sont très répétitifs.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

– Différentes zones à découvrir

– Visuels assez jolis

Les points négatifs

– Pas d’OST très marquante

– Pas de doublage pour les dialogues

– Combats et gameplay répétitifs

– De nombreux bugs

– Caméra trop sensible

Vous devriez Lire aussi
Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle

Dans le même genre

Laisser un commentaire