Arles in Games

Arles in Games | Juin 2022 | Affiche

Samedi 12 juin 2022, Vautour013 et moi sommes allés faire un petit tour du côté de la ville d’Arles où se tenait un salon sur le jeu vidéo : Arles in Games. Organisée par la PxL Lan, cette association locale propose depuis de nombreuses années et régulièrement des événements de ce type à travers la région.

Personnellement, je les ai connus via mes études d’informatique, et cette rencontre restera à jamais gravée dans ma mémoire. Ce sont des personnes formidables et avec un cœur en or avec qui j’ai le plaisir d’être restée en contact depuis. La PxL, c’est comme une grande famille, et surtout des amoureux inconditionnels des jeux vidéos. Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons vite accroché 😀

Arles in Games : le concept

Généralement, la PxL propose surtout des animations autour du jeu vidéo. Que ce soit pour faire connaître le rétro gaming, un petit peu de vente de goodies, des tests de drones, ou encore l’organisation de compétitions d’e-sport. Même si depuis la crise sanitaire, cette partie du salon est un peu délaissée comme me confiait un des organisateurs.

Stands & Exposants

Les écoles de création

Stand Ecole MoPA

Depuis 20 ans, l’école MoPA allie création, passion et technologies. Reconnue internationalement, MoPA propose une formation d’excellence aux métiers de l’animation 3D. Les nombreux prix obtenus dans les différents festivals font la démonstration de l’exigence artistique, cinématographique et l’expertise technique de ses étudiants.

Son diplôme est un passeport d’entrée dans les plus grands studios. Directement opérationnel à la sortie de l’école, le bagage très complet de la formation vous ouvre à une carrière internationale évolutive vers des postes à responsabilité.

PxL Lan

Stand Ecole BRASSART 

BRASSART : l’école des métiers de la création

Du design graphique à l’audiovisuel, de l’animation 3D aux jeux vidéo, des arts graphiques en passant par l’illustration et la bande dessinée, les étudiants, après une année préparatoire, vont pouvoir faire un choix de vie. Faire de sa passion un métier est possible ! Des élèves présenteront leur création en matière de « game design » de jeu vidéo, une démonstration de sculpture 3D BRASSART.

PxL Lan

Derrière le monde fabuleux des jeux vidéos, il y a aussi bon nombre de professionnels. Que ce soit des game-designers, des développeurs… et quoi de mieux pour faire découvrir ces métiers que la présence d’écoles ? Nous avons pu notamment discuter avec des étudiantes de l’école Brassart qui est en partenariat avec MoPA. En deuxième année, elles ont réalisé avec leur équipe un jeu dont les contraintes étaient : team building et les années 20. Le résultat final est donc un jeu de type escape game où le premier joueur, muni d’un casque VR, doit chercher des indices dans un univers 3D. Tandis que son coéquipier, sans casque VR lui, doit déchiffrer le reste des indices avec ceux transmis par le premier joueur. Comptez environ 1h30 pour en venir à bout.

Personnellement, j’ai été très impressionnée par le rendu 3D. Les textures, les décors, l’ambiance que dégage le jeu, on s’y croit. Le fait aussi de faire une partie du jeu sans la VR est très sympa, et je pense que cela redonnera un coup de boost aux escapes games. En tout cas, on les félicite encore elles et leur équipe qui ont réalisé ça en 2 mois.

L’IUT D’AIX-MARSEILLE, SITE D’ARLES

Il y avait aussi bien sur l’IUT d’Aix-Marseille site d’Arles. Celui-là même où j’ai étudié jusqu’en 2015 avant de décrocher mon premier job de développeur web. Les diplômes ont bien changé d’ailleurs ! Désormais, on vous propose un BUT (Bachelor Universitaire et Technologique) sur 3 ans, et qui regroupe l’ancien DUT (Diplôme Universitaire et Technologique). Une volonté des IUT de France afin de proposer un diplôme plus en phase avec le marché d’aujourd’hui.

Vous retrouverez ici les formations dispensées, à savoir le BUT informatique ainsi que le BUT Métier du Multimédia et de l’Internet. Me concernant, en gros j’ai un DUT Informatique, et ensuite mon année de Licence Professionnelle correspond à la dernière année du BUT MMI que j’ai faite en alternance. Je ne sais pas si ce parcours-là est toujours disponible donc à voir !  Les étudiants de l’IUT n’étaient pas présents, mais nous avons pu néanmoins voir leurs travaux en lien avec le salon :

– Réalisation d’affiches sur le thème : Imaginez l’affiche du prochain salon du jeu vidéo sur Arles

– Réalisation d’un court-métrage sur le thème : Imaginez le clip d’une campagne d’information / prévention sur l’addiction aux jeux vidéos.

Le public était invité à regarder le travail fourni par les élèves et à désigner les meilleures réalisations de l’IUT. Ces deux réalisations font partie du concours “Jeune Créateurs” dont le Crédit Mutuel est le parrain.

Stand de réalité virtuelle & simulations

Je pense que c’est les stands, après celui de Brassart, sur lesquels on a passé le plus de temps. J’aime beaucoup le Kendo ou encore Star Wars. Et nous sommes tombé sur un jeu qui mélange un peu ces deux univers : Beat Saber. On avait quelques a priori sur le fait que les casques VR sont réputés pour donner la nausée. Mais il n’en est rien ! Le jeu s’y prêtait aussi vu que vous ne vous déplacez pas, c’est les objets qui viennent à vous. Une belle immersion dans la 3D et un moment Jedi qui nous a régalé ! Sur le salon, il y avait 2 stands qui proposaient cette animation mais avec deux casques différents. Le Valve Index pour l’un, et le Playstation VR pour le second. Nous avons opté pour celui tenu par le Youtubeur !VR Singe & Thorix.

Ensuite, je me suis essayée à Project Cars 2 avec tout le setup complet : siège baquet, volant avec palettes, et les deux pédales comme sur une automatique (frein et accélérateur). Eh bien, j’ai été très surprise. Le volant avait un retour de force, et j’avais l’impression de ne plus savoir conduire du tout. Même si c’était court, je me suis bien amusée !

Un des stands qui a eu beaucoup de succès, notamment du côté des plus petits, c’était le circuit FPV Mario Kart. Deux pilotes s’affrontent devant un écran comme pour un jeu vidéo, mais en fait leurs actions sont reproduites sur deux petites voitures radiocommandées. Les pilotes voient ce que la caméra positionnée sur la voiture filme. Le tout sur un circuit aux couleurs de Mario Kart. Une bonne tranche de rigolade au programme ! On n’a pas pu testé mais l’envie y était !

Les nouveautés : Escape Game et Combat de Nerfs

Le salon est consacré aux jeux vidéos en grande partie, mais aussi à l’univers Geek. Cette année, il y avait un escape game ainsi qu’une arène pour faire une bataille de Nerfs. Là aussi, c’est un des espaces qui a su conquérir le jeune public.

Le coin des artistes

Stand Fukira no Pixel

Le dessinateur Allan de Fukira no Pixel proposera ses dessins d’inspiration manga / jeu vidéo. Il réalisera également des portraits des visiteurs durant le salon.

PxL Lan

Stand Hips Lab

Hips Lab réalise des créations en impression 3D peinte à la main ! Il vous présentera ses dernières créations !

PxL Lan

Stand JM Design

Le dessinateur Jean-Marie de JM Design propose ses dessins sur l’univers du cinéma, manga et jeu vidéo. Il revisite les portraits des visiteurs avec une touche Simpsons ou autre.

PxL Lan

Stand LM.Art et Mes Pti Pots & Cadeaux

LM.Art et Mes Pti Pots & Cadeaux vous proposeront une collection de dessins, bijoux et goodies dans un univers coloré, pétillant et kawaii !

PxL Lan

Stand de Flavie Moulin

Flavie Moulin, vous proposera des illustrations issues de la pop culture.

PxL Lan

Rétrogaming & compétitions

Même si les compétitions ont été un petit peu délaissées, il y avait tout de même un petit tournoi sur des jeux récents comme Fortnite. Avec une petite récompense à la clé, qui fait toujours plaisir (une figurine, un jeu…). Mais pour les plus anciens d’entre nous, ce qu’on adore ce sont les vieilles consoles de jeux vidéos. Et la PxL possède une très belle collection, avec pas moins de 12 bornes d’arcades fabriquées par eux-mêmes. On retrouve des consoles allant des années 70 à 2000 avec :

– Nes, Super Nintendo, Nintendo 64, Gamecube

– Neo Geo, PC-Engine, Playstation 1, Atari 2600

– Megadrive, Master System, Saturn, Dreamcast

Je me suis laissée emporter par la nostalgie et j’ai rejoué à Super Mario Bros sur Nes. Conclusion : ne pas aller trop vite rire  !

Pour conclure…

On a passé une très belle journée sur ce salon. Le public est néanmoins relativement jeune, mais cela fait plaisir de voir que les jeux vidéos plaisent toujours autant. Je remercie encore une fois chaleureusement Myriam et Julien (les organisateurs) qui nous ont invités. Et je reviendrai avec grand plaisir sur le prochain salon ! Si vous êtes de passage dans le sud à cette occasion, je vous recommande d’aller y faire un tour.

Dans le même genre

Laisser un commentaire