Mortal Shell

Mortal Shell est un Souls-like disponible sur Xbox ONE, PlayStation 4 et PC. Le titre est édité par Playstack et développé par Cold Symmetry.

Un genre à part

Le genre des Souls-like est devenu très plébiscité par le public ces dernières années. Jeux de niche, ils sont devenus au fil du temps très populaires et chaque sortie de ce genre de titre attise la curiosité des joueurs. Nous noterons que ces derniers n’ont pas peur de souffrir, car les Souls-Like sont réputés pour leur difficulté et la demande d’une grande maîtrise dans les actions de votre personnage.

Un contenu qui laisse sur sa faim

Lorsque l’on joue à Mortal Shell, nous avons l’impression que le jeu est un « sous-Dark-Souls » car nous sommes habitués à des jeux denses ayant un scénario si poussé qu’il est complexe à comprendre. Mortal Shell est construit de la manière suivante : vous avez un hub central et 4 donjons qui l’entourent. Votre but sera de faire ces derniers pour récupérer des glandes afin de les donner à un PNJ. La durée de vie du titre est d’une dizaine d’heures sans trop se forcer. Attention, Mortal Shell n’est pas un mauvais jeu, loin de là, mais la comparaison avec les jeux de From Software est inévitable et, de ce fait, on a un goût d’inachevé. Il y a très peu de PNJs, le bestiaire est très maigre et les semi-boss sont souvent les mêmes, tant de points qui font que la pilule a du mal à passer.

Bien que son prix ne soit que de 30€, on ne peut donc pas demander autant de contenu qu’un triple A mais on notera tout de même que le constat est trop léger. Le scénario, quant à lui, est basique à souhait. Vous avez une « mission » en début de partie et cela sera votre fil directeur tout au long de l’aventure. Des sous-objectifs en lien avec la zone explorée auraient été une bonne chose afin de rallonger la durée de vie, mais aussi pour rendre le scénario plus consistant. Néanmoins, on peut noter que, comme le jeu est court, la rejouabilité du NG+ a une utilité. Mortal Shell comporte 4 enveloppes, que vous pouvez voir comme des classes car elles donnent des statistiques différentes ainsi que 4 armes qui sont affiliées aux donjons du jeu. Les armes pouvant être améliorées, vous pouvez donc faire entièrement une run en testant une arme en particulier.

Le fer de lance : les combats

La chose la plus importante dans les Souls-Like est le système de combat, car c’est ce dernier qui vous tient en vie. Mortal Shell possède un système de combat nerveux et assez précis. Vous avez la possibilité d’esquiver les coups en faisant un bond sur le côté, de vous transformer en pierre, de faire une attaque légère, une attaque lourde, une attaque spéciale avec votre arme (utilisant des points de détermination) ainsi qu’une attaque spéciale liée à votre enveloppe (utilisant des points de détermination aussi).

Une parade est également présente, mais je trouve le système de cette dernière assez complexe à utiliser, de ce fait j’utilise personnellement plutôt l’esquive ou la transformation en pierre. Cette dernière vous permet, comme son nom l’indique, de changer votre corps en pierre afin de devenir insensible à un seul coup avant de redevenir de chair et de sang. Ainsi, vous pouvez tempo et, lorsqu’une attaque survient, vous changez en pierre avant de riposter puis attendre que le timer de la transformation soit rechargé. Chose importante à prendre en compte, le placement des ennemis est fait en sorte qu’ils soient hors champ, donc dès que vous passez dans un couloir, vous pouvez être sûr que deux ennemis vous attendent aux coins lorsque vous arriverez au bout. Une autre chose est exclusive à Mortal Shell : lorsque votre barre de vie atteint zéro, vous êtes éjecté de votre enveloppe corporelle et vous vous retrouvez donc sous forme d’esprit éthéré. Il faudra alors tenter de récupérer votre corps sans se faire toucher sinon c’est la mort qui vous attend.

Une fois dedans, votre barre de vie se remplira à nouveau et vous pourrez alors continuer le combat, mais sachez que si votre barre de vie atteint de nouveau zéro, ça sera également la mort. Pour faire simple, vous avez deux vies à chaque fois que vous parlez à la dame se trouvant dans le hub ou dans les donjons. Tuer des ennemis vous octroiera deux monnaies : le goudron (similaire aux âmes de Dark Souls) et les lueurs (que vous pourrez également trouver un peu partout). Ces monnaies vous permettront d’acheter quelques compétences mais aussi des objets chez le marchand. Les capacités que vous pouvez acheter sont la seule évolution possible de votre personnage, vous ne pourrez pas améliorer ses statistiques comme c’est le cas dans la célèbre licence de From Software.

Le point technique de Mortal Shell

La première chose qui saute aux yeux est que Mortal Shell est vraiment beau, une attention particulière a été apportée à la texturisation des modèles. Le level-design, quant à lui, est assez labyrinthique, ce qui est une bonne chose pour créer des raccourcis afin de gagner du temps lors des séquences d’allers-retours bien connus des jeux du genre. Si le gameplay du jeu n’est pas ultra rapide, il n’y a en revanche aucun problème de fluidité, les actions s’enchaînent sans soucis.

La bande son fait honneur au genre en mettant en avant des thèmes très sombres vous plongeant dans l’ambiance dark du jeu. Les bruitages ne sont pas en reste et sont aussi très réussis.

Pour conclure…

Mortal Shell est un bon jeu si on regarde ce qu’il a à offrir mais, étant un Souls-Like, la comparaison avec Dark Souls est inévitable et de ce fait le constat est décevant. Le contenu qu’offre le jeu est assez limité, la durée de vie n’est que d’une dizaine d’heures, le bestiaire est pauvre, tout cela ainsi que pleins d’autres critères peuvent laisser les joueurs sur leur faim. Je vous conseillerais Mortal Shell si vous n’êtes pas habitué au genre des Souls-Like et si vous voulez un jeu du genre sans vous prendre la tête. Dans le cas contraire, je vous conseillerai plutôt de vous tourner vers les ténors du genre.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

L’atmosphère dark fantasy

Le rendu graphique

Une bonne rejouabilité

Un sound-design de qualité

De bonnes nouvelles idées (transformation en pierre, seconde chance…)

Les points négatifs

Durée de vie faible

Contenu trop faible

Très simple pour le genre

Un bestiaire limité

Une IA perfectible

Vous devriez Lire aussi
[Preview] These Doomed Isles

Dans le même genre

Laisser un commentaire