Jujutsu Kaisen

Jujutsu Kaisen est une série d’animation japonaise produite par le studio MAPPA et  actuellement en pleine diffusion depuis octobre 2020. Elle est disponible en France sur la plateforme Crunchyroll en sous-titré français mais aussi avec un doublage français.

Synopsis

Dans un monde où des êtres surnaturels, appelés fléaux, vivent en s’imprégnant des énergies négatives des humains, un jeune lycéen du nom de Yûji Itadori se retrouve confronté à plusieurs d’entre eux ; ces derniers ayant surgi à cause d’une relique d’un puissant fléau, libéré par des camarades du club d’occultisme dont il fait partie… Itadori ne compte pas laisser ses camarades en danger. Dans son esprit résonne les dernières paroles de son grand-père décédé… Il se doit d’utiliser sa force pour aider les autres. Cependant, les choses ne se passent pas comme il l’avait prévu et, alors qu’un exorciste se tient à ses côtés pour leur venir en aide, Itadori ingurgite la relique responsable de tous les fléaux présents sur les lieux. Il résiste bien heureusement à toute cette puissance néfaste que lui apporte la relique mais, en contrepartie, Itadori abrite désormais un maître des fléaux terriblement puissant en lui : Ryômen Sukuna.

Jujutsu Kaisen

Jujutsu Kaisen, le phénomène du moment

Le manga n’a débuté qu’en 2018 et il faisait déjà parler de lui avant même que la série d’animation n’ait commencé. Au contraire, cela réjouissait même les fans qu’une adaptation soit prévue, et maintenant qu’elle est diffusée depuis octobre, Jujutsu Kaisen atteint les sommets en termes d’influence et de spectateurs. Nombreux sont ceux à se mettre à lire le manga et à parler de la série sur les réseaux, à tel point qu’il n’est pas rare de l’apercevoir en tendance lors de la sortie des épisodes. Mais alors, pourquoi la série suscite-t-elle autant d’intérêt ? Bien que l’histoire soit particulièrement originale (même si certains points sont des points basiques déjà présents dans les shônen de base, comme le “pouvoir de l’amitié” et l’entraînement que va devoir subir le protagoniste pour s’améliorer), nous avons dès les premiers épisodes un aperçu de ce que pourrait être la fin de la série : Itadori se doit de retrouver toutes les reliques du maître du fléau qu’il abrite, Sukuna. Ces objets, qui sont en réalité les doigts que possédaient Sukuna, sont au nombre de 20 et sont dispersés un peu partout, cachés dans des endroits protégés ou sous l’emprise d’autres fléaux. Maintenant qu’Itadori en possède un en lui, il est dans l’obligation de trouver les autres et de les avaler également dans le but de posséder toutes les parties de Sukuna et de mourir avec lui. On envisage donc une fin plus ou moins triste ou dramatique, mais cela n’empêche pas que nous nous attachons au personnage malgré tout. Au contraire, son but premier étant d’aider la population en supprimant le maître des fléaux le plus puissant, Itadori se donne corps et âme à sa quête, ce qui fait de lui un protagoniste admiré et aimé de tous.

Une aventure en bonne compagnie

Afin d’éliminer les fléaux de ce monde, il faut d’ores et déjà les voir et ce n’est pas le cas de tous les humains. Seuls les exorcistes ou les humains possédant des pouvoirs sont aptes à les apercevoir. Pour rencontrer d’autres personnes comme lui et pour devenir plus fort dans le but de devenir un exorciste puissant et respecté, Itadori intègre l’école d’exorcisme de Tokyo, et ainsi débute son aventure aux côtés de ses camarades et de ses supérieurs, qui lui apportent toujours plus d’informations sur ce monde qu’il ne connaissait pas et sur ces fléaux qu’il ne pensait jamais côtoyer un jour. Les deux personnes qui sont le plus proches de lui sont Megumi Fushiguro et Nobara Kugisaki, puisqu’ils sont dans la même classe que lui et sont assignés aux mêmes missions la majorité du temps. Fushiguro est un jeune homme qui possède le pouvoir d’invoquer plusieurs animaux afin de l’aider à combattre les fléaux. Kugisaki, quant à elle, combat à l’aide d’un marteau et de clous, et possède le pouvoir de réaliser des poupées vaudou. Il s’agit là des pouvoirs qu’ils utilisent le plus souvent, mais dans Jujutsu Kaisen, un exorciste possède beaucoup de variations concernant ses propres pouvoirs, ce qui peut rapidement devenir très technique et difficile à comprendre. Le plus puissant d’entre eux est Satoru Gojô, le professeur d’Itadori, Fushiguro et Kugisaki. Bon nombre de fléaux le craignent et ont pour but de s’en débarrasser, ce qui met des bâtons dans les roues à la quête principale de notre héros. Mais il sait qu’il pourra toujours compter sur ses camarades et sur son professeur à la personnalité excentrique pour l’aider et le protéger en cas de besoin, et inversement. Entre Kugisaki qui a un tempérament de feu et Fushiguro qui est plus réservé, la vie d’Itadori change du tout au tout puisqu’il n’est désormais plus seul, et la bande se retrouve rapidement très liée.

Les catégories de fléaux et d’exorcistes

Plus un fléau est puissant, plus sa catégorie sera élevée. On parle ainsi de classe S pour un très dangereux, puis de la classe 1 à la classe 4, qui est la classe la moins élevée de toutes. Cela fonctionne de la même façon pour les exorcistes. Ainsi, seul un exorciste de classe S ou de classe 1 pourra combattre et exorciser un fléau de classe S. Il existe donc une sorte de hiérarchie qui fait que les fléaux doivent respecter les plus puissants, et les exorcistes doivent recommander d’autres exorcistes afin qu’ils puissent gagner des niveaux.

Ce qui est très intéressant, c’est que plus un fléau est puissant, plus il possède des capacités humaines. Il peut donc ainsi parler, se déplacer ou réfléchir comme un humain, alors que les fléaux de base ne sont capables que d’attaquer et ne possèdent pas la moindre once d’intelligence. Les combats dans Jujutsu Kaisen sont alors variés et toujours particuliers, on ne tombe jamais sur un même fléau et c’est ce qui permet d’entretenir l’intérêt pour la série.

Pour conclure…

Cette série d’animation est une très bonne adaptation du manga. Les personnages ainsi que l’histoire sont tous très intéressants et à peine a-t-on fini un épisode que l’on souhaite déjà visionner le prochain. Nul doute que Jujutsu Kaisen deviendra de plus en plus populaire avec le temps.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer