Articles a la une

Derniers commentaires
test
The Surge 2 est un Action-RPG disponible sur Playstation 4, Xbox One et PC. Le titre est développé par Deck13 Interactive et édité par Focus Home Interactive

The Surge 2

The Surge 2 est un Action-RPG disponible sur Playstation 4, Xbox One et PC. Le titre est développé par Deck13 Interactive et édité par Focus Home Interactive.

Le cauchemar recommence

The Surge 2 vous place dans les bottes d’une personne ayant survécu à un crash aérien au-dessus de la ville de Jericho. Après avoir choisi votre apparence, vous vous éveillez dans une sorte de prison dévastée et votre but sera de partir à la recherche d’Athena, une jeune fille avec qui vous avez un lien psychique. Vous êtes donc parti pour une longue et sanglante aventure, car beaucoup d’ennemis violents vous attendent sur votre chemin. Le scénario de The Surge 2 est plus explicite que celui de son prédécesseur, certes cela reste assez nébuleux et vous devrez trouver des fichiers audio pour mieux comprendre le contexte dans lequel vous êtes, mais la base de la trame est posée afin que le joueur comprenne les enjeux. Mais soyons francs, The Surge 2 est avant tout un jeu à gameplay qui demande un certain apprentissage avant d’être maîtrisé.

Pour rappel, The Surge fait partie de la famille des Souls-like à savoir les jeux qui vous demandent d’apprendre des patterns afin de vaincre des ennemis ou des boss. Il est donc inutile de vous jeter sur un ennemi sans quoi la mort vous attendra. Vous observerez patiemment en tournant autour de votre adversaire afin de trouver une ouverture qui vous servira à lui infliger un coup puis vous recommencerez. Ce genre de jeu met vos nerfs à rude épreuve, car il faut être patient, mais aussi, car souvent cela peut devenir frustrant, mais ce type de jeux a également des avantages. Vous apprendrez à analyser un combat avant de vous y engager. Où est la zone la plus faible ? Combien d’ennemis sont dans la zone ? …. Vous entraînerez aussi votre sens de l’orientation, car vous trouverez de nombreux raccourcis au sein de votre aventure. Souvent dépeints comme des jeux pour les joueurs aimant se faire du mal, les Souls-like ont des avantages qui vous aideront dans d’autres genres également. La gourmandise est donc un très vilain défaut qui sera rapidement puni, il faut équilibrer votre gameplay entre attaque et défense. De plus, il n’est pas négligeable de s’arrêter un moment pour récolter énormément de pièces dans l’optique de monter de niveau. Il est à noter que chaque montée en niveau de votre noyau vous permettra de gagner 2 points de statistiques à placer dans la vie, l’endurance ou l’énergie. Si vous mourez, vos pièces détachées seront lâchées au sol et vous réapparaîtrez à la porte ou station médicale la plus proche que vous aviez visité. Vous aurez alors 2 min 30 pour récupérer votre butin sinon il sera perdu. Notez que si vous mourez une seconde fois, vos pièces détachées seront également perdues.

Un gameplay nerveux

Dans le principe, la licence The Surge ressemble beaucoup aux autres titres de la famille des Souls, il possède néanmoins ses propres caractéristiques qui le démarque des autres. Cela commence par l’univers dans lequel vous évoluez. Bloodborne, Dark Souls ou encore Lords of The Fallen se déroulent dans un univers gothique, The Surge lui se déroule dans un univers urbain, mais surtout mécanique et cybernétique. Le gameplay est également différent. Dans The Surge, vous avez le choix de la partie du corps à attaquer. Cela a une double utilité. Vous pouvez attaquer les parties protégées (en jaune) afin de les trancher et donc récupérer un plan d’armure, ou bien attaquer une partie non protégée (en bleu) pour faire un maximum de dégâts. Il en va de même pour le bras droit, étant celui qui porte l’arme, une fois tranché, vous pourrez récupérer l’arme que l’ennemi portait. Ce système de combat est jouissif, car cela est très brutal, on tranche les membres de nos ennemis avec une telle brutalité. Outre le côté jouissif, attaquer les parties du corps permet également de récupérer des matériaux qui serviront à améliorer vos parties d’armures. Par exemple, si vous voulez améliorer votre casque, il faudra trancher la tête de plusieurs ennemis afin de récupérer des composants nécessaires. Il est à noter que multiplier les meurtres vous octroie un multiplicateur de pièces détachées qui retombe à zéro dès que retournez à la station médicale.

Ce système de combat est très intéressant, car il permet de mettre en place le concept de risque/récompense. Survivre longtemps vous donnera plus de pièces que si vous faites des allers-retours à la station médicale. De plus, le fait de pouvoir couper les membres vous permet également de collectionner les plans d’armures, car oui, The Surge 2 vous permet, tout comme dans l’opus précédent, de collectionner les armures. Il est bon de savoir que les armures possèdent un bonus si 3 pièces sur 6 sont équipées et un autre si c’est le set complet. D’ailleurs, les bonus sont indiqués lorsque vous êtes dans l’atelier de création d’armures, ce qui vous permet de savoir quelle armure prendre afin de vous préparer à une situation. En effet, les bonus octroyés par les armures sont loin d’être anecdotiques et seront d’une grande aide au fil de votre aventure. Les armes, quant à elles, sont réparties en plusieurs catégories pour correspondre au gameplay de chacun. Elles vont du marteau, très lent mais très puissant, aux lames jumelles, très rapides mais faisant des dégâts beaucoup plus légers. Personnellement, j’ai opté pour un katana récupéré en tranchant le bras d’un boss, cela me permet d’avoir une arme moyennement rapide et moyennement puissante. Outre l’armure et l’arme, vous pouvez également équiper des implants. Ces derniers sont en adéquation avec votre niveau de noyau et vous permettent d’avoir des bonus comme voir la barre de vie des ennemis, avoir des indications pour la parade directionnelle, empêcher la décharge de votre batterie, augmenter temporairement vos dégâts, augmenter temporairement votre défense à un élément et bien d’autres choses. Tout a été pensé pour que chaque joueur puisse trouver sa façon de jouer et puisse avoir l’équipement qui lui correspond. Pour ma part, je maximise la survie en mettant en place des implants aidant à la charge et le maintient de mes batteries afin d’avoir toujours des injections de vies à portée de mains.

Des nouveautés bien pensées

La parade directionnelle est une nouveauté apportée à The Surge 2. Dans l’opus précédent, il était possible de parer moyennant de l’endurance ou d’esquiver le coup en faisant un saut sur le coté (ce doux souvenir du combat contre Cerberus…). Dans The Surge 2, il est possible de parer dans une direction pour contre-attaquer. L’ennemi peut attaquer dans les 4 directions. Il faudra alors se mettre en garde pour parer au moment où le coup vous touche. Cela demande beaucoup de timing, mais la récompense est là. En cas de réussite, l’ennemi sera déstabilisé et vous pourrez lui porter un coup dévastateur. Bien sûr, cela a un coût, vos parades videront votre barre d’endurance, il faudra donc jouer prudemment. Ce système de parade est extrêmement difficile à prendre en main, car vous n’avez aucune indication de la direction que va prendre le coup. Heureusement, un implant est là pour vous aider en vous montrant de quel coté le coup va frapper, vous pourrez donc vous préparer à parer sans vous tromper, néanmoins il faudra apprendre le timing des coups. Les parades sont classées selon 3 états et donc 3 couleurs. Rouge, vous n’avez rien paré et vous avez pris la totalité des dégâts, jaune, vous avez paré, les dégâts sont amoindris et vert, vous avez réussi votre parade directionnelle, la contre-attaque est possible.

Le drone a, quant à lui, subi une refonte complète. Occupant dorénavant une place centrale dans votre capacité offensive, il est devenu un fidèle allié. Il sera utile au sein de votre aventure pour ouvrir des portes, taguer des indications pour les autres joueurs et bien d’autres choses, vous pourrez également lui équiper des modules offensifs afin qu’il devienne une véritable machine à tuer. Il pourra, en échange de munitions, avoir une mitrailleuse, un fusil à pompe, un fusil 1 coup, lancer des cocktails Molotov, lancer un missile, énormément de choix s’offrent à vous. Couplé à certaines armes ou bien en tant qu’assistant dans vos combos, le drone est un élément central de The Surge 2. Les modules de drones peuvent être récupérés sur certains ennemis, les autres peuvent être achetés chez des marchands.

Apprendre pour Vaincre

Ce qui fait la magie des titres de ce genre, ce sont les boss. The Surge 2 ne déroge pas à la règle et offre aux joueurs une pléthore de boss, 6 de zones et autant d’intermédiaires. Certains vous donneront du fil à retordre, mais grâce à la parade directionnelle, j’avoue que cela est devenu beaucoup plus simple. Il faudra 1 ou 2 essais afin de comprendre les coups du boss et, une fois assimilée, l’utilisation de la parade directionnelle vous permettra de vaincre assez vite votre adversaire. The Surge 2 est de ce fait beaucoup plus accessible que son prédécesseur, car il offre aux joueurs une meilleure défense et une survie plus longue lors des combats de boss. La zone de jeu est au premier abord déroutante lorsque l’on commence The Surge 2. Habituée au premier épisode et donc à un espace restreint, je me suis retrouvée dans la ville de Jericho, un espace assez grand avec plein de quartiers à parcourir. Il est à noter que l’exploration est plus intéressante qu’avant, car les zones changent, nous passons d’une ville en ruine à une zone plus industrielle, puis une forêt pour atterrir dans un centre de commandement de la Police… Les environnements varient certes peu, mais cela est à soulever tout de même. Le level-design est quant à lui toujours aussi bien pensé, nous évoluons dans une zone pendant un bon moment, puis tout d’un coup, nous ouvrons une porte qui nous ouvre un accès vers la station médicale. The Surge 2, tout comme son prédécesseur, possède beaucoup de raccourcis afin de revenir sur nos pas en cas de nécessité. Le jeu possède également un petit côté Metroidvania. Vous évoluez dans une zone mais tout ne vous est pas accessible car il vous manque un outil. Une fois l’outil en question entre vos mains, vous revenez dans une zone déjà visitée pour l’utiliser afin d’accéder à une nouvelle zone. La progression au sein du titre se fait naturellement sans trop de soucis bien que l’on se sente un peu perdu au début de l’aventure. Les zones deviennent familières petit à petit, ce qui nous permet de nous orienter dans le vaste monde de The Surge 2.

Quelques petits points noirs

J’ai effectué le test du jeu sur Xbox One X et je n’ai rencontré aucun souci technique ou baisse de framerate, le jeu reste fluide malgré que je virevolte dans tous les sens. Néanmoins, bien que The Surge 2 possède des graphismes plus beaux que son prédécesseur, je trouve qu’ils ne sont pas très nets, une petite sensation de flou qui ne rend pas hommage aux différents décors. Un autre point noir est à déplorer, mais cela est souvent le cas dans ce genre de jeu : la caméra a souvent du mal lors des collisions avec un mur ou dans un endroit assez étriqué, il faut donc penser à ne pas se coller à un mur pendant un combat de boss ou lorsqu’il y a plusieurs ennemis autour de nous. Je tiens également à souligner que The Surge 2 ne possède pas de doublage en français, contrairement à son prédécesseur, ce que je trouve assez dommage car il était de bonne qualité.

En conclusion, The Surge 2 est une bonne continuité à ce que nous avait proposé son prédécesseur. Toujours aussi nerveux et brutal, Deck 13 nous offre plus de boss pour encore plus de plaisir ou de sueur. Quelques nouveautés viennent apporter de la fraîcheur comme une place principale à l’utilisation du drone ou la parade directionnelle, un vrai atout pour votre défense. Malheureusement, quelques points noirs viennent entacher le tableau en la qualité d’une caméra qui a du mal avec les murs ou des graphismes un peu flous. The Surge 2 n’est certes pas une révolution dans le genre des Souls-like mais il reste un excellent jeu que je vous conseille de faire avec son prédécesseur !

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Des affrontements nerveux et brutaux
  • La parade directionnelle
  • L'utilité du drone
  • Des environnements plus variés
  • Plus de boss
  • Le système de visée pour les parties du corps
Les points negatifs
  • Pas de doublage en français
  • Graphismes flous
  • Caméra qui a parfois du mal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *