The Suicide Of Rachel Foster

The Suicide Of Rachel Foster

The Suicide of Rachel Foster est un jeu vidéo d’enquête et d’exploration développé par One-O-One Games et édité par Daedalic Entertainment. Sorti le 19 février 2020, il est disponible sur PC (Windows uniquement), PlayStation et Xbox One.

Synopsis

Objectifs & histoire

Avec un titre pareil, The Suicide of Rachel Foster ne peut vous plonger que dans une histoire bien glauque

Mais commençons pas le commencement… Celle-ci raconte l’histoire de la jeune Nicole, qui, suite au décès de sa mère, se voit hériter de son business : un hôtel.

Vous commencez donc le jeu avec cette triste nouvelle : votre maman est décédée et vous a écrit une très longue lettre pour vous préparer à votre avenir. 

Dans celle-ci, elle explique que c’est la maladie qui l’a emportée, mais que le suicide de la jeune Rachel l’a également beaucoup affectée à l’époque. En effet, c’est avec cette jeune femme que votre père a eu une aventure, ce qui a eu pour conséquence la “destruction” de votre famille mais également le suicide de cette jeune femme. Cependant, vous étiez beaucoup trop jeune pour comprendre tout ça.

Vous partez ensuite à ce fameux hôtel afin de faire un état des lieux et aussi administratif. Cependant, vous êtes bloquée par la neige et n’avez d’autre choix que d’y rester plusieurs jours. Ce qui vous donnera l’occasion de fouiller ce vieux bâtiment rempli de souvenirs mais aussi de terribles secrets…

Mon avis

The Suicide Of Rachel Foster

Sur l’histoire

Comme si le titre n’était pas assez flippant, il faut en plus que vous soyez une jeune femme toute seule enfermée dans un vieil hôtel à l’abandon le soir d’une terrible tempête de neige… 

Niveau cadre, je pense qu’on a atteint le sommet mais également appliqué l’un des innombrables clichés des films d’horreur… 

Cependant, l’histoire ne se limite pas qu’à cela et est même assez sombre. En effet, vous apprendrez un peu plus tard dans le jeu, que la jeune Rachel n’était âgée que de 16 ans lors de son suicide. Et la question que tout le monde se pose : mais pourquoi s’est-elle donnée la mort ? À vous de le découvrir !

Mais il y a encore plus troublant. Avec cette information, vous en déduirez plusieurs choses, et bien d’autres questions vous hanteront :

  1. Le père de Nicole était probablement un pédophile 
  2. Aurait il également abusé de sa propre fille ?
  3. Comment sa femme l’a découvert ?
  4. Que s’est il passé ensuite pour la famille et pour Nicole ?

Mais sortons de l’aspect sordide, je vous laisse ça quand vous jouerez au jeu !

Sur le gameplay

Passons au gameplay, car là aussi il y a des choses à dire ! Tout d’abord, et au vu du type de jeu, je m’attendais à pouvoir TOUT explorer, TOUT fouiller ! Mon âme de joueuse d’escape game a refait surface ! J’étais prête à cliquer partout partout et fouillez de fond en comble chaque pièce proposée.

Mais ma déception a été grande… En effet, vous avez la possibilité d’interagir avec les différents objets du jeu pour avancer dans l’histoire. Cependant seuls quelques-uns vous seront utiles, et pour le reste, vous ne pourrez que les “observer”. Aucune utilité à cette fonctionnalité…

Vous êtes un peu “conditionné” sur le déroulement de l’histoire. Il y a un ordre pour chaque chose…

Ensuite, j’ai trouvé les déplacements de marche  (mode normal) extrêmement lents… Ohé, c’est pas un zombie la Nicole ! Ok, elle vient de perdre sa maman, mais elle sait marcher normalement. Je ne dis pas de la faire courir (la fonctionnalité existe déjà), mais en mode marche normale, qu’elle ait un peu plus de peps quoi !?

Autre chose, mais bon après ça se discute… Impossible de faire passer les dialogues et/ou de les rejouer… Bon concrètement, c’est juste pour poser le cadre de l’histoire et/ou vous donner quelques informations, mais ça aurait pu être sympa de proposer cette petite interaction de replay / pause / avance rapide.

Le jeu est également relativement court : il ne vous faudra en moyenne, pour le finir, que trois petites heures. Car malgré le fait que Nicole marche “très lentement”, il existe quand même la possibilité de la faire “courir” comme je l’évoquais plus haut. Non, ici, ce qui prend du temps, ce sont les dialogues qui ne peuvent pas être zappés. Dommage…

The Suicide Of Rachel Foster

Sur le design et les autres éléments du jeu

Bref.. Il y a quand même un super point positif : le design ! Le jeu est relativement bien fait et réaliste. On ressent cette atmosphère pesante, le froid et les lourds secrets que renferme l’hôtel à notre arrivée dans celui-ci. Et comme l’histoire se passe dans les années 90, de nombreux clins d’œil à cette époque sont présents : un polaroid, un téléphone cellulaire, …

Beaucoup d’objets qu’un jeune d’aujourd’hui ne connaîtrait peut-être pas (et c’est là que je me rend compte que j’ai pris un sacré coup de vieux *pleure*)…

La bande son est tout aussi bien travaillée, et le jeu existe dans de nombreuses langues (du moins les sous-titres).

Pour conclure…

Pour conclure, l’histoire est assez sombre, votre terrain de jeu classique et le gameplay aurait pu être mieux. Cependant je pense que ces trois heures peuvent être tout de même intéressantes et si vous êtes curieux/curieuse, je vous invite à découvrir les terribles secrets que renferme l’hôtel de Nicole.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Design réaliste / Bande son

Clin d’œil années 90’s

Histoire lugubre, cadre respecté

Intrigue intéressante

Les points négatifs

Objets / Histoire avec un ordre à respecter

Fonctionnalité « Observer » inutile

Dialogues longs (et impossible de passer)

Mode marche très lent

Laisser un commentaire