Stray Blade

Écran titre de "Stray Blade".

Dans “Stray Blade”, incarnez un.e aventurier.ère solitaire explorant d’anciennes ruines investies de divers monstres, ennemis et mystérieux trésors… Développé par les studios Point Blank Games et édité par 505 Games, Stray Blade est un jeu indépendant d’action-aventure semblable à du Dark Souls sorti le 20 avril 2023.

Ce test a été réalisé sur une version PC.

Mes Premières Impressions

Paysage de "Stray Blade"

Un personnage principal, pour ainsi dire… fabuleux ! Farren est à première vue un.e héro.s.ïne qui a cette touche de… spectacle, que j’aime tant chez les aventuriers. Stray Blade nous laisse la possibilité de choisir son genre et sa voix au début de l’aventure ! C’est pourquoi j’utilise l’écriture inclusive dans cet article. Les deux voix reflètent bien la personnalité du personnage, iel a d’ailleurs un style flamboyant au début ! Je regrette d’avoir dû abandonner son magnifique chapeau si tôt dans le jeu…

L’écran titre m’a tout de suite fait bonne impression, même en étant “simple”, le dessin nous donne droit à une superbe scène, j’adore le coup de crayon des cinématiques qui vont avec le jeu ! Les graphismes sont eux aussi agréables, j’aime beaucoup. Nous pourrons en parler un peu plus tard dans l’article…

Gameplay

C’est dur, très dur. Je ne suis pas un adepte des jeux du genre de Dark Souls où tu meurs toutes les deux secondes jusqu’à ce que tu ai assez de skill pour que ça passe. Je n’ai d’ailleurs jamais joué à Dark Souls, je l’avoue… Mais, la difficulté de Stray Blade est sûrement due à mon inexpérience, effectivement. Et puis nous avons droit à un panel varié dans lequel choisir notre difficulté parfaite ! Peut-être que j’aurai dû prendre le chemin de la petite fleur au lieu de me sentir grand…

Stray Blade possède aussi un petit côté RPG qui nous permet de personnaliser notre personnage, autant dans ses caractéristiques physiques que ses armes et ses capacités. Nous avons accès à un arbre d’évolution qui nous permet de dépenser des points dans les compétences qui nous intéressent le plus.

"Customisation" du personnage
Arbre de "compétences" de Stray blade

Au fil du jeu, nous pouvons aussi acquérir différentes recettes qui nous permettront de construire de nouvelles armes ou armures pour Farren. À condition d’avoir une forge, bien sûr…

Lors des combats, nous pouvons effectuer des attaques légères, lourdes, spéciales, mais aussi des exécutions lorsque notre adversaire est en difficulté ou encore des esquives et des parades. Les attaques ennemies que l’on peut parer sont indiquées par une couleur bleue, et les attaques à esquiver sont en rouge. MAIS : il ne faut pas appuyer quand l’indicateur s’allume. C’est au mouvement qu’il faut faire attention.

"Attaque" à parer du jeu
"Attaque" à esquiver du jeu
Coup de grâce de "Stray Blade"

C’est l’une des choses que je trouve le plus difficile et insensé : quitte à faire un indicateur, pourquoi ne pas le mettre au moment où il faut appuyer ? Certes, cela rendrait probablement le jeu plus facile, mais puisqu’il faut attendre la fin du mouvement de notre personnage pour faire autre chose, les ennemis ont le temps de nous finir sans soucis. En soi, je vous l’accorde, c’est le jeu… Je trouve ça satisfaisant de caler une parade ou une esquive au bon moment, j’ai simplement des difficultés à repérer les mouvements de certains ennemis. Ou encore le moment exact auquel il faut se décaler pour ne pas se prendre le coup…

Le système de visée automatique peut aussi se révéler un mauvais point de temps en temps, il a un peu de mal à se concentrer lorsque j’ai plusieurs adversaires, mais il peut être désactivé.

Système de visée automatique qui ne sait pas où viser.

La Direction Artistique

Paysage de "Stray Blade"
Paysage de "Stray Blade"
Point de "sauvegarde" du jeu

J’adore les cinématiques de Stray Blade, l’animation des dessins me fait un peu penser à ce qu’on pourrait retrouver dans Hadès. Je trouve aussi que les voix choisies pour les personnages sont superbes ! La voix masculine de Farren est peut-être ma préférée d’entre toutes.

On peut aussi passer sur les décors magnifiques que nous croisons et explorons durant notre aventure, et sur certains indices visuels qui nous permettent d’en apprendre plus sur le fonctionnement de certains ennemis. Les environnements où les différents types de monstres évoluent sont aussi bien indiqués, des nids pour les ennemis qui ressemblent à des araignées, des interactions avec le décor pour les bêtes à dent de sabre…

Nid d'araignées de "Stray Blade"
Indice visuel du "décor"

Les décors sont riches, je n’ai pas eu une impression de vide jusque-là ! En plus, le paysage évolue parfois au fur et à mesure de nos morts…

"Décor" changeant du jeu
"Décor" changeant du jeu

L’Histoire

Stray Blade s’ouvre sur notre personnage s’émergeant difficilement d’un sommeil… Suite à l’une de ses nombreuses aventures à la recherche de trésors, Farren se réveille dans une cave auprès d’un mystérieux arbre bleu. Iel a désormais une pierre grosse comme son poing dans le buste et, bien sûr, impossible de l’enlever… Farren s’aventure alors plus loin, dans l’objectif de partir, croisant sur son passage les traces d’une créature qui semble vouloir être suivie…

Alors iel le suit ! N’ayant aucune idée de ce qui a pu se passer, Farren a bien l’intention de découvrir comment iel en est arrivé.e là et ce qui l’attend à la sortie. Bientôt, des ennemis, une mort, deux morts, ou plus selon le joueur ! Mais Farren revient toujours, de jour ou de nuit, pour continuer sa route. Alors qu’iel avait découvert seul l’emplacement de ces ruines, voilà qu’on y retrouve des gardes de différentes allégeances ! Et bien sûr, aucun allié, ou presque… Bientôt, Farren rencontre Boji, apprenti du grand Sage d’Acréa !

"Boji" nous ressuscite

Cet étrange petit monstre se révèle être celui qui nous a ressuscité, une fois, deux fois, ou plus selon le joueur… Il nous avertit qu’il ne faudrait effectivement pas enlever cette roche de notre corps, sous peine d’un irréversible… décès. Qu’iel le veuille ou non, Farren est lié à ces ruines par cette pierre. En bon prince, Boji nous informe qu’il existe néanmoins une solution… Réussir les nombreux tests qui nous attendent, pour arriver jusqu’à l’entité capable de nous défaire de notre malheureux sort !

Farren n’était pas prêt.e à cette nouvelle. Mais n’ayant aucune idée de comment sortir autrement, iel suit les indications de notre fameux guide.

Les Personnages

Farren est un.e aventuri.er.ère qui a un sens de l’humour et une personnalité très expressive ! J’aime beaucoup, on aime le.la voir réussir et on veut surtout qu’iel s’en sorte en vie ! Iel est peut-être un peu crédule à suivre un inconnu qui le.la guide peut-être vers un piège, mais son cynisme est très amusant à regarder. Farren voyage seul(e) pour éviter de se faire des ennemis, à ce qu’iel dit… Je suis pressé de voir d’où vient sa méfiance dans la suite de ma partie !

"Farren" le personnage principal du jeu.

Je n’en sais pas énormément sur Boji pour le moment, il semble être une créature ressemblant plus ou moins à un loup selon Farren. Boji nous dit donc être l’apprenti du plus grand sage de la contrée d’Acréa ! D’où vient son intérêt dans le fait de nous ressusciter à chaque mort ? Aucune idée pour le moment. Mais il a lui aussi un certain charisme qui le rend attachant malgré mes doutes sur sa provenance.

"Boji" notre guide
"Boji" de Stray Blade

Les personnages sont très attachants dans leur personnalité ! C’est un super bon point.

Points Négatifs

On enlève très tôt le chapeau fabuleux de Farren, je trouve ça inadmissible. Quand je n’aurai plus besoin du casque pour me protéger, je le remettrai… Enfin, pour des points plus sérieux :

Au-delà de quelques erreurs dans les animations où je me retrouve à taper avec le pommeau de mon épée au lieu de taper avec le fer, ça semble aller de ce côté-là.

Écran de chargement "Stray Blade"

Il m’est d’avis que les temps de chargement sont plutôt longs, au moins je ne peux pas me plaindre de ne pas pouvoir lire les astuces qui y sont écrites. Mais quand tu ne fais que mourir (je n’y peux rien si mon skill n’est pas à la hauteur…), ça devient VRAIMENT long. Et je n’étais qu’en difficulté normale ! Parlons-en de cette difficulté, devoir attendre la fin du mouvement commencé pour pouvoir faire autre chose rend les manœuvres encore plus compliquées, il ne faut pas se tromper ! Sinon, c’est tout de suite punitif. Les améliorations du personnage arrivent vite, c’est déjà ça, mais il n’empêche que je trouve compliqué de voir quand est-ce qu’il faut appuyer ou non pour parer ou esquiver. Et quand tu réapparais tout au début d’une zone que tu avais presque finie parce que tu n’as pas pu esquiver un coup fatal… Ce n’est pas la joie.

Levelup de "Stray Blade"

Il m’est aussi apparu une petite difficulté à changer les touches au niveau du clavier, et ce sans explications (c’est pour cette raison que j’ai fini par tester à la manette). Par exemple, la touche Q, qui me sert en général à aller à gauche, était sur l’action “manger une baie”. J’ai changé mes touches directionnelles, appliqué le Q pour le mettre sur la direction “gauche” mais impossible de changer la touche de “manger une baie” ! Donc ma touche Q continuait de me faire manger des baies… Pas de problèmes à signaler à ce niveau pour ce qui est de la manette, donc je ne saurai expliquer les raisons de ce bug… 

Changement de touche du "jeu"
Pour conclure…

Stray Blade est un jeu qui promet une aventure amusante aux côtés de nos deux aventuriers chevronnés ! Les graphismes sont cools, les personnages sont attachants, et malgré la difficulté qui est sûrement liée à ses similitudes avec Dark Souls, j’ai quand même envie de continuer d’y jouer pour découvrir la suite de l’histoire. Le contexte médiéval-fantaisie et ses mystères sont très accueillants et entraînants ! Le rythme du jeu est un peu coupé par les temps de chargement à chaque mort, ça peut risquer d’être lassant. Mais ça peut plaire aux try harders… Maintenant que je commence un peu à m’améliorer, je ne compte pas lâcher le jeu !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Bons graphismes

Personnages principaux attachants

Story-line intéressante

Évolution des paysages

Une team qui travaille à régler les bugs

Les points négatifs

Quelques problèmes dans les animations

Indicateurs d’attaque handicapants qui accroît la difficulté

Vous devriez Lire aussi
Resident Evil : Village

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading