Articles a la une

Derniers commentaires
dossier

Retour sur le TGS 2017

Après une petite semaine de repos, je viens vous parler de mon aventure TGS 2017. C’est pour moi une première. Même si je suis toulousaine de souche, je ne vis plus là-bas depuis plus de 12 ans maintenant. Après beaucoup de discussions avec des amis toulousains ou pas, on m’avait dit tout le bien de cette convention. Je suis d’accord que celle-ci mérite le déplacement.

Un TGS 2017 étonnant

Lorsque j’ai préparé la venue, au vu du plan, je me suis dit que cela était énorme. Effectivement, 4 halls sont à notre disposition. En comparaison avec la version Bordelaise, nous n’avons qu’un seul hall. Mais cela est normal au vu des 60 000 personnes qui ont bravé le froid. Oui, ce week-end-là, on était en alerte neige. Sur Toulouse, cela arrive rarement de neiger !

Mais il a fallu que cela tombe ce week-end-là. Tout a bien été pour nous en plein centre-ville il n’a pas neigé, mais un froid glacial régnait. Le premier jour, effectivement j’ai eu assez froid dans ma petite robe et avec un seul pull. J’ai encore eu une plus grosse pensée aux cosplayeurs et cosplayeuse qui n’étaient pas vraiment trop habillés.

Un tour dans les allées

Lors de mon premier tour tôt le matin, un peu avant l’entrée de tous les visiteurs, j’ai pu effectuer mon premier repérage. L’accueil presse a été très chaleureux, toujours à notre écoute et nous conseillent même des choses à voir et où allez. Un grand MERCI à eux. J’ai trouvé les halls très structurés, chacun son thème. Ce qui m’a surprise le plus, c’est la facilité d’accès pour avoir un dédicace. L’ensemble était réparti un peu partout, et à chaque stand on pouvait obtenir notre précieux. Une chose que j’apprécie énormément. Les discutions se lancent facilement, quelle que soit la langue.

Me voilà réconciliée avec les conventions. Ici, on retrouve le côté fan, la proximité, ainsi que la passion.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui, sur celle de Paris, j’ai l’impression de me retrouver sur des magasins géants, les gens sont tellement nombreux que discuter avec quelqu’un devient mission impossible. Nous avons pu avoir le temps de parler longuement avec certains de nos interlocuteurs comme Third Edition, une maison d’Edition toulousaine de livres sur les jeux vidéo que j’adore, puisque je vous parle régulièrement de leur ouvrage.*

 

Ou encore une exposition fantastique One peace avec une collection unique dans le monde. Je vous laisse découvrir ça en quelques photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des guests trop gentils !

De plus, nous avons eu la chance de pouvoir faire les interviews que l’on souhaitait. Bon par contre, je m’excuse d’avance, car la qualité sonore n’est vraiment pas bonne. J’ai eu un petit souci avec l’appareil qui enregistrait le son. Mea culpa ! Je suis désolée.

Voici les NOOB, j’ai passé beaucoup de temps à leur stand, puisque j’ai ramèné un tee shirt dédicacé à zaphira ainsi qu’un artbook pour moi. Cela m’a permis de discuter avec tous les acteurs. Ce fut un pur moment de plaisir de les voir si proches de nous ! De plus, une superbe demande en mariage a eu lieu sur le stand !

Après, pour mon petit moment d’enfance, j’ai eu droit de voir Corbier. Alors je vous arrête, on parle de l’animateur du club Dorothée. Pour moi, cela fut un petit rêve de jeune fille de voir ce charmant monsieur qui n’a rien perdu de son humour !

Passons à la dernière interview qui est une interview super sympa. Je parle avec Marcus, il a bercé mon enfance avec ses émissions, et pouvoir lui parler fut un vrai bonheur. Je vous laisse l’écouter !

Pour finir cette série de guests, voici un show sur le 5eme élément, qui bien sûr m’a donné envie de revoir ce superbe film que j’adore ! Apprécié ce petit moment.

Le TGS

Pour ce bilan, pour moi le TGS reste vraiment une convention qui vaut le détour. Autant en terme d’organisation que de guests. Les visiteurs sont aussi très nombreux, mon seul regret c’est bien de ne pas pouvoir pu assister à la finale de cosplay. Malheureusement, je devais reprendre la route pour rentrer chez moi. J’ai vu les résultat et je les félicite, car les cosplays sont de pures merveilles.

Pour le moment, je ne sais pas si j’assisterais à la version spring, le planning  pour 2018 n’est pas encore établi pour nous pour ce moment-là, car d’autres conventions, ont lieu en même temps. ! Mais c’est sûr par contre, je reviendrai pour le TGS 2018 !

Je remercie encore une fois le staff pour leur accueil chaleureux même s’il faisait froid.

3 reponses à “Retour sur le TGS 2017

  1. Coucou,

    Dis donc, ça avait l’air sympa !
    Si je te dis que je ne suis jamais allée à une convention, tu me crois ?
    Encore une chose à rajouter à ma liste des choses à faire !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *