Pourquoi les femmes préfèrent-elles le poker en ligne ?

Pourquoi les femmes préférent-elles le poker en ligne ?
Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se mettre au poker

Longtemps considéré comme un pré carré par une gent masculine fumant des cigares aux tables des saloons ou des casinos, le poker a considérablement changé d’allure depuis deux décennies. La démocratisation générale du jeu et l’avènement du poker en ligne ont eu pour conséquence d’attirer de nouveaux publics et, en particulier, des femmes. Les joueuses de poker sont encore minoritaires, mais leur nombre, en forte hausse, n’a jamais été aussi important.

Une parité loin d’être atteinte

Les femmes ont traditionnellement été peu présentes autour des tables de poker. Et ce, semble-t-il, autant par manque d’intérêt que par refus de leur participation aux tournois ou après-midis dominicaux. Comme pour d’autres aspects ou secteurs de la société, à commencer par les jeux vidéo, ces dernières années se placent sous le signe de davantage de mixité. Il n’empêche que bien des joueuses et particulièrement les débutantes, s’est tout naturellement tourné vers le poker en ligne, lorsque celui-ci a commencé à bourgeonner dès la fin des années 1990 et l’émergence de l’Internet.

Le refuge Internet

À cette époque donc, le poker devient une tendance, puis un phénomène de société. On joue dans les cafés, dans les appartements, entre amis, et surtout, sur le web. Les femmes montrent de plus en plus d’intérêt pour la discipline, qui requiert patience, mental d’acier, approche psychologique, aptitudes en mathématiques, et bluff bien entendu ! 

Pourquoi les femmes préférent-elles le poker en ligne ?
Les joueuses de poker ont tendance à préférer le jeu en ligne pour sa tranquillité et son côté pratique

Sur Internet, les joueuses bénéficient d’un relatif anonymat et peuvent jouer sans risque d’être importunées, mais pas seulement. Évoluer sur Internet présente plusieurs autres avantages et particulièrement celui de pouvoir se connecter à l’heure de son choix pour faire une partie, que l’on se trouve chez soi après le travail ou bien dans les transports en commun. Le jeu en ligne possède cet atout imparable de pouvoir parfaitement s’adapter à nos modes de vies modernes, même les week-ends ou pendant les vacances.

Les sites de poker accueillent les joueuses

D’ailleurs, les études le montrent, les femmes constituent le segment qui croît le plus rapidement dans le poker en ligne. Selon les sites, celles-ci représenteraient entre 15 et 30 % du nombre total de joueurs, contre seulement 5 à 15 % dans le poker « classique ». Une véritable aubaine pour les plateformes de poker en ligne qui n’hésitent pas à chouchouter cette nouvelle clientèle afin de la fidéliser : les femmes se voient parfois proposer des évènements qui leur sont réservés, ou encore des promotions et bonus spéciaux destinés à leur offrir du temps de jeu. Dans un marché qui pèse des milliards de dollars, il faut dire ce nouvel afflux de joueuses représente une manne financière considérable pour les compagnies du secteur. L’enjeu est donc de taille.

À l’assaut du monde professionnel

Alors, qu’est-ce qui pousse véritablement les femmes vers le poker ? Certains experts ont jugé bon d’estimer que là où les hommes recherchent avant tout l’aspect compétitif, les femmes seraient davantage intéressées par le côté social du jeu. Une théorie qui semble quelque peu contradictoire avec la réalité déjà évoquée plus haut confirmant que les des femmes préfèrent jouer seules, tranquillement devant leur écran.

Compétitrices, les femmes savent l’être également dans les grands tournois et le poker professionnel, dont elles ne représentent que 10% des effectifs. Si les hommes trustent encore toujours largement le haut des palmarès et les records de gains, de plus en plus de joueuses viennent y pointer le bout de leur nez, une tendance qui devrait se poursuivre. L’Américaine Vanessa Selbst, la joueuse ayant récolté le plus de gains, a tout de même cumulé près de 12 millions de dollars en carrière. De quoi susciter encore plus de vocations.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez30
Enregistrer