Ocean’s Heart

Ocean’s Heart est un jeu Action-RPG en 2D développé par Max Mraz et édité par Nordcurrent. Il s’agit d’un jeu indépendant, sa particularité est qu’il soit tout en pixel, nous rappelant ainsi les premiers jeux d’aventure sur gameboy… Le jeu est disponible depuis le 21 janvier 2021 sur Steam.

Synopsis

Dans Ocean’s Heart, on incarne Tilia, une jeune fille dont la famille travaille dans la taverne du village de l’île Calcaire. Souhaitant s’engager dans la Marine volontaire comme son père, elle se retrouve prise de court lorsque des pirates s’attaquent au village et kidnappent une de ses amies, Noisette. Son père prend la décision de partir à leurs trousses, Tilia étant chargée d’aider sa sœur Lydia à la taverne. Mais les mois passent et ni son père, ni Noisette ne sont de retour… Hors de question de rester les bras croisés plus longtemps, Tilia part à la recherche des deux disparus, prête à affronter les pirates qui se mettront en travers de son chemin.

L’aventure d’Ocean’s Heart

Dès le début du jeu, nous entrons directement dans le vif du sujet et nous partons à l’aventure pour secourir le père de Tilia ainsi que Noisette. Afin de nous aider, nous possédons une épée, ainsi que d’autres armes qui arrivent au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Mais l’épée et l’arc seront les plus utilisés durant l’aventure, en dehors d’autres objets tels que les bombes ou les potions. Ces dernières sont d’ailleurs fabriquées à l’aide de plantes ou de récoltes que vous obtiendrez lors de vos balades, mais elles ne sont pas disponibles à l’achat, exceptées les potions d’élixir qui redonnent de la vie. Je n’ai jamais eu l’occasion ou ressenti le besoin de les utiliser durant toute ma partie, sans doute parce que les plus intéressantes concernaient la santé, et que nous disposons d’autres bienfaits pour l’améliorer :

  • la baie, qui soigne un demi cœur de vie.
  • la pomme, qui soigne deux cœurs de vie.
  • le pain, qui soigne cinq cœurs de vie.

Les baies et les pommes sont facilement trouvables tout au long du jeu, mais vous pouvez également en acheter dans des boutiques en ville. Le pain, quant à lui, n’est disponible qu’en boutique. Selon moi, régénérer votre santé est le plus important, mais tout dépend des joueurs. Je n’ai jamais utilisé une potion permettant de restaurer plus rapidement la magie de Tilia puisque la barre de magie se recharge assez vite je trouve, pour éviter d’user des potions inutilement, mais pour les plus impatients, cela peut être efficace.

La magie permet d’utiliser plusieurs sorts utiles dans le jeu, comme par exemple une sorte de bouclier qui renvoie les projectiles des ennemis ou bien un éclair qui permet d’ouvrir des portes… Il n’est pas possible d’augmenter la barre de magie, mais elle est déjà suffisamment grande dès le début du jeu, alors ce n’est pas si grave.

Par ailleurs, il est possible d’augmenter la capacité d’attaque de l’épée et de l’arc avec du corail (récupéré lors de quêtes secondaires), ainsi que la défense de l’armure de Tilia. Parfois, nous pouvons récupérer des points de défense dans des coffres, mais en temps normal on peut rendre visite à une personne en ville qui pourra l’améliorer pour nous, contre quelques couronnes bien sûr (la monnaie dans le jeu).

De nombreuses quêtes disponibles

Une multitude de quêtes s’offrent à vous dans Ocean’s Heart. Tout d’abord, la quête principale qui est de retrouver le père de Tilia et d’enquêter au sujet des pirates, mais aussi les nombreuses quêtes secondaires qui vous feront aller à droite à gauche dans toute la map… Les quêtes secondaires sont si nombreuses qu’elles représentent à elles seules un succès sur Steam. Elles ne sont pas bien compliquées en général, elles permettent de vous faire voyager et de gagner de l’argent, ce qui est primordial pour acheter de quoi augmenter sa santé ou améliorer ses armes. Certaines d’entre elles sont centrées dans un même lieu, d’autres sont plus longues, afin de les terminer, il vous faudra faire tout le tour de la map et bien repérer les indices qui s’offrent à vous lors de dialogues avec les habitants.

Dans certains cas, les quêtes vous amènent à des petits donjons qui vous offrent des objets inédits et permettent d’aller plus loin dans l’aventure. Ils ne sont pas très complexes et pour certains se terminent très rapidement.

Une map vaste et beaucoup d’ennemis

Lors de vos quêtes, il vous sera demandé d’aller dans des régions que vous ne connaissiez pas encore, et qui présentent tous des aspects originaux, pour certaines vraiment magnifiques. La musique change en fonction des lieux, ainsi la musique du Port de Têtabouc est plus rythmée que celle de Rouvruge. Au contraire, celle du Bois du voile sera plus reposante et douce. Certaines régions possèdent des ennemis particuliers, mais il n’est pas rare d’en croiser certains qui reviennent constamment et ce peu importe où vous vous trouvez. Il arrive souvent de découvrir également des lieux secrets, ou des passages menant à des boss plus menaçants, comme un cerf qui envoie des projectiles ou même encore un maître corbeau qui vous envoie une rafale de petits corbeaux pour essayer de vous vaincre. Malheureusement, en dehors des boss, les ennemis réapparaissent aussitôt que vous sortez de la région, ce qui peut devenir un peu lassant puisqu’il faudra sans arrêt devoir les battre si vous devez revenir sur vos pas… Cela dit, n’ayez crainte, la difficulté concernant les adversaires ou les boss n’est pas au rendez-vous. Plusieurs fois, je me suis surprise à me dire qu’un combat était très rapide ou facile, ce qui peut être assez frustrant parfois…

Mon avis sur Ocean’s Heart

J’ai passé du bon temps sur ce jeu, certaines quêtes m’ont beaucoup fait rire, ainsi que les dialogues qui sont souvent sarcastiques et très humoristiques ! En ayant pris mon temps avec des quêtes secondaires, je l’ai terminé en huit ou neuf heures grand maximum. C’est une histoire assez courte mais sachant que le jeu présente 22 succès sur steam, il y a de quoi continuer à jouer pendant deux ou trois heures en plus. Il est vrai que sur certains points, le jeu peut nous faire penser à un Zelda, notamment à Minish Cap, du moins visuellement. Mais compte tenu de son histoire et de ses quêtes originales, on se sort rapidement cette idée de la tête pour profiter du jeu et de ses nombreuses qualités.

Pour conclure…

Si vous voulez passer du temps sur un jeu qui n’est pas trop prise de tête, Ocean’s Heart est parfait pour cela ! C’est un bon jeu d’aventure, assez court certes mais c’est parfait pour ne pas passer des heures devant l’écran. La facilité des combats et le mode d’attaque permettent à quelqu’un de moins expérimenté en jeux vidéos de ne pas mourir à tout va, je trouve d’ailleurs les Zelda bien plus difficiles, contrairement à Ocean’s Heart. Que ce soit dans les réflexions concernant certains casse-tête ou dans les quêtes, c’est un jeu qui est destiné à tout le monde et qui ne frustre pas du tout (si ce n’est la rapidité des combats, comme dit ci-dessus).

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

– Visuellement très beau

– Beaucoup de contenu

Les points négatifs

– Musique un peu répétitive parfois

– Combats trop faciles

Dans le même genre

Laisser un commentaire