Articles a la une

Derniers commentaires
test

Liseuse : l’objet geek

Chacun se demande quoi prendre en vacances pour ne pas être perdu sur la plage ou en faisant la sieste. Moi, l’objet indispensable à mes sorties est ma liseuse !  C’est l’objet geek de mon sac à main, enfin en enlevant mes porte-clefs geeks et autres.

Lorsque je sors ma liseuse, je vois tous les regards se tourner vers moi ! Et toujours les mêmes commentaires me sont donnés : « mais moi je ne pourrais pas lire sur un écran » ou encore « j’aime trop le contact du papier ». De toute façon, ces personnes-là, je ne les vois jamais lire ! Cela résume bien leur expérience.

 

kobo3

 

 

Ma liseuse

 

À noël, j’ai eu la chance d’avoir donc une liseuse KOBO Aura, je ne vais pas vous dire qu’une marque est meilleure qu’une autre sachant que je n’en ai testé qu’une seule. Par contre, j’ai testé deux modèles diffèrent de KOBO : l’Aura versus Touch.

MON EXPÉRIENCE

La Touch est l’entrée de gamme, qui est pour toutes les marques de niveau équivalent. Elles ont peu de mémoire (mais les nouvelles versions ont tendance à changer ce problème) et des fonctionnalités très simples : juste liseuse. J’ai vite dû changer pour le modèle un peu au-dessus. Et j’ai donc jeté mon dévolu sur la KOBO Aura.kobo_aura2

Cette liseuse répondait à toutes mes attentes, autant de prix que des gadgets. La fonction qui m’est le plus utile est le rétroéclairage de l’écran qui n’est pas présent sur sa cousine la Touch. En effet, le soir dans mon lit ou sur mon canapé ou encore allongée sur mon transat, le manque de lumière ou son absence ont eu raison de moi.

Après, concernant l’achat des livres, via le logiciel Kobo, il est très facile de choisir et de trouver son bonheur. À savoir que la KOBO Aura, est équipé du wifi. De plus, avec sa mémoire de plus de 4 Giga, vous pouvez ainsi facilement stocker plus de 3 000 eBooks.

Concernant la question si on a mal aux yeux à cause de l’écran ou autre, je peux vous dire que pour ma part, vu que je passe la totalité de ma journée devant un écran, je n’ai pas plus les yeux qui piquent qu’avant.

La Kobo reproduit le même fond de couleur qu’un livre. Je ne me sens pas dépaysée autant qu’on le dit. On peut régler la taille des caractères pour un très bon confort de lecture. Je passe mon doigt sur l’écran pour faire tourner les pages ! Comme un livre !

 

Le petit plus

En plus de contenir énormément de livres, il y a une petite fonction cachée : un petit jeu, à savoir le Sodoku  ^^

La KOBO Aura nous propose aussi de nous donner quelques petites statistiques de lecture : le nombre d’heures passées à lire ainsi que le nombre de livres. Pour ma part, j’en suis à 303 heures de lecture et 168 livres !

 

kobo-stat

 

Pour résumer, ma KOBO a révolutionné ma façon de lire. Et surtout l’espace disponible dans ma bibliothèque, ce qui me permet d’y mettre tout plein d’autres objets Geek !

Une réponse à “Liseuse : l’objet geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *