Le clavier Corsair K70 RGB TKL

Corsair nous dévoile une nouvelle version TKL de son célèbre clavier K70 RGB. Ce nouveau modèle ne dispose pas de pavé numérique, il est donc beaucoup plus compact et permet ainsi une meilleure performance pour les e-sportifs.

Unboxing et design

Le clavier est placé dans une petite boîte reprenant les couleurs de la marque : le jaune et le noir. Devant se trouve le visuel du produit et ses principales caractéristiques.

À l’intérieur, on y découvre le clavier corsair K70 RGB TKL ainsi que les éléments suivants :

  • Un câble tressé en USB-A vers USB-C
  • Un set de 10 keycaps alternatives
  • Une pince pour retirer les keycaps
  • Un manuel d’utilisation

On découvre rapidement qu’il n’y a pas de repose-poignet, petit point négatif mais compréhensible lorsque l’on sait que son utilisation est faite pour un transport le plus facile possible. Un emplacement est prévu pour le rajouter au besoin.

Concernant l’image du produit sur le carton, on voit le clavier en QWERTY sur la photo, mais notre produit est bien la version AZERTY. C’est noté en bas à gauche.

Descriptif Technique

Dimensions: 360x164x40mm

Poids 880g

Connectivité Câble USB

Durabilité 150 millions de pressions

Switches mécaniques Cherry MX Red

Extras Bouton Tournoi / Personnalisation via iCUE

Les spécificités techniques du clavier Corsair K70 RGB TKL OPX

Le Corsair K70 RGB TKL est un clavier compact sans pavé numérique. Il dispose en haut à gauche d’une suite de touches multimédia, agissant ainsi directement avec le lecteur media. Puis on y trouve deux LED qui nous permettent de savoir si on a verrouillé la majuscule. On continue notre voyage vers la droite avec trois touches. La première permet d’alterner les profils Icue. La deuxième touche permet de gérer l’intensité lumineuse. Il y a en cinq niveaux d’intensité, de quoi pouvoir régler en fonction de ses besoins. La dernière verrouille les touches Windows du clavier. Ensuite, on trouve la molette pour régler le volume accompagné d’une touche pour couper rapidement le son.

L’aspect général du clavier est assez standard même si au vu de ses dimensions (360x164x40mm) il est compact. La présence de la touche FN permettant de modifier les effets lumineux sans devoir passer à le logiciel iCUE de Corsair.

  • Fn + 0    Couleur statique
  • Fn + 1    Spirale arc-en-ciel
  • Fn + 2    Pluie
  • Fn + 3    Vague arc-en-ciel
  • Fn + 4    Visière
  • Fn + 5    Éclairage par touche
  • Fn + 6    Éclairage en ondulation
  • Fn + 7    Changement de couleur
  • Fn + 8    Pulsation
  • Fn + 9    Vague
  • Fn + ‘     Reset des effets
  • Fn + –    Baisse de la vitesse de l’effet
  • Fn + =    Augmentation de la vitesse de l’effet
  • Fn + [     Effet vers la gauche
  • Fn + ]     Effet vers la droite

Les keycaps du clavier K70 RGB TKL ne sont pas de la même résistance que son grand frère. Ici, Corsair les a modifiés pour passer sur des keycaps en PBT. Elles sont faites dans une matière beaucoup plus résistante que les touches classiques en ABS. C’est un matériau beaucoup plus onéreux permettant un moulage à double injection. Le son produit avec ces touches est un peu plus grave et moins fort que sur un clavier classique.

Les Switches OPX et le rétroéclairage

Le clavier K70 RGB TKL est doté de touches Optico-mécaniques. Le switche est doté d’un rayon lumineux au lieu d’un contact métallique. Cela permet vraiment une réactivité de la part de la touche. On ne s’en rend pas compte vraiment de suite mais plus on l’utilise plus on ressent cette différence dans le temps de réponse. Les switches ne sont pas durs, permettant une frappe rapide qui est autant appréciée par des gamers que pour une utilisation administrative. Il est aussi doté de la technologie d’hyper-traitement CORSAIR AXON. Elle va permettre d’enregistrer les frappes jusqu’à 8 fois plus vite avec un hyper-polling natif à 8 000 Hz avec des latences très basses.

Le bouton tournois

Un bouton se trouvant à l’arrière près du câble d’alimentation permet de passer en mode tournoi. C’est un mode qui permet de changer le rétroéclairage en une seule couleur statique, à savoir le rouge. C’est une couleur par défaut, il est possible de la modifier avec le logiciel iCUE. Cela permet de ne pas être distrait par des effets lumineux mais aussi de désactiver les macros pour éviter une utilisation sans le vouloir.

Le rétroéclairage

Comme dit plus haut, le Corsair K70 RGB TKL est muni d’un rétroéclairage. L’intensité est réglable pour notre plus grand bonheur. Mais même au niveau maximum, celui-ci reste bien dosé. Le clavier est équipé d’une mémoire interne de 8 Mo de stockage qui permet de gérer plus de 50 profils intégrés. De quoi pouvoir satisfaire la plupart d’entre vous !

L’ensemble de l’éclairage ARGB actif est vraiment bien maîtrisé sur le clavier, on retrouve une couleur uniforme et homogène sur l’ensemble du périphérique.

Mon avis sur le clavier Corsair K70 RGB TKL OPX

Le Corsair K70 RGB TKL est robuste tout en prenant peu de place sur le bureau. Il est clairement adapté aux petits espaces mais aussi aux personnes qui déplacent souvent leur matériel ou encore aux minimalistes. Il est appréciable de pouvoir choisir différents types de profils d’illumination ainsi que de retrouver l’option tournoi.

Les commutateurs optiques sont vraiment d’une efficacité redoutable. Nous les avons testés autant sur un MMO que sur d’autres jeux demandant une réactivité absolue, le test est réussi avec succès.

Pour conclure…

le Corsair K70 RGB TKL nous promet des performances qui sont tenues. Les matériaux utilisés pour fabriquer ce clavier sont excellents et permettent encore une fois de voir que Corsair prend vraiment à cœur de satisfaire les acheteurs. Les touches sont plus silencieuses qu’un clavier mécanique classique tout en nous offrant une réponse extrêmement rapide. Ce clavier est vraiment un coup de cœur

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Robuste et qualité de matériaux

Touches réactives

Câble détachable

Keycaps PBT

Les points négatifs

Pas de repose-poignets

Un peu cher

Dans le même genre

Laisser un commentaire