JoJo’s Bizarre Adventure : All-Star Battle R

Paru à l’origine sur PlayStation 3 en 2014, JoJo’s Bizarre Adventure: All-Star Battle R est une sortie agrémentée de quelques nouveautés pour les plateformes modernes. Le jeu de combat fabuleux est disponible sur Switch, PS4 et 5, Xbox One et Series, et sur Steam depuis le 2 septembre. Le test a été effectué sur la version PlayStation 5.

Retour stylé

Développé par CyberConnect2, connus pour leurs nombreuses adaptations d’anime en jeux vidéos, JoJo’s Bizarre Adventure: All-Star Battle R est un jeu de combat 2.5D qui saura toucher les fans. Qui n’a en effet jamais rêvé de faire s’affronter des personnages issus des huit parties du légendaire manga ? Entre sa sortie initiale en 2014 et aujourd’hui, le titre a peu évolué ; pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y jouer, c’est l’occasion idéale.

Aussi frais que des sous-vêtements propres le jour du Nouvel an !

Pour ne rien vous cacher, je n’étais pas bien emballée par le dernier jeu estampillé JJBA, Eyes of Heaven. Le côté J-Stars ne rendait pas aussi bien que les affrontements 1v1 d’All-Star Battle R, et j’étais un peu désappointée que le jeu reste bloqué sur ma PS3 vieillissante. C’est donc un plaisir de pouvoir enfin y jouer en 60 images par seconde et avec un mode en ligne qui sera certainement plus peuplé dans les mois à venir ! Et il est bien sûr toujours possible de passer une deuxième manette à un ami pour du versus local.

Remis au goût du jour

Visuellement, All-Star Battle R reste très proche de la sortie originale de 2014. En bien comme en mal donc, puisque certaines textures restent un peu baveuses selon moi. Mais comme huit ans séparent les deux sorties, quelques changements ont été apportés pour refléter les sorties de l’anime. Là où le Japon ne profitait que des parties 1 et 2 à l’époque, nous arrivons aujourd’hui à l’animation de la partie 6. Les coloris des costumes des personnages ont donc été ajustés en fonction, ainsi que leur doublage. L’occasion donc de faire repasser tous les doubleurs en studio pour l’intégralité des dialogues du jeu.

Casting de rêve

All-Star Battle R propose un roster d’une cinquantaine de personnages tirés des huit parties du manga JoJo’s Bizarre Adventure. Chacun d’entre eux se joue différemment, à quelques ressemblances près, permettant de refléter le côté unique de chaque personnage de la série. Hierophant Green de Kakyoin se jouera très différemment de Johnny Joestar, perché sur son cheval ! Petite nouveauté de cette réédition : il est possible d’être accompagné au combat d’un personnage de soutien. Ce dernier intervient à la pression d’une gâchette pour asséner un coup spécial, même si notre personnage est en mauvaise posture ; parfait donc pour tenir un adversaire en haleine.

Pas de la triche si tu ne te fais pas prendre…

Niveau gameplay, le titre reste un jeu de combat en 2.5D où le but est de mettre à terre son adversaire avant la fin du temps imparti. Tous les coups sont permis : attaques de Stand, respiration ondulatoire, pièges environnementaux… Un seul objectif : être le dernier debout. Quelques ajouts au système de combat se sont immiscés pour revigorer le gameplay d’origine, comme la possibilité d’effectuer des dash en l’air, mais l’expérience reste sensiblement la même qu’en 2014. Certains combattants sont cependant bien plus faciles à appréhender que d’autres. Marteler le bouton d’attaque principale avec Jotaro sera nettement plus à la portée de tout le monde que maîtriser les projectiles à retardement de Killer Queen… Le jeu nécessite un minimum d’apprentissage de ses coups spéciaux pour être pleinement apprécié.

À travers les générations

Le gros changement d’All-Star Battle R : son mode aventure du même nom. Remplaçant la progression linéaire agrémentée d’un résumé de chaque partie, il y a désormais des tableaux pour chaque section de JoJo’s Bizarre Adventure. Chacun d’eux comporte des cases, menant vers un combat canon ou non-canon. Ces derniers sont plus difficiles, mais présentent aussi des interactions uniques entre combattants ; l’occasion pour encore plus de fan-service.

Ta prochaine phrase sera…

En parallèle de ces changements, les joueurs néophytes comme habitués du jeu originel retrouveront les mêmes options de customisation assez robustes proposées. Schémas de couleur alternatifs, tenues spéciales, et ma fonction préférée : customiser les provocations des personnages. Déclenchée par une pression du pavé tactile lorsque l’adversaire est à terre, on peut choisir la pose, l’onomatopée japonaise à l’écran et la réplique que notre combattant adressera à son infortunée victime !

Retrouvez notre Test complet de Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba – The Hinokami Chronicles ici !

Héritage pour le futur

All-Star Battle R propose également un season pass, dont les cinq personnages à venir sont pour le moment inconnus. Je soupçonne certains protagonistes d’Eyes of Heaven de faire partie de ce roster, mais seul le temps nous le dira. Le mode en ligne dispose aussi d’un système de récompenses hebdomadaires, moyennant la complétion de missions. Un bon prétexte pour revenir au jeu de temps en temps pour débloquer des cosmétiques. En espérant que le netcode soit un peu amélioré en revanche, car il n’est pas rare de subir du lag en ligne…

Pour conclure…

JoJo’s Bizarre Adventure: All-Star Battle R est un jeu de baston pensé pour des fans, et qui ne satisfera pleinement que les fans. Si ce prérequis est rempli de votre côté, foncez !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Un casting fabuleux

Plein à craquer de fan-service

Les nouveaux dialogues enregistrés

Chaque personnage (ou presque) est unique

Les points négatifs

Requiert d’être très fan

Peut spoiler sur les parties 6, 7 et 8

Une sortie plein prix + season pass pour un jeu de 2014

Multijoueur en ligne sujet à problèmes pour le moment

Dans le même genre

Laisser un commentaire