Hôtel Transylvanie : Monstrueuse Aventure

Hôtel Transylvanie : Monstrueuses aventures est un jeu d’action / aventure développé par Drakhar Studios et édité par Bandai Namco. Il est sorti le 11 mars 2022 sur la Nintendo Switch, PS4, PS5, PC et Xbox One. En avant pour découvrir l’étendue des possibilités que nous offre ce nouvel opus tiré du 4ème film de la saga d’animation.

Ce test a été réalisé sur une version Nintendo Switch.

Histoire

Lorsqu’un jeu tiré d’un film sort, on s’attend généralement à une adaptation du scénario. Hé bien ici, ce n’est pas le cas. Nous sommes dans un scénario plutôt inédit. Bon par contre, c’est un jeu pour enfants et l’histoire est adaptée à ce public. Tout commence avec la rencontre de Drac qui raconte des histoires à Dennis et Winnie, qui sont son petit-fils et sa meilleure amie, avant de se coucher. Il s’offre à nous alors le choix de trois histoires totalement différentes. L’une d’elles nous permettra de jouer le Vampire Dracula “La Cave aux Trésors”, une autre permettra de jouer Mavis “Le Petit Chaperon… Bouh!”, et la dernière le petit-fils et sa copine. Il n’y a aucun ordre pour jouer sauf qu’il ne sera pas possible de faire l’histoire des deux enfants tant que les deux autres ne sont pas finies.

Il faut noter qu’il y a un petit plus dans cette lecture. En effet Dennis et Winnie vont un peu ajouter leur grain de sel à l’histoire. Ainsi, ils rajoutent des épreuves à réussir mais aussi une collection de cartes à obtenir ! De quoi nous donner mal à la tête !

Gameplay

“La Cave aux Trésors”

Dans ce conte, on incarne un vampire (qui a même l’apparence de Dracula) qui souhaite rejoindre des brigands possédant une caverne remplie d’or et d’autres objets. Humm, cela ressemble de loin à un conte que l’on connaît très bien ! À savoir Alibaba et les 40 voleurs.

“Le Petit Chaperon… Bouh!”

Ici, on incarne Mavis qui est déguisée en petit chaperon rouge et, comme pour l’histoire précédente, il nous faudra avancer dans l’aventure pour en apprendre plus. Rien de nouveau sur le Gameplay à part le scénario.

L’ensemble des histoires est découpé en mini-niveaux et barrières bloquant l’avancée. Au départ, on doit en premier lieu tuer un certain nombre de monstres ou encore trouver un bouton. Vous l’aurez compris, il faudra énormément sauter de plateforme en plateforme pour ramasser les pièces ou encore trouver des clefs pour ouvrir les coffres disséminés dans l’ensemble de l’histoire.

Il faut noter que l’on peut sauter, courir et se transformer en chauve-souris pour planer un peu et ainsi atterrir sur des plateformes beaucoup plus éloignées, et bien sûr frapper nos ennemis. Un Gameplay assez facile à prendre en main, que l’on soit adulte ou enfant.

Technique

J’ai eu un très gros souci dans ce jeu d’aventure en 3D. La caméra a une sensibilité qui vous fait tourner la tête, tellement que j’ai eu au bout d’une heure la nausée. J’ai dû faire une pause pour retrouver mes esprits mais aussi arrêter de râler avec. Car lors de la montée sur des plateformes, on a l’impression que le combo caméra qui part dans tous les sens à la vitesse de la lumière et un personnage qui a des problèmes à tenir debout sont là pour nous donner envie de jeter la manette. Pour ma part, j’ai trouvé que cette difficulté était assez énorme, surtout pour des enfants en bas âge. Ma fille m’a vite rappelée à la rescousse elle aussi pour l’aider à un certain moment.

Cela n’empêche quand même pas qu’Hôtel Transylvanie : Monstrueuses Aventures reste un jeu assez accessible une fois que l’on a compris les avancées inattendues de notre personnage.

La sauvegarde automatique sera là pour sauver la progression de votre personnage dans l’histoire.

Le principe de pièces à ramasser tout au long des différents tableaux de l’histoire permettant d’acheter des cartes à collectionner est sympa. Il permet de donner un petit objectif en plus. 

Niveau graphismes, j’ai été un peu déçue mais pas tant que ça en fin de compte. L’univers est bien respecté, coloré et assez attractif pour les enfants. Ces derniers sont, rappelons-le, beaucoup moins regardants sur les graphismes que nous ! En mode nomade, pour nous adultes, on verra les défauts des graphismes avec des textures qui sont limites. On voit vraiment bien les séparations des niveaux… Enfin bref, ce n’est pas toujours bien fini.

Mon avis sur Hôtel Transylvanie : Monstrueuse Aventure

J’ai beaucoup apprécié l’effet d’avoir un scénario inédit plutôt que de retrouver l’histoire du film. Je trouve même que c’est une bonne solution qui évite largement que le jeu soit boudé car les adaptations ne sont jamais très bonnes, il faut le dire.

L’ambiance sonore est vraiment top et rattrape un peu le titre. J’ai vraiment apprécié que le jeu soit narré en français et que cela soit la voix officielle de Dracula.

Hôtel Transylvanie : Monstrueuses Aventures est un jeu de plateforme classique qui sera apprécié des enfants pour sa simplicité de Gameplay. Après, certaines plateformes avec la caméra demandent une énorme patience pour terminer le niveau. Pour ma part, je n’ai pas vraiment apprécié le jeu à cause de la caméra.

La durée de vie est d’une bonne quinzaine d’heures et un peu plus si vous souhaitez avoir l’ensemble des pièces et coffres dans chacun des épisodes. En effet, il y en a de bien cachés !

Pour conclure…

Hôtel Transylvanie : Monstrueuses Aventures est un jeu qui saura plaire à des enfants mais pas à un public plus vieux. Les graphismes sont un peu en retard sur notre époque. Il est dommage que, même si les histoires sont inédites, le contenu soit exactement le même sans vraiment apporter plus de nouveauté. Pour les amoureux de la licence, c’est un titre sympa mais qui peut vous faire rager rapidement !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoires sympathiques

Doublage français

Les points négatifs

Caméra catastrophique (attention sensibles, vous allez avoir la nausée)

Difficulté un peu élevée dans certains niveaux

Vous devriez Lire aussi
Moss : Livre II

Dans le même genre

Laisser un commentaire