Grow: Song of the Evertree

Grow: Song of the Evertree est un jeu d’aventure et de gestion. Édité par 505 Games et développé par Prideful Sloth, il est sorti le 16 Novembre 2021 sur Playstation, Xbox, PC ainsi que sur Nintendo Switch. Une version physique est prévue pour février 2022.

Un chaudron, un enfant et un grimoire

Un chaudron, un enfant, et un livre (coucou Ilona, la musique en tête ici, c’est cadeau)

Votre aventure commence donc en compagnie de Cucurbite, le chaudron, et Mamyrus, le grimoire, qui sauront vous épauler durant votre quête. Celle-ci s’annonce mouvementée et vous demandera beaucoup d’huile de coude. Dans Grow, vous incarnez un jeune protagoniste (féminin ou masculin), dernier alchimiste d’Everheart… Votre objectif : mettre un coup de neuf à Alaria en faisant pousser différentes graines qui, malheureusement, seront envahies par le mal. Nul doute que vos deux amis seront de la partie pour vous apporter de nombreux conseils. Vos outils seront également un atout majeur pour rendre la beauté de ses graines… Sans oublier votre voix possédant un pouvoir magique, celui de faire pousser plus rapidement les plantes…

En plus d’une bande son poétique, de jolis clins d’œil seront disponibles

Grow: Song of the Evertree

Création de graine

La création de la graine est l’élément central du jeu. Dès le début de votre aventure, votre graine sera d’ores et déjà créée et il ne vous restera plus qu’à planter celle-ci. Une fois votre graine de monde plantée, ce dernier fera alors son apparition. Et comme vous pouvez le voir, celui-ci sera loin d’être parfait, laissant place à de la boue, des mauvaises herbes ainsi que de nombreuses pierres.

Grow: Song of the Evertree

Votre première tâche sera donc de réaliser un nettoyage complet à l’aide de vos outils pour que ce monde devienne un véritable havre de paix et que le mal ne soit plus qu’un mauvais souvenir…

Bien que votre première graine soit déjà créée, il vous sera par la suite possible de réaliser votre propre graine à l’aide d’essence. Libre à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux : aqueux, chaud, paisible, étincelant, sec ou encore glacé…Un nombre incalculable de combinaisons laissant place à différentes possibilités.

C’est donc le moment de sortir votre maillet ainsi que votre faux pour retirer mauvaises herbes et rochers. Il vous faudra également sortir votre sac de graines et votre arrosoir pour laisser place à de magnifiques arbustes. Des tâches qui ne vous demanderont pas beaucoup de votre temps. Mais n’oubliez pas votre filet, les insectes ne seront pas bien loin…

30 millions d’amis

C’est très certainement la partie la plus mignonne de ce jeu. L’adoption des animaux ! Votre toute première rencontre sera celle avec Kazumi (initialement choisi par l’IA du jeu mais pouvant être renommé), un animal semblable à un griffon et un cerf. Chaque jour, il vous sera possible de le caresser ainsi que de le nourrir. Ces tâches ne sont pas à négliger puisqu’elles augmentent votre degré d’amitié avec l’animal.

Kazumi ne sera pas la seule créature disponible dans le jeu. Au fil de votre aventure, vous rencontrez différents animaux qu’il sera possible d’adopter pour pouvoir ensuite les envoyer dans votre réserve naturelle. Tout comme le griffon, il sera nécessaire de réaliser des tâches quotidiennes avant de pouvoir les adopter totalement.

Construction de votre ville

Différents points primordiaux seront à gérer dont la construction des bâtiments : petite maison, grande maison ou encore des bâtiments de service comme l’auberge, le fleuriste, la bibliothèque et le coiffeur… Cela n’est qu’une infime partie de ce qui est envisageable dans le jeu.

Grow: Song of the Evertree

 En plus des bâtiments, il sera également possible d’ajouter des décorations.

Tous ces bâtiments demanderont bien entendu des ressources ainsi que des Myora qui, eux, seront facilement obtenus en réalisant vos tâches quotidiennes. Une nuit de sommeil (via le jeu) sera également nécessaire pour que les travaux soient terminés.

Bien entendu, vos maisons devront être occupées par des habitants et vos boutiques par des gérants. À noter que chaque villageois possède ses critères et une préférence d’emploi. Veillez donc à positionner chaque personne là où il doit être.

Grow: Song of the Evertree

Un jeu pour tous

Des graphismes enfantin, une douce mélodie, des personnages drôles et attachants, des tâches relativement simples, sans compter des animaux absolument mignons qui ne demandent que de simples gratouilles sur le ventre.

L’adulte Alchimiste

Pour les grands, Grow sera une expérience nostalgique dans un univers enfantin. Un jeu sans prise de tête et qui, à coup sûr, donnera le sourire. En tant qu’adulte, on apprécie fortement le mode gestion des différentes villes mais également le travail relativement simple qui vous demandera des objectifs comme planter des graines et les arroser dans la foulée. Des donjons seront également disponibles. Ceux-ci s’avèrent simples et ne demanderont pas beaucoup de temps avant d’être finalisés. Il faudra cependant avoir un bon sens de l’orientation car aucune carte n’est disponible.

Grow: Song of the Evertree

L’enfant Alchimiste

Côté enfants, il n’y a aucun doute, Grow rendra heureux votre jeune bambin dès les premiers instants de jeu. Le simple fait de croiser la première créature de l’aventure suffira amplement à lui donner envie de continuer.

Dès le départ, malgré une histoire assez complexe pour les plus jeunes, nous retrouvons un gameplay relativement simple. Celui-ci est très bien expliqué, les ustensiles sont tous fonctionnels et n’ont pas de durée de vie. Comprenez par là que ceux-ci sont incassables. Un très bon point car cela n’est pas le cas dans Minecraft où il vous faudra fabriquer régulièrement des outils.

D’ailleurs, très rapidement la fonction des outils sera expliquée à travers des quêtes simples. L’arrosite vous demandera d’arroser ses pastèques, le Granite d’utiliser votre maillet pour casser le rocher… Bref, chaque outil possède sa propre quête expliquant ses fonctions et permet à votre bambin de comprendre la véritable utilité de celui-ci.

Là où la tâche se complique légèrement, c’est dans la gestion de la province du pré. Entendez par là votre future ville, qui demandera un minimum de compréhension et en particulier de la lecture.

De plus, “les donjons” peuvent paraître difficiles en particulier au niveau de l’orientation puisqu’aucune carte n’est disponible. Une épine qui pourrait probablement déranger votre enfant mais avec quelques repères celle-ci finira par ne plus le déranger. Et après tout, un peu de difficulté ne fait pas de mal.

Pour conclure…

Grow : Song of the Evertree est sans aucun doute un véritable coup de cœur ! J’ai tout simplement adoré mon aventure dans le monde d’Alaria. Certains points m’ont d’ailleurs fait penser à Animal Crossing (notamment pour la partie pêche et capture des insectes). Cependant, aucun doute : Grow est pour moi bien au-dessus du jeu de Nintendo, par son histoire mais également par son gameplay complet. Fans de jeux de gestion et d’aventure, Grow : Song of The Evertree mérite amplement sa place dans votre médiathèque !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une OST et une histoire magnifique

Des personnages attachants

Une prise en main simple

La construction et personnalisation de la ville

Un petit prix pour une longue durée

Les points négatifs

Des actions à la chaîne qui peuvent sembler longues

Pas de doublage

Pas de carte

Dans le même genre

Laisser un commentaire